logo La revue auto

Porsche Panamera 2021 : trois E-Hybrid pour ne pas payer de MALUS

Vous l’avez certainement entendu, ou lu, certains bureaucrates démago-écolo s’attaquent de plein fouet au monde de l’automobile. Ils poussent à tout va la solution électrique, en omettant que les batteries sont extrêmement polluantes et que la production d’électricité l’est tout autant. Bref… les constructeurs n’ont plus le choix, ils doivent empiler de lourdes solutions hybrides pour passer entre les mailles du filet fiscal.
Aujourd’hui, Porsche nous dévoile le travail de ses ingénieurs. La Panamera millésime 2021 a droit non pas à une, ni à deux, mais bien trois motorisations hybrides rechargeables. Largement de quoi trouver son bonheur et ne pas être sanctionné d’un malus à 40 000 €.

Exterieur_porsche-panamera-2021-trois-e-hybrid-pour-ne-pas-payer-de-malus_0 Exterieur_porsche-panamera-2021-trois-e-hybrid-pour-ne-pas-payer-de-malus_1 Exterieur_porsche-panamera-2021-trois-e-hybrid-pour-ne-pas-payer-de-malus_2

Avec la nouvelle Panamera E-Hybrid, Porsche propose au total, pour la première fois de son histoire, trois Panamera hybrides rechargeables. Chaque modèle se décline dans les trois variantes de carrosserie de la gamme : berline, Executive (empattement allongé) et Sport Turismo.

Le cœur électrique Porsche…

Porsche poursuit sa stratégie d’électrification de sa gamme via son projet E-Performance. Le cœur du système est un moteur électrique intégré à la boîte de vitesses à double embrayage huit rapports (boîte PDK). Il développe une puissance 136 chevaux pour un couple maximal de 400 Nm.

Qui dit moteur électrique, dit batterie. Ici, il s’agit d’un accumulateur conçu en Lithium-ion. Il dispose d’une capacité brute de 17,9 kWh (14,1 kWh sur les anciennes générations). La recharge des modèles Porsche hybrides rechargeables s’effectue de préférence au moyen des systèmes résidentiels (prise domestique standard ou prise industrielle). Spécifique à ces variantes, le Porsche Mobile Charger fourni de série bénéficie d’une capacité de recharge pouvant atteindre 7,2 kW. Il est également possible de recharger les véhicules sur les infrastructures publiques au moyen d’un câble de type Mode 3.

Les Panamera hybrides rechargeables…

Tout en haut de la gamme E-Performance se trouve la Panamera Turbo S E-Hybrid. Avec son son moteur V8 biturbo de 4,0 litres et son pack Sport Chrono, il délivre une cavalerie de 571 ch au lieu des 550 ch de la génération précédente, la nouvelle Panamera Turbo S E-Hybrid expédie le 0 à 100 km/h en 3,2 s, soit 0,2 s de moins que sa devancière, et affiche une vitesse de pointe de 315 km/h, soit un gain de 5 km/h.

En dessous, nous retrouvons la Panamera 4S E-Hybrid d’une puissance cumulée de 560 chevaux provenant de son moteur V6 biturbo de 2,9 litres développant 440 ch et du moteur électrique. Le modèle abat le 0 à 100 km/h en 4,1 s (- 0,1 s) avec le pack Sport Chrono et affiche une vitesse de pointe de 295 km/h (+ 6 km/h). Mais c’est bien la Panamera 4 E-Hybrid qui attire notre attention. Cette version devient l’entrée de gamme. Une version de base qui atteint les 100 km/h départ arrêté en seulement 4,4 secondes et atteint une vitesse maximale de 280 km/h.

Par ailleurs, les modes de conduite ont été repensés pour permettre une utilisation encore plus efficiente de l’énergie électrique. La nouvelle Panamera Turbo S E-Hybrid bénéficie d’une autonomie électrique en mode 100 % électrique pouvant atteindre 50 km en cycle combiné WLTP, tandis que l’autonomie électrique maximale de la Panamera 4 E-Hybrid s’élève à 56 km en cycle combiné WLTP.

Panamera hybride, mais pas donné !

Les nouveaux modèles Porsche Panamera sont disponibles à la commande dès aujourd’hui. Le renouvellement de la gamme Panamera et les innovations associées sont proposés à des prix inchangés. Ainsi la Panamera 4 E-Hybrid est proposée en France à partir de 115 276 EUR, la Panamera 4S E-Hybrid à partir de 120 317 EUR et la Panamera Turbo S E-Hybrid à partir de 193 037 EUR. Les prix indiqués s’entendent TTC et comprennent les éléments spécifiques au marché français.