logo La revue auto

La Toyota GR Supra perd des chevaux !

Que se passe-t-il au pays du soleil levant. Alors que l’on a attendu plusieurs années pour enfin avoir le droit d’essayer une nouvelle génération de Supra, voici que Toyota associe son 6 cylindres bi-turbo à un « petit » 4 cylindres fort de seulement 258 canassons.

La Toyota GR Supra perd des chevaux ! La Toyota GR Supra perd des chevaux ! La Toyota GR Supra perd des chevaux !
Voir la galerie photo

Nous, à la rédaction, il n’y a eu qu’une seule personne qui a pu mettre ses mains sur le volant de la nouvelle génération de Toyota Supra. Imaginez, la frustration pour les autres. Et alors que ce bolide n’en finit pas d'attiser nos fantasmes, voici que le constructeur dévoile au Salon de l’automobile de Detroit, une version adoucie de sa légendaire GT.

Bon… en même temps rien d’étonnant, puisque cette Supra n’est en réalité qu’une BMW Z4 ayant reçu une carrosserie nippone et que la gamme du roadster allemand vient de recevoir (en plus du 6 cylindres en ligne) l’appui d’un 4 cylindres biturbo. La Toyota profite donc du développement du Z4 pour proposer une version plus allégée en canassons.

Certes le moteur ne cube que 2 litres. Mais les motoristes allemands lui font developper 258 chevaux pour 400 Nm de couple… de bons chiffres tout de même. Surtout que cette « petite » GR Supra expédie le 0 à 100 km/h en 5,2 secondes et que sa v-max s’établit à 250 km/h.

L’intérêt de cette version ?
Premièrement, un prix qui devrait chuter de plusieurs milliers d’euros et deuxièmement, un malus écologique inférieur. En effet les émissions de CO2 sont bien inférieures avec 156 grammes en normes WLTP.