logo La revue auto

Vote pour 2035 : le contre-feu à Euro 7 a fonctionné !

On ne parle plus que de la signature des 27 ministres européens actant la fin du moteur thermique en Europe. Pourtant, l'urgence est en 2025 et elle se nomme Euro 7 qui actera bien avant la fin du moteur thermique… pour le grand public !

Pourquoi aller vers l'année 2035, alors même que l'écrasante majorité des constructeurs communiquent sur une gamme 100 % électrique bien avant 2030 pour l'Europe ?

Presque tous les constructeurs.
Citons Alpine, Jaguar, Ford, Volvo, ou encore Abarth. En réalité, la liste est bien plus longue, puisque certains, tels que BMW, continuent d'affirmer rester sur le moteur thermique, en omettant de préciser que cela sera pour les marchés non européens où il sera encore autorisé. Porsche, et plus globalement les marques de luxe du groupe Volkswagen par voie de conséquence, se laisse une porte ouverte avec le carburant de synthèse.

Euro 7 pour 2025, sans protocoles encore !
Prenons comme exemple concret Alpine. Si le constructeur passe sur un Dream Garage (remplaçante de l'A110, crossover et citadine) 100 % électrique, c'est à cause d'Euro 7. Aucun moteur existant dans la gamme Renault ne peut répondre aux premiers protocoles de cette future norme antipollution. L'accord avec BMW que nous avions mentionné il y a quelque temps est tombé à l'eau entre-temps. Si l’on remonte un peu en arrière, Porsche affirmait que pour répondre à Euro 7, une augmentation de la cylindrée serait nécessaire. Autrement dit, cela se traduirait par une hausse des émissions de CO2 sur le cycle d’homologation, un problème pour plusieurs marchés, dont le français, bien évidemment !
Initialement prévu pour 2024, le remplacement d’Euro 6 a été retardé d’une année. Problème, les protocoles ne sont pas encore aujourd’hui des constructeurs ! À moins de trois ans de l’échéance, c’est dire le saut dans l’inconnu. D’autant que l’étau se resserre autour de l’hybride rechargeable, pour laquelle l’efficience dépend de son utilisation, et de son propriétaire à recharger en électrique. On comprend, dès lors, l’abandon de la majorité d’entre eux à tenter leur chance. Jaguar annonce également 2025, Ford et Volvo communiquent sur 2030 sans que ce ne soit précisé si c’est pour le monde ou uniquement pour l’Europe.

Comment facturer cette norme aux clients ?
Seront épargnés les Ferrari et autres vendeurs de rêve du genre, pour lesquels il ne sera pas trop compliqué de facturer aux clients à la fois un développement spécifique de motorisations et les amendes de CO2.
Le CAFE a abouti à une amende de 95 € par gramme excédentaire au-delà de 95 g/km sur la moyenne des voitures vendues. 

Conclusion:


En votant une loi pour 2035, l’Europe réussit l’exploit de faire croire au peuple qu’il a encore presque 13 années devant lui, alors que la fin de la récré va être sifflée dans moins de trois ans…

nos dernières annonces

  • Tesla Model 3
    Standard

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 13/08/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 38 990 €
    Mensualité : 313€/mois*
    Prix constructeur : 44 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model 3
    Standard

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 13/08/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 38 990 €
    Mensualité : 313€/mois*
    Prix constructeur : 44 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 13/08/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 13/08/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €