logo La revue auto

Skoda Octavia RS iV : le choix de l’hybride, plus que du sport ?

On le sait depuis le premier teaser. Skoda a choisi la technologie hybride pour créer sa nouvelle génération d’Octavia RS. À défaut de véritables sensations sportives, cette Octavia RS limitera ses émissions de CO2 et donc la taxe.

Skoda Octavia RS iV : le choix de l’hybride, plus que du sport ? Skoda Octavia RS iV : le choix de l’hybride, plus que du sport ? Skoda Octavia RS iV : le choix de l’hybride, plus que du sport ? Skoda Octavia RS iV : le choix de l’hybride, plus que du sport ?
Voir la galerie photo

Skoda a équipé son Octavia RS iV d’un moteur turbo essence 1,4 TSI développant 150 chevaux et d’un moteur électrique de 115 chevaux. L’ensemble du système de propulsion propose la bagatelle de 245 canassons pour un couple maximal de 400 Nm, qui est transféré aux roues avant via une boite DSG à 6 vitesses.

Pour profiter de la puissance maximum, il faut enclencher le mode Sport. Ici, la nouvelle Skoda OCTAVIA RS iV accélère de 0 à 100 km/h en 7,3 secondes. Sa vitesse de pointe est limitée à 225 km/h. La direction progressive de série et l’amortissement sport typique de la gamme RS s’adapte aux styles de conduite énergiques.

Le HIC, c’est que pour avoir cette cavalerie, la batterie lithium-ion de 13 kWh, doit avoir du jus. Skoda annonce une autonomie électrique allant jusqu’à 60 km en cycle WLTP ce qui devrait être réduit à peau de chagrin avec le mode « Sport ».

Ceci dit, les émissions de CO2 de la voiture sont d’environ 30 g/km, ce qui signifie qu’elle est déjà conforme à la nouvelle norme d’émissions EU6d plus stricte pour tous les véhicules nouvellement immatriculés dans l’UE, qui entrera en vigueur le 1er janvier 2021.