Vous pouvez écouter cet article :

Essai Fiat 600e : la meilleure Fiat jamais produite ?

Fiat nous le confirme sans ambages : la nouvelle 600e est censée être la version pratique de sa petite sœur, la 500e. Son ambition est claire, ce SUV urbain doit rivaliser avec le succès de cette dernière et reprendre les parts de marché que la marque turinoise a délaissé depuis plus d’une décennie. Voyons si la 600e parvient à incarner la dolce vita pour les petites familles en mal d’aventure.

Voir la galerie photo

Fiat 600e : un savoir-faire de famille !

L’appellation « 600 » a une longue histoire au sein de la firme italienne. Remontant au milieu des années 50, la 600, apparue dans les rues de Rome plus de deux ans avant la petite 500, a pourtant toujours été considérée comme la grande sœur du célèbre pot de yaourt. Comme rien ne se perd et tout se transforme, quelques décennies plus tard, à la fin des années 90, la « Seicento » faisait son retour dans la gamme Fiat. Depuis, plus rien.
Du moins jusqu’à cette fin d’année 2023, car Fiat a réordonné sa gamme en éjectant la 500X au profit de cette nouvelle génération de Fiat 600, qui s’est fortement inspirée de la relation entre la 500 et la 600, il y a de cela 70 ans, pour concevoir ce nouveau modèle.

Toutefois, la marque italienne n’a pas eu carte blanche, car elle a dû travailler avec l’excellente plateforme modulaire eCMP2 partagée avec d’autres marques du groupe Stellantis. Cette base technique est également utilisée par la Peugeot (e-)2008, la Jeep Avenger, la DS 3, l’Opel Mokka, la nouvelle Citroën ë-C3, et bien d’autres. Une plateforme « multi-énergie » qui permet d’ores et déjà d’annoncer que la Fiat 600 sera bientôt proposée en version hybride 48 V dès 2024. En effet, le SUV chipera le nouveau moteur des motoristes français de Peugeot qui ont conçu une motorisation mild hybrid basée sur le moteur essence 1,2 PureTech. Il développera 100 chevaux, puis 136, et sera d’office associé à une boîte automatique qui gèrera le moteur électrique.

Mais en attendant de voir arriver ces Fiat 600 MHEV courant second semestre 2024, les automobilistes gaulois peuvent commander notre Fiat 600e. Sur le plan technique, pas de surprise ! Comme d’autres modèles électriques urbains de Stellantis, cette Fiat 600e est équipée d’un moteur électrique de 156 chevaux entraînant les roues avant. Il est alimenté par une batterie de 54 kWh, dont 51 kWh sont utilisables.
Cela se traduit par des performances plus que satisfaisantes, avec un TOP 100 exécuté en 9 secondes. La vitesse de pointe est cependant limitée à 150 km/h pour conserver son autonomie. D’ailleurs, celle-ci est annoncée à 406 km en consommation mixte WLTP. La recharge rapide permet de passer de 20 à 80 % en seulement 27 minutes, avec une borne de 100 kW. Une charge complète sur une borne standard de 11 kW nécessite environ 5 heures.


Ce n’est pas qu’une question de taille…

Fiat a fait tout son possible pour maximiser l’espace tout en restant dans les limites acceptables pour une voiture à vocation de citadine. La FIAT 600e mesure ainsi 4,17 m de long, 1,78 m de large et 1,52 m de haut, avec un empattement de 2,56 m. Elle est donc légèrement plus petite que la Peugeot 2008 (4,30 m), mais bien plus grande que la Jeep Avenger (4,08 m).

À l’intérieur, l’espace est tout à fait acceptable, sauf si vous voyagez avec des géants. La finition d’ensemble est correcte, malgré la prédominance des plastiques durs. Les principales commandes sont solides, et les sièges sont revêtus d’un élégant tissu issu de bouteilles recyclées pour la (RED) ou un similicuir pour La Prima. Dans tous les cas, les dossiers sont ornés du logo Fiat.

Au volant, le tableau de bord de la 600e saute immédiatement aux yeux, avec son affichage rond pour le conducteur, un clin d’œil aux modèles des années 50, et son large écran tactile truffé de fonctionnalités modernes telles que les mises à jour Over-The-Air et la compatibilité avec Apple CarPlay et Android Auto sans fil. De plus, Fiat propose une « chromothérapie » offrant 64 couleurs d’éclairage d’ambiance pour égayer vos trajets.
La console centrale, empruntée à la Jeep Avenger, accueille les 4 boutons de la transmission. Les espaces de rangement abondent à l’avant, cumulant 15 l en tout, avec un couvercle souple et rabattable pour le compartiment avant de la console centrale où se nichent les ports USB.

Un détail appréciable !
L’accoudoir central cache un rangement, mais il est aussi coulissant. Chose pas vraiment commune à bord des SUV urbains, tout comme le hayon électrique avec capteur de pied et le siège massant du conducteur.

