logo La revue auto

Les voitures électriques seront moins chères que les essence à partir de 2027

Nous venons tout juste de recevoir une étude de Bloomberg New Energy Finance. Selon les écrits de celle-ci et les projections qui en découlent, les berlines du segment C et D ( de type Renault Megane et Peugeot 508) et les SUV électriques seront aussi peu coûteux à produire que les voitures à essence équivalentes à partir de 2026, et les petites voitures du segment B (Citroën C3 ou Volkswagen Polo) suivront en 2027.
En effet, la baisse du coût des batteries ainsi que la mise en place de chaînes de production dédiées aux véhicules électriques les rendront moins chers à l’achat, en moyenne, même avant subventions.

Exterieur_les-voitures-electriques-seront-moins-chers-que-les-essence-a-partir-de-2027_0

Diane Strauss, Directrice de T&E en France, a déclaré : « D’ici six ans, une voiture électrique sera moins chère qu’une voiture thermique pour tous les nouveaux acheteurs, familles et professionnels. C’est une bonne nouvelle pour le climat, car une voiture électrique émet quatre fois moins de CO2 que son homologue thermique, même en comptant la fabrication de la batterie. Il faut maintenant s’assurer que les constructeurs s’engagent dans cette transition en renforçant les normes de CO2 européennes. »

Bloomberg New Energy Finance ajoute que les utilitaires électriques légers seront moins chers que les utilitaires au diesel à partir de 2025, suivis par les utilitaires électriques lourds à partir de 2026. Aujourd’hui pourtant, les véhicules utilitaires représentent 20 % des émissions du transport routier en France. La France possède la plus grande flotte d’utilitaires d’Europe (20% UE27+UK), mais les utilitaires électriques ne représentent que 2 % des ventes. Les normes d’émissions européennes sont en effet peu contraignantes et ne motivent pas suffisamment les constructeurs à investir dans leur approvisionnement.

T&E estime que les législateurs européens doivent fixer aux constructeurs d’utilitaires des objectifs stimulants en matière de CO2, ainsi qu’un quota de ventes d’utilitaires électriques afin d’augmenter les investissements et la quantité de modèles électriques sur le marché.

Les voitures électriques et les utilitaires électriques pourraient représenter 100 % des ventes de véhicules neufs d’ici 2035, même en Europe du Sud et de l’Est, si les législateurs renforcent les normes de CO2 des véhicules et lancent d’autres politiques pour stimuler le marché, à l’instar d’un déploiement plus rapide des points de recharge. Si on les laisse au seul soin du marché, sans politiques supplémentaires fortes, les voitures à batterie électrique n’atteindront que 85 % de part de marché, et les utilitaires électriques seulement 83 % en UE d’ici 2035 – ne permettant ainsi pas à l’Europe d’atteindre son objectif de décarbonation d’ici 2050.

nos dernières annonces

  • Aiways U5
    Special Edition

    Electrique : Automatique
    1042 km : Occasion
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 01/12/2020
    Garantie : 54 mois
    Prix de vente : 29 990 €
    Mensualité : 483€/mois*
    Prix constructeur : 36 990 €
    Remise de : -7 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/06/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 36 230 €
    Mensualité : 349€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -7 000 €

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/06/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 25 640 €
    Mensualité : 189€/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €
    Remise de : -7 000 €

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/06/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 35 850 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €
    Remise de : -2 000 €