logo La revue auto

Nouvelle Porsche 911 RSR : la promise aux podiums

Le nom Porsche couplé à 911 RSR sont synonymes de goudron cramé, de gomme noire déchiquetée et de pistes maltraitées. Cela ne va pas changer avec la présentation à Goodwood de la nouvelle génération de cette pistarde qui truste, un peu partout dans le monde, les podiums.

Voir la galerie photo

Pour cette nouvelle génération de 911 RSR, Porsche réussit à conserver son fabuleux moteur atmosphérique. Il cumule un peu plus de 520 chevaux et les ingénieurs promettent encore plus de vélocité lors des changements de rapports. Le hic ... c’est que je ne vois pas comment et pourquoi ils ont fait ça !!! Mais qui peut le plus, peu le moins.

Bref… continuons avec les échappements qui sortent dorénavant sur les côtés de l’auto devant les roues arrière. Le nouveau système d’échappement permet de gagner du poids et d’avoir une meilleure aéro. Grâce à cela, le diffuseur arrière a lui aussi été repensé.

L’ensemble des modifications lui offrent, d’après les concepteurs, une stabilité qui a été considérablement augmentée. Résultats, sur les 6000 km qui ont été couverts en essais, les pneumatiques ont été mieux gérés alors que la vitesse moyenne a progressé.

« Nous ne nous reposons jamais sur nos lauriers », a indiqué Pascal Zurlinden, directeur du programme officiel Porsche. « Nous avons analysé en détail toutes les campagnes officielles et celles des clients avec la Porsche 911 RSR. Nos ingénieurs ont apporté des améliorations dans plusieurs domaines. Nous avons réalisé des progrès importants dans le développement de notre voiture pour la prochaine période d’homologation de trois ans, en particulier sur la maniabilité, l’efficacité et la fiabilité. 95% de la voiture sont neufs. Les seuls composants qui restent inchangés par rapport au modèle précédent sont les phares, le système de freinage, l’embrayage, le siège et les pièces de la suspension. Jusqu’à maintenant, les tests se sont parfaitement passés. »