logo La revue auto

Volkswagen Touareg 2019 : plus léger plus puissant et plus technologique

Après deux générations et plus d'un million d'exemplaires vendus, Volkswagen présente son tout nouveau Touareg. C'est en Chine, sur son plus gros marché, que la marque allemande a dévoilé son SUV premium, devenu plus grand et plus léger dans le même temps ; il est la démonstration de tous les talents des ingénieurs maison.

Exterieur_Volkswagen-Touareg-2019_3 Exterieur_Volkswagen-Touareg-2019_7 Exterieur_Volkswagen-Touareg-2019_13 Exterieur_Volkswagen-Touareg-2019_16 Exterieur_Volkswagen-Touareg-2019_17 Interieur_Volkswagen-Touareg-2019_24
Voir la galerie photo

Le nouveau Volkswagen Touareg adopte un style plus racé, s’éloignant du caractère tout-terrain de ses prédécesseurs tout en utilisant la dernière architecture MLB du Groupe. Bien que reposant sur la même architecture que la Porsche Cayenne, à l’extérieur, seul le pare-brise avant est commun.

Le nouveau SUV de Volkswagen mesure désormais 4 878 m de long, soit 7,7 cm de plus que le modèle sortant. La largeur augmente de 4,4 cm à 1,984 m et la hauteur s’établit à 1,702 m soit 0,7 cm de moins. La nouvelle plate-forme et la nouvelle carrosserie contribuent également à rendre le nouveau Touareg plus léger de pas moins de 106 kg.

Habitacle du nouveau Touareg

Les dimensions extérieures en hausse bénéficient directement à l’espace intérieur, le volume du coffre passe, par exemple, de 697 litres à un très confortable 810 litres. Il en va de même pour les passagers qui gagnent un peu d’espace habitable.
Intérieur
Mais la grosse nouveauté de la nouvelle Volkswagen Touareg est sans doute le Cockpit Innovision. Le tableau de bord comprend désormais un écran tactile de 15 pouces fusionné sous une seule surface de verre avec une instrumentation numérique de 12 pouces, un peu à l’image de ce que fait Mercedes, même sur sa nouvelle Classe A. Mais Volkswagen n’en oublie pas l’ergonomie en proposant toujours les commutateurs et boutons pour les fonctions fréquemment utilisées.

Châssis et moteurs

Technologie étrennée sur l’Audi SQ7 (lire l’essai), le nouveau Touareg se voit équipé de barres stabilisatrices actives pour un meilleur dynamisme sur route, tandis que Volkswagen offre également une suspension pneumatique en option pour la première fois. Le système de traction intégrale est livré avec un différentiel central verrouillable et cinq modes de conduite standard. Tandis que le client pourra obtenir quatre modes de conduites supplémentaires, en option, dédiés aux conditions hors-route.

La gamme de moteurs comprendra des groupes motopropulseurs essence, diesel et éventuellement plug-in hybrides, tous couplés à une transmission automatique à huit rapports. En Europe, le lancement s’effectuera avec un V6 3,0 diesel disponible en deux puissances (231 et 286 ch). Suivront un V8 4,0 litres diesel de 421 ch et 900 Nm ainsi qu’un V6 3,0 litres essence de 340 ch et 450 Nm. La motorisation hybride fournira pour sa part 367 ch et une autonomie électrique de 58 km.

Le nouveau Touareg dispose également de nouveaux phares Matrix LED , d’une assistance pour les embouteillages, d’une assistance au maintien de la trajectoire, d’un freinage d’urgence autonome, d’une caméra de vision nocturne, des 4 roues directrices et plus encore.