logo La revue auto

Audi RS Avant : La légende des anneaux

Alors qu’Audi lance dans ses concessions la nouvelle génération de RS4 Avant, nous nous sommes dit qu’un petit retour en marche arrière n’était pas inutile. En effet, la RS 4 Avant symbolise l’essence même d’Audi Sport parce qu’elle est le fruit darwinien de ses prédécesseurs datant d’il y a 25 ans. La première est la légendaire RS 2 Avant et a été lancée en 1994.

Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux Audi RS Avant : La légende des anneaux
Voir la galerie photo

Audi RS 2 Avant : là où tout a commencé

En 1994, Audi semble avoir « pété un cable » avec la RS 2 Avant. Ce modèle est la première voiture de sport capable d’accueillir cinq passagers et leurs bagages, car sa soute est un grand coffre de break.

Son style est bodybuildé et son habitacle bicolore dévoile les nouvelle prétentions de la marque dans le haut de gamme. On voit voit des sièges sport en Alcantara bleu, du cuir sur le volant et le soufflet de la boîte de vitesses ainsi qu’un ajustement du mobilier rarement vue à cette époque.

Le cœur de cette machine est un somptueux cinq cylindres turbo de 2,2 litres de cylindrée produisant la bagatelle de 315 chevaux. Ce break surpuissant avale le 0 à 100 km/h en seulement 5,4 secondes, alors que la V max sur Autobahn franchit 3es 250 pour arrêter sa course à 262 km/h. Partenaire de développement et de production, Porsche AG fournit certaines pièces telles que les freins et les roues.


RS 4 Avant : la première génération en 1999


Non loin de la fin du millénaire, Audi utilise les compétences du préparateur Cosworth, qui a été intégré à l’entreprise peu de temps avant, pour développer la première RS 4 Avant.

La société britannique rend sa copie. Les motoristes ont été capable d’aller chercher 380 canassons du V6 bi-turbo de 2,7 litres. Pour y arriver, les concepteurs ont revu : les soupapes d’admission et d’échappement, le turbocompresseur gagne en envergure, alors que le profil des conduits d’air côté admission prennent plus de place sous le capot. On note une amélioration considérable de l’efficience grâce à de plus grands refroidisseurs, optimisés en cas de perte de pression. L

La RS 4 est ainsi conçue comme un modèle ultra sportif sans pour autant perdre sa praticité au quotidien. La demande est tellement forte qu’Audi double la production initialement prévue.

Audi RS 4 : le break… et le reste

La deuxième génération de la RS 4 est lancée en 2005. Ici, le potentiel de la machine s’exhibe désormais sur le break Avant, mais aussi la berline et le cabriolet. Et quoi de mieux qu’un cabriolet pour profiter de la nouvelle mélodie des RS4 ?

Car, ici les motoristes d’Audi ont troqués le traditionnel moteur turbo pour un gros V8 de 4,2 litres atmosphériques capable de chanter ses vocalises à très haut régime. Le moteur à injection directe délivre une cavalerie de 420 chevaux. C’est la première fois qu’un constructeur s’aventure à associer la technologie de l’injection directe essence et le concept de régime moteur élevé, dérivé du sport automobile, ce qui permet au véhicule d’atteindre des vitesses de jusqu’à 8 250 tr/min.

Par ailleurs, ce modèle est doté de la transmission quattro avec distribution de couple asymétrique dynamique (40 % vers l’essieu avant, 60 % vers l’essieu arrière), une nouveauté à l’époque, et de freins en céramique renforcée de fibre de carbone.

Audi RS 4 Avant : le véhicule tout-terrain dynamique

En février 2012, quattro GmbH présente la troisième génération de la RS 4, proposée uniquement en version Avant, au Salon de l’automobile de Genève. Tout comme son prédécesseur, le modèle est équipé d’un moteur V8 4.2 L, mais avec une puissance supérieure de 450 ch.


La nouvelle RS4 revient aux sources …

La génération actuelle est née en 2017. Mais comme vous le savez, l’A4 vient de recevoir une mise à jour profonde de sa berline pour le millésime 2020. La version RS4 reçoit dès aujourd’hui des modifications.

Cette génération accueille un V6 2.9 TFSI bi-turbo. Audi Sport GmbH s’est clairement inspirée du légendaire V6 2.7 de la première RS 4 Avant de 1999. À l’époque, le V6 bi-turbo délivrait une puissance dépassant à peine les 300 chevaux, tandis que la nouvelle RS 4 Avant produit 450 ch. L’Audi RS 4 Avant est ainsi capable de passer de 0 à 100 km/h en 4,1 secondes seulement.

Le moteur TFSI ne pèse que 182 kg, soit 31 kg de moins que le V8 du modèle précédent de 2012, ce qui profite au poids brut et à la répartition de la charge entre les essieux. Le moteur V6 bi-turbo développe un couple impressionnant de 600 Nm entre 1 900 et 5 000 tr/min. Avec le pack dynamique RS en option, la vitesse maximale, contrôlée électriquement, passe de 250 à 280 km/h.

Pour tenir le pavé, les ingénieurs lui offrent un système QUATTRO, le fameuse transmission intégrale permanente maison. En conduite normale, le système délivre plus de puissance sur l’essieu arrière. Son différentiel central purement mécanique envoie 60 % du couple sur l’essieu arrière et 40 % sur l’essieu avant. En cas de glissement indésirable sur un essieu, la majorité de la puissance est automatiquement et rapidement reportée sur l’autre (jusqu’à 70 % à l’avant et 85 % à l’arrière). Grâce à des valeurs de verrouillage élevées, le véhicule bénéficie d’une distribution de couple bien définie et d’une interaction ultra précise avec les systèmes de contrôle du correcteur électronique de trajectoire (ESC) et de contrôle du couple au volant.

La nouvelle Audi RS 4 Avant est chez votre concessionnaire depuis décembre et sera proposée contre un chèque de plus de 90 000 €.