logo La revue auto

Rétromobile, le vrai Salon de l’automobile français

Alors que l’on croyait que les Français délaissaient leurs titine, Rétromobile nous démontre que non. Ils aiment la vraie bagnole. Celle qui couine, grince, vibre, vrombit et qui sent le cambouis. Ça tombe bien puisque Rétromobile, qui existe depuis 44 ans, offre l’occasion de voir les plus belle d’entre elles et le public répond présent.

Exterieur_retromobile-le-vrai-salon-de-l-automobile-francais_0 Exterieur_retromobile-le-vrai-salon-de-l-automobile-francais_1 Exterieur_retromobile-le-vrai-salon-de-l-automobile-francais_2 Exterieur_retromobile-le-vrai-salon-de-l-automobile-francais_3

Rétromobile, c’est devenu depuis une dizaine d’années le salon des furieux, des passionnés, des curieux et des amateurs de voitures anciennes. Le nombre d’autos qui y sont exposées est difficilement dénombrable, tant le choix y est pléthorique.


Rétromobile et les constructeurs :

À Rétromobile, les constructeurs en profitent pour faire le spectacle avec une multitude d’événements, à l’image de Citroën et de son exposition sur les 100 ans des Chevrons. Les visiteurs du stand n’avaient d’yeux que pour les 30 voitures iconiques présentées sur le stand de la marque. Et pourtant, au milieu du parcours, face à une DS 21 Pallas, une sculpture s’offre au regard, plongeant petits et grands dans l’univers merveilleux d’une sculpture composée de 263 morceaux d’histoire de la marque.

La plus célèbre des Anglaises, je parle de la Mini, fête cette année ses 60 ans. La marque en profite bien entendu pour en faire l’une des reines de l’événement parisien, surtout que l’on pouvait l’y admirer dans sa livrée Rallye de Monte-Carlo d’époque !

Renault quand à lui fête le Turbo. En effet, la marque au losange a fait du turbocompresseur son histoire depuis ses fameuses F1 championne du monde. Sur le stand trônait la sculpturale Renault 5 Turbo 2, la 21 Turbo, la Safrane BiTurbo Baccara, la 18 turbo, etc. bref… un come back sportif dans les années 80 et 90.

Les marques premium (Lamborghini, Jaguar et Land Rover…) exposent leur nouvelle compétence. Toutes ont désormais un département « Classic » pour rénover et entretenir les vieilles guimbardes.


À Rétromobile, on y achète également…

Les petits stands ouvrent facilement votre porte-monnaie avec des objets plus beaux les uns que les autres. De la miniature à la toile d’artiste en passant par les produits d’entretien et même les pièces détachées… difficile de résister à l’appel de la carte bleue.

D'un autre côté, vous pouvez également acheter directement l’un des bolides exposés sur l’un des stands. Ils sont presque tous à vendre, puisque ce sont des entreprises spécialisées de la vente de voiture ancienne et de prestige qui exposent.

Enfin, il y a les ventes aux enchères. Artcurial truste ici en roi. Cette année, c’est plus de 42 millions d'euros qui ont été générés avec en tête de gondole une magnifique Alfa Roméo 8C 2900 B Touring Berlinetta de 1939 (lot 20) qui a changé de mains pour près de 17 M€ soit 19 M$ frais inclus.