logo La revue auto

Porsche Macan Turbo : toujours plus fort !

Après le sérieux lifting du début d’année. Porsche dévoile son nouveau Macan Turbo. Et comme de coutume les ingénieurs, ou plutôt, les sorciers ont réussit des miracles. Sortir 10% de puissance supplémentaire pour une cylindrée inférieure de 20 %.

Voir la galerie photo

Porsche Macan Turbo : le coeur

Le SUV lâche son précédent groupe motopropulseur pour reprendre à son compte le V6 biturbo de 2,9 litres des Cayenne et Panamera. Ce moteur développe 40 ch de plus que le moteur turbo six cylindres de 3,6 l de l’ancien modèle. La cavalerie monte donc à 440 canassons pour 550 Nm de couple. Le tout est fournie entre 1 800 et 5 600 tr/min. Evidement, avec cette orde sauvage, le Macan Turbo ne pouvait faire l’impasse sur la transmission intégrale pilotée par le système Porsche Traction Management (PTM) et la a boîte à double embrayage PDK.

Les chiffres sont donc extrêmement flatteur avec un 0 à 100 km/h départ arrêté en 4,3 s, soit 3 dixièmes de moins que le modèle précédent et même la vitesse de pointe de 270 km/h (+4km/h), si il est pourvu du pack Sport Chrono … proposé en option. On ne perd jamais le Nord à Stuttgart ! La consommation de carburant en cycle mixte (NEDC corrélé) est de 9,8 l/100 km.

Porsche Macan Turbo : du tungstène et de l’air

Ce bolide haut sur patte est également équipé d’un système de freinage à haute performance. Les concepteurs lui ont « offert » un système de freinage pourvu de disques de frein revêtus de carbure de tungstène (Porsche Surface Coated Brake - PSCB). Le carbure de tungstène améliore la réactivité des freins tout en réduisant l’usure. N’oublions pas qu’en plus de ses performances, il produit moins de poussières par rapport aux freins en fonte grise classiques (jusqu’à 90 % en moins). Pour les reconnaitre, les stylistes ont habillé ses disques d’une finition brillante et d’étriers blancs.

Pour le confort et encore de dynamisme, le Macan Turbo peut être doté, si son propriétaire passe encore par la case option, de la suspension pneumatique. Elle a la particularité d’être réglable en hauteur avec des pistons à roulement et le nouveau système hydraulique pour les amortisseurs.

Porsche Macan Turbo : comment la reconnaitre ?

En dotation de série, la Macan Turbo est chaussée de jantes Macan Turbo de 20 pouces. Son bouclier avant est doté de trois entrées d’air de dimension plus généreuse et des blocs optiques gagnent des phares à LED. Ce n’est pas fini, puisqu’il dispose de jupes latérales Sport Design, de rétroviseurs Sport Design dans la teinte de carrosserie d’un système d’échappement sport à doubles sorties argentées et d’un becquet de toit fixe au design à double aileron.

L’habitacle n’est pas en reste avec des sièges sport en cuir, un ciel de toit en Alcantara et des inserts en aluminium brossé. Le multimédia se pilote avec un écran tactile Full HD de 10,9 pouces. Par ailleurs les mélomanes seront ravi d’apprendre que ce Porsche Communication Management (PCM) est couplé à une sono BOSE Surround Sound System doté de 14 haut-parleurs, pour une puissance sonore cumulée de 665 W.

Le Macan Turbo embarque également un nouveau système d’assistance embouteillage, avec régulateur de vitesse adaptatif. Le régulateur adaptatif peut non seulement accélérer ou ralentir en mode semi-automatique jusqu’à environ 60 km/h, mais aussi aider le conducteur à se maintenir dans sa voie en cas d’embouteillage ou de trafic ralenti.

Conclusion:


Macan Turbo : le prix de l’exclusivité.

Le nouveau Macan Turbo est disponible à la commande dès aujourd’hui. Il est proposé en France à partir de 93 859 euros (prix T.T.C. incluant tous les équipements spécifiques au marché français).