logo La revue auto

Nouvelle mini john cooper works 2015 la plus puissante des mini

Avec 231 chevaux sous le capot, c'est un nouveau record pour une Mini qu'établit la nouvelle Mini John Cooper Works 2015, qui sera présentée dans quelques semaines, début janvier, au salon de Detroit. Les transformations esthétiques et techniques sont à la hauteur de celles subies par le 4 cylindres 2.0 litres d'origine BMW, ce qui nous donne peut-être la nouvelle référence des bombinettes actuelles.

Exterieur_Mini-John-Cooper-Works-2015_0 Exterieur_Mini-John-Cooper-Works-2015_1 Exterieur_Mini-John-Cooper-Works-2015_2 Exterieur_Mini-John-Cooper-Works-2015_3 Exterieur_Mini-John-Cooper-Works-2015_4 Exterieur_Mini-John-Cooper-Works-2015_5
Voir la galerie photo

Un an après nous l'avoir présentée sous forme de concept au salon de Detroit 2014, Mini profitera de l'édition 2015 du NAIAS, début janvier, pour dévoiler sa version de série. La Mini John Cooper Works 2015 s'annonce d'ores et déjà pétaradante puisque sous le capot, on trouvera le moteur 4 cylindres 2.0 litres de la Cooper S qui gagnera 30 chevaux pour s'afficher à 231 chevaux. Ce qui nous donnera tout simplement la Mini la plus puissante de l'histoire (20 chevaux de plus que l'ancienne JCW 2011) et l'une des nouvelles références des bombinettes du marché.

Ces 231 chevaux sont obtenus entre 5 200 et 6 000 tours minutes, tandis que le couple maximal de 320 Nm est délivré entre 1 250 et 4 800 tours/min. Cette motorisation est liée à une boite manuelle 6 rapports qui permet à la Mini John Cooper Works 2015 d'avaler le 0-100 km/h en 6,3 secondes (5,9 secondes avec la boite automatique Steptronic 6 rapports). Dans les deux cas, la vitesse maximale s'établit à 246 km/h. Les émissions de CO2 sont cataloguées à 155 grammes/km en boite manuelle et 133 grammes/km en boite auto.

Suspension travaillées
Pour faire passer cette puissance de 231 chevaux, le châssis de cette Mini John Cooper Works 2015 bénéficie d'un certain nombre d'aménagements, à commencer par une suspension durcie et une direction retravaillée. Le système de freinage est désormais signé Brembo et un différentiel électronique vient renforcer la motricité tout en limitant le risque de sous-virage. L'affinage des réglages de suspension reste en option.

Evidemment, la nouvelle Mini John Cooper Works 2015 se distingue aussi visuellement, comme l'avait si bien annoncé le concept. On remarque surtout les projecteurs à LED, la grille de calandre spécifique, les boucliers avant et arrière garnis de larges prises d'air, l'énorme spoiler de toit noir et la double sortie d'échappement centrale. Les jantes 17 ou 18 pouces sont également spécifiques, comme les magnifiques sièges baquet de l'intérieur.

La nouvelle Mini John Cooper Works 2015 sera commercialisée au printemps prochain, à un tarif encore non précisé.