logo La revue auto

Peugeot l500 r hybrid le passe sportif dans le viseur

Pour le centenaire de la victoire de la Peugeot L45 à Indianapolis, la marque au lion dévoile le L500 R Hybrid, une vision très futuriste de la compétition automobile.

Exterieur_Peugeot-L500-R-Hybrid_0 Exterieur_Peugeot-L500-R-Hybrid_1 Exterieur_Peugeot-L500-R-Hybrid_2 Exterieur_Peugeot-L500-R-Hybrid_3 Exterieur_Peugeot-L500-R-Hybrid_4 Exterieur_Peugeot-L500-R-Hybrid_5
Voir la galerie photo

En 1895, la France donnait naissance à la compétition automobile avec la course Paris-Bordeaux-Paris. Le 30 mai 1916, le drapeau tricolore s’affichait fièrement, pour la deuxième fois, aux 500 miles d’Indianapolis, avec la victoire de Dario Resta au volant de sa Peugeot L45. Cent ans plus tard, le fabricant rend hommage à cette victoire avec le L500 R Hybrid Concept.

Cette nouvelle étude de style spectaculaire pourrait facilement rejoindre le Peugeot Vision Gran Turismo dans le garage virtuel du jeu de Polyphony Digital. Cette monoplace futuriste n’a plus rien à voir avec la Racer Blue du début du siècle dernier, qui embarquait deux passagers. Le pilote reçoit des informations à travers un i-Cockpit à deux projecteurs holographiques.

La pistarde ne pèse qu’une tonne, un poids plume pour la mécanique : à l’instar de la Peugeot 308 R Hybrid, le L500 R Hybrid embarque le 1,6 litre THP de 270 ch associé à deux moteurs électriques, pour une puissance totale de 500 ch et 730 Nm de couple.

Le constructeur estime le 0-100 km/h en 2,5 secondes et le 1 000 mètres D.A. en 19,0 secondes.

Ce nouveau concept dessine un peu plus le futur sportif de la marque au lion. Un avenir qui s’annonce prometteur.