logo La revue auto

Cette Bugatti, électrique, est à vous pour 30 000€

Vous connaissez le rétrofit ? Non ? C’est pourtant une grosse tendance actuellement. Il s’agit de transformer sa voiture, souvent une ancienne, en voiture électrique. Eh bien, voici une Bugatti électrique… qui n’a pas été rétrofitée. Non, cette Bugatti est une Baby II réalisé avec The Little Car Company, à l’occasion du 110e anniversaire de la marque. La bonne nouvelle s’est que c’est la Bugatti neuve la moins chère du moment.

Exterieur_cette-bugatti-electrique-est-a-vous-pour-30-000_0 Exterieur_cette-bugatti-electrique-est-a-vous-pour-30-000_1 Exterieur_cette-bugatti-electrique-est-a-vous-pour-30-000_2
Voir la galerie photo

Bugatti : Baby un et Baby deux

L’histoire de la Bugatti Baby commence véritablement en 1926 lorsque Ettore et son fils Jean ont décidé de construire une Type 35 de taille réduite pour son autre fils, Roland. Ce cadeau d’anniversaire, des plus original, pour les 4 ans du petit Roland, a très vite rencontré son succès auprès des clients et a poussé la firme de Molsheim à en produire une petite série entre 1927 et 1936. Cependant, avec environ 500 exemplaires fabriqués, seuls quelques chanceux en ont été propriétaires.

Alors que la Bugatti Baby d'origine était une version à l’échelle 1/2 de la voiture qui a rendu Ettore Bugatti Automobiles célèbre dans les années 1920, la Bugatti Baby II offre plus avec une échelle à 75 % et conçue pour les jeunes de quatorze ans et plus.

Non seulement en termes de taille, mais aussi en termes de performance la Baby II a évolué. Le moteur est resté sur l’essieu arrière et toutes les versions de la Baby II ont un différentiel autobloquant, des freins hydrauliques haute performance et des modes de conduite au choix. Le modèle de Base est fourni avec deux modes : Novice, limité à 20 km/h et à une puissance de 1 kW, et Expert, limité à 45 km/h et à 4 kW.

Les versions Vitesse et Pur Sang incluent les modes de conduite Novice et Expert, mais également des performances supplémentaires grâce à une version supérieure du moteur, débridé par la légendaire Bugatti Speed Key. Ainsi, elle peut atteindre une puissance de 10 kW et un couple incroyable de 828 Nm au niveau des roues arrière. Avec un poids total de seulement 230 kg, à moins d’être sur un goudron collant, les modèles Vitesse et Pur Sang essaieront de faire tourner leurs pneus arrières Michelin de l’arrêt à la vitesse maximale de 70 km/h. En fonction du poids du conducteur, le véhicule passe de 0 à 60 km/h en à peine 6 secondes.

En matière d’autonomie, les packs de batterie lithium-ion associés au freinage régénératif surprendront également les clients habitués à la Baby originale. En faisant attention à la conduite, le modèle de base peut atteindre jusqu’à 25 km d’autonomie en une seule charge. Le plus grand pack de batterie des modèles Vitesse et Pur Sang permet de doubler cette distance, à savoir jusqu’à 50 km, sauf si vous décidez de laisser la Baby II déployer toute sa puissance. Et si ça ne suffit pas ? Les packs de batterie remplaçables peuvent être changés en quelques secondes pour continuer à vous amuser.

La Bugatti Baby II est disponible en trois versions :

le modèle de base avec un corps en composite et un pack de batterie de 1,4 kWh


La Baby II Vitesse avec un corps en fibre de carbone, un pack de batterie de 2,8 kWh et un moteur amélioré avec Speed Key, comme sa grande sœur, la Chiron.


La Baby II Pur Sang, destiné aux collectionneurs. Elle est équipée du même moteur que la Vitesse, mais avec une belle carrosserie en aluminium, fabriquée à la main. En utilisant les mêmes techniques traditionnelles de carrosserie que sur la Type 35 originale de Bugatti. Il faut compter plus de deux cents heures de travail artisanal qualifié pour créer chaque corps en aluminium.

La Bugatti la moins chère du moment !

Alors que les 500 voitures étaient déjà réservées à peine trois semaines après le salon de l’année dernière, certains clients ont vu leur situation changer en raison des récents événements mondiaux. Les quelques véhicules ainsi rendus disponibles seront attribués sur le principe du premier arrivé, premier servi.

Sachez tout de même que le modèle Base est proposé à partir de 30 000 euros, la Vitesse à 43 500 euros et la Pur Sang à 58 500 €. Reste à savoir si votre enfant est capable d’apprécier cette machine ou si vous la conserverez bien au chaud comme un collectionneur.

Si vous souhaitez en savoir plus sur l’édition limitée de la Baby II, ou si vous souhaitez acheter un exemplaire, sur le principe du premier arrivé, premier servi, veuillez consulter la page www.bugattibaby.com

Conclusion:


« Ettore Bugatti était conscient du fait qu’il y avait des passionnés de sa marque parmi les enfants de ses clients, raison pour laquelle avec la Type 52, il a conçu une auto miniature comme une vraie Bugatti. À l'époque, c'était sensationnel », explique Stephan Winkelmann, Président de Bugatti. « Avec la réédition de la Bugatti Baby II, nous poursuivons cette tradition et je me réjouis d'avoir trouvé un partenaire qui partage les mêmes valeurs que nous – The Little Car Company. Avec la Bugatti Baby II, nous invitons les enfants de nos adeptes à se passionner pour l'univers merveilleux de Bugatti. »