logo La revue auto

Opel Corsa-e : après la fuite, les infos de la version électrique

Alors que la citadine devait se montrer le 4 juin, une indiscrétion de certains de nos confrères a fait fuiter les premières photos de cette 6e génération de Corsa. Pour couper court à tout cela, Opel nous offre toutes les infos sur la version électrique de la citadine, qui du coup se dévoile à nous au niveau de son allure.

Voir la galerie photo

Une Corsa électrique…

On s’en doutait. Avec l’utilisation de la plateforme de la nouvelle Peugeot 208, la nouvelle Corsa se devait d’accueillir une version 100% électrique. C’est donc sans surprise que l’on retrouve exactement les mêmes caractéristiques que chez la Française.

La Corsa-e propose donc le même moteur délivrant 136 ch (100 kW) pour 260 Nm de couple. Elle tire son jus d’une batterie au Lithium-ion de 50 kWh capable d’être rechargée grâce à un câble, une wallbox ou une borne de recharge rapide. Dans ce cas, 30 minutes suffisent pour récupérer 80% d’autonomie. La batterie est couverte par une garantie de huit ans.

Le conducteur peut choisir parmi trois modes de conduite : « Normal », « Eco » ou « Sport ». En mode « Eco », la Corsa-e devient une machine extrêmement frugale. Elle optimise au maximum la récupération d’énergie cinétique pour augmenter son rayon d’action.

Le mode « Sport » modifie la réactivité et offre un comportement encore plus dynamique. Les performances sont donc plutôt velues. Cette Corsa-e expédie le zéro à 100 km/h en 8,1 secondes. Un chrono à mettre en exergue avec les 2,8 secondes pour passer de zéro à 50 km/h. Un véritable boulet de canon des feux rouges.

L’état de la charge peut être vérifié avec l’application « myOpel », ce qui permet d’optimiser à tout moment les périodes de recharge et les coûts.

La nouvelle Opel Corsa…

La seconde infos à retenir est qu’Opel nous dévoile le style de la nouvelle Corsa. Car si nous avons pu rouler à bord des prototypes pour faire l’ « Essai Opel Corsa : des gènes de championne! », nous n’avons pas eu le plaisir d’apprécier ses lignes, largement bâchées.

La nouvelle Opel Corsa change de stature avec son allure râblée. Si elle ne mesure que 4,06 mètres de longueur, sa ligne de pavillon l’assimile à une petite sportive. La face avant reçoit des lignes franches et horizontales largement soulignées par des optiques au joli dessin et une calandre à damiers. L’habitacle est moderne, avec une planche de bord totalement numérique, et peut être luxueux quand il est doté de sièges en cuir.