Le coffre offre un volume de seulement 330 litres. Qui plus est, il n’est pas aidé dans sa tache avec un compartiment avant (frunk) bien pratique pour y mettre les câbles. Cependant, un double fond est prévu pour les ranger.


FIAT 600 : Un feeling à la française !

Il ne faut pas longtemps pour trouver ses repères dans cette Fiat 600e. La motorisation électrique offre une réponse claire et limpide dans la jungle urbaine lui permettant de sortir en un rien de temps d’un mauvais pas. Si cela n’est pas encore assez vif pour vous, vous n’aurez qu’à passer en mode « Sport ». Celui-ci ouvre l’accès à la pleine puissance dès la première pichenette sur la pédale de droite. Cependant, même en mode Sport, la direction de la 600e nous a semblé un peu trop lourde pour la ville. Elle sera largement plus à son aise sur les routes virevoltantes vosgiennes par exemple. Dans tous les cas, ce SUV urbain offre une précision jamais vue chez Fiat. Les trains roulants travaillent parfaitement de concert avec les amortisseurs et transforment cette 600e en petite machine de rallye.

Entre nous… on reconnaît bien là l’excellence et le savoir-faire des ingénieurs Peugeot. Le toucher de route est au firmament du segment, avec une direction précise et une suspension qui parvient à établir un bon compromis entre confort et dynamisme. Cette 600e absorbe suffisamment les imperfections de la chaussée pour que les occupants ne soient pas obligés de passer par la case kiné. Cependant, sur du macadam en mauvais état, quelques bruits de plastique peuvent se faire entendre.

En ce qui concerne la consommation, notre essai s’est conclu avec une moyenne d’environ 14,6 kWh/100 km, soit une autonomie d’environ 340 km. Un résultat prometteur, surtout que notre parcours incluait une grosse portion d’autoroute. Il faut dire que sur voie rapide, l’ordinateur annonçait une moyenne oscillant entre 16,5 et 19 kWh. C’est l’un des meilleurs rendements !


FIAT 600 : Un atout prix !!!

La gamme de la Fiat 600e se divise en 2 niveaux d’équipement, du moins pour son lancement. Il est ainsi assez simple de faire son choix, car le groupe motopropulseur est totalement identique. Seuls la finition et les équipements vont vous orienter sur la Fiat 600e (RED) ou la Fiat 600e La Prima.

L’entrée de gamme (RED) débute à 35 9000 €. Elle intègre des jantes en tôle de 16 pouces recouvertes par des enjoliveurs aérodynamiques. La vision est confiée à des phares LED et à une superbe signature lumineuse singeant un rond. Le confort des occupants s’acclimatera bien d’une sono embarquée de bon niveau, de sièges enveloppants, d’une climatisation automatique, d’un écran tactile, du multimédia, d’un régulateur de vitesse, etc.

Pour un supplément de 5 000 €, vous pouvez opter pour la 600e La Prima, entièrement équipée avec des jantes en alliage de 18 pouces, un siège conducteur réglable électriquement avec fonction massage, un régulateur de vitesse adaptatif, 6 haut-parleurs, la navigation intégrée, etc.

Conclusion:

La Fiat 600e est sans aucun doute un modèle crucial pour Fiat étant donné la popularité du segment B en Europe. Pour plaire aux automobilistes européens, la marque s’est efforcée de transposer l’esprit de la 500e à sa grande sœur. Et c’est franchement réussi. Ce SUV urbain profite d’une aura et d’un charme sans égal.
Pour ne pas gâcher le tout, comme ne savait pas le faire la 500X, cette Fiat 600e est également réjouissante à conduire.

Mais la 600e peine à se distinguer, même au sein du groupe Stellantis. De plus, les prix de cette version électrique semblent un peu élevés par rapport à la qualité perçue… Il ne nous reste plus qu’à patienter jusqu’en 2024 : Fiat nous promet une 600 Hybrid dotée d’un moteur à combustion, qui devrait être sensiblement plus abordable. Affaire à suivre…


Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
4 / 5
Prix
3 / 5
Confort
3 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + L'allure de 500X bonifiée
  • + Comportement routier réjouissant
  • + Le prix d'appel de la FIAT 600 (RED)... mais
  • - ... pas le prix de la FIAT 600 La Prima
  • - Une seule et unique batterie

les autres actualités sur Fiat

La nouvelle Fiat 600 Hybrid fait son entrée après la version 100 % électrique de la 600. Si les voitures électriques vous laissent encore de glace,... Voir plus

La célèbre marque automobile italienne Fiat a annoncé hier avoir remporté l’appel d’offres lancé par la NASA pour la conception et la fabrication d... Voir plus

En plein essor, le segment B accueille un habitué qui revient avec une pointe d'électricité. Fiat, bien décidé à se réaffirmer dans le domaine de la m... Voir plus

Dans les coulisses de l'industrie automobile, un murmure électrisant s'installe alors que la toute nouvelle Abarth 600e s'apprête à faire son entré... Voir plus

Dans l'épais brouillard de l'histoire automobile, un petit éclat de lumière a jailli un certain 4 juillet 1957. Ce jour-là, FