logo La revue auto

BMW M5 CS : la super M aux yeux jaunes

La course à la puissance n’est donc pas encore finie. Les marques teutonnes continuent leur petite bataille pour avoir le trophée de la berline la plus puissante. Et alors que BMW était déjà porteur de ce titre avec la M5 Competition, voici que la firme de Munich nous dévoile la BMW M5 CS qui se gargarise de proposer 10 chevaux de plus et 70 kilogrammes de moins…

Exterieur_bmw-m5-cs-la-super-m-aux-yeux-jaune_0 Exterieur_bmw-m5-cs-la-super-m-aux-yeux-jaune_1

BMW M5 CS : VGV, pour voiture à grande vitesse

Le gigantisme allemand n’est pas encore mort. En voici la plus grande preuve du moment. La BMW M5 CS ne peut s’associer qu’avec des superlatifs.

La puissance est celle d’une supercar de dernière génération. En effet, cette BMW M5 CS récupère le V8 de 4,4 litres biturbo de la M5 Competition, sauf que les ingénieurs motoristes lui ont encore offert plus de puissance. L’écurie grimpe à 635 chevaux pour 750 Nm disponibles dès 1 800 tr/min.

Comme vous pouvez l’imaginer, cette horde sauvage n’a aucun mâle à catapulter les 5 mètres et 1 825 kg de la limousine. Pour preuve, BMW annonce un 0 à 100 km/h réalisé en 3 secondes et un 0 à 200 km/h expédié en 10,4 petites secondes. En bonne Allemande qui se respecte, cette M5 CS est capable de tenir la dragée haute à notre TGV puisque la vitesse de pointe sur Autobahn franchit la barre des 300 km/h pour se stabiliser sur les 305 km/h.

BMW M5 CS : les améliorations…

Qui dit puissance en hausse dit forcément améliorations en tout genre pour être capable de tenir le macadam. Ces améliorations ont d’ailleurs porté leurs fruits sur la balance, puisque l’on apprend que cette M5 CS perd 70 kg par rapport à la M5 Competition.

Il faut dire que les ingénieurs ont eu les moyens. Ils ont intensifié l’usage du plastique renforcé en fibre de carbone (CFRP) pour concevoir le châssis. Mais il se retrouve également sur un bon nombre d’éléments de la carrosserie. De plus, les freins en céramique carbone, de série, offrent une réduction de 23 kilogrammes, alors que les jantes de 20 pouces en alliage forgé ont également permis cette perte de poids.

Si l’échappement actif fait une belle mélodie, il est également plus léger. Où comment associer l’utile à l’agréable.

BMW M5 CS : du chic certain à un certain chic…

La base de cette machine est certainement la plus élégante des grandes berlines du moment. Mais cette Série 5 survitaminée oublie ses bonnes manières pour se la jouer super sportive. Tout comme peut l’être la M5 Competition. Sauf que cette version M5 CS franchit la fine frontière qui sépare le sport et le vulgaire.

Bon, on peut ou non apprécier cette robe vert bouteille, un brin british. Et puis les grilles de calandre et les larges percées revêtues d’un beau noir offrent un vrai caractère bestial sans oublier la poupe avec ses quatre canules d’échappement et l’extracteur d’air qui en impose.
Par contre, que dire de cette signature lumineuse jaune ? On se croirait dans les années 80, avec nos anciens feux. Sans oublier la finition « bronze » du cerclage de la calandre et des jantes…

En même temps, il paraît que les goûts et les couleurs ne se discutent pas… tout comme les 199 900 € que demande la firme bavaroise pour en prendre possession.

nos dernières annonces

  • Dacia Duster
    2 1.5 DCI 115 BLUE DCI PRESTIGE 4X2 + PACK CITY PLUS

    Diesel : Manuelle
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 19/01/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 19 470€
    Mensualité : 293,39/mois*
    Prix constructeur : 20 830€
    Remise de : -1 360€

  • Peugeot 5008
    2.0 BLUEHDI 180CH S&S GT EAT8

    Diesel : Automatique
    8821 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 17/12/2019
    Garantie : 10 mois
    Prix de vente : 36 780€
    Mensualité : 553,62/mois*
    Prix constructeur : 51 930€
    Remise de : -15 150€