DS 3 E-TENSE : + de puissance et + d’autonomie

DS Automobiles revoit en profondeur son SUV chic et urbain. La version E-TENSE de la DS 3, qui ne s’appelle plus Crossback, en profite pour choper la nouvelle machine électrique de sa cousine Peugeot e-308. Le résultat est bluffant, avec une augmentation de la puissance et un gain significatif de son autonomie, sans pour autant accueillir une grosse batterie.

Voir la galerie photo

La toute nouvelle DS 3 change de peau. Le SUV urbain affine son allure avec une face avant qui emprunte la signature lumineuse verticale de ses grandes sœurs, DS 4 et DS 7. Mais ce qui nous intéresse ici, c’est l’évolution technique de cette DS 3 100 % électrique.

En effet, la marque chipe à la nouvelle e-308 son nouveau moteur et sa nouvelle batterie à la chimie originale. Ici, les ingénieurs abandonnent le lithium-ion au profit d’une chimie NMC (nickel, manganèse, cobalt) en 400 volts. Les chiffres sont donc en large amélioration par rapport à l’ancienne version.

La DS3 E-TENSE passe de 136 à 156 chevaux. La batterie passe de 50 kWh à 54 kWh pour 50,8 kWh utiles. Comme cette DS 3 électrique dispose toujours d’une pompe à chaleur et d’une régulation thermique par circulation de liquide, le millésime 2023 de cette E-TENSE se montre incroyablement sobre en électrons. DS Automobiles annonce une consommation moyenne en cycle WLTP de 12,6 kWh pour 100 km. On est donc sur une autonomie de 402 kilomètres en mixte, et même plus de 500 km en zone urbaine.

Une performance énergétique qui est également due au travail des ingénieurs sur la capacité à récupérer de l’énergie, les équipements de confort tels que la pompe à chaleur, le préconditionnement thermique ou les nouveaux projecteurs à LED. N’oublions pas l’optimisation aérodynamique de la face avant et des roues, et une diminution de 10 mm de la garde au sol sur les versions chaussées de roues 17 et 18 pouces Tall & Narrow. L’ensemble de ces leviers permet d’atteindre un gain allant jusqu’à 7,6 % sur le SCx.


Qui dit voiture électrique dit recharge. Ici, DS a choisi de ne pas changer les chargeurs embarqués qui sont capables, de série, d’encaisser 100 kW en courant continu (pour une charge de 20 à 80 % en 25 minutes) et 11 kW en courant alternatif (pour un plein en 5 heures).

Cerise sur le capot, sachez que le machine électrique est assemblée à Trémery-Metz, le réducteur est produit à Valenciennes et une nouvelle batterie est assemblée à Poissy.

les autres actualités sur DS

DS Automobiles dévoile sa dernière gamme de véhicules chic, les DS 7 E-TENSE et DS 9 E-TENSE, arborant fièrement le logo Paris Fashion Week®. Ces b... Voir plus

L'année 2024 s'annonce comme une année charnière pour la France, entre les Jeux Olympiques, les commémorations des débarquements en Normandie et en... Voir plus

L'année 2024 s'annonce comme une période charnière pour la France, avec des événements majeurs tels que les Jeux Olympiques et Paralympiques, les c... Voir plus

Ah, les SUV urbains, ces compagnons de route agiles qui naviguent entre les rues étroites de la jungle urbaine. Et au cœur de cette mêlée, une peti... Voir plus

Stellantis, mastodonte de l'automobile électrique en France, nous propose une plongée dans l'électromobilité à la portée de toutes les bourses. Ave... Voir plus

Le champion de Formule E, Jean-Éric Vergne, jeune papa et double Champion de Formule E, fait sensation en passant de la DS 4 E-TENSE 225 à la toute... Voir plus

nos annonces

Voir plus de galerie photo DS

Nos dernières actus

Comparatif

Voiture n°1
Voiture n°2

Actus les plus vues

Hashtags

8 BYD SEAL 8 BYD Dolphin 3 Renault Rafale 3 Rafale 0 Dolphin 7 KIA EV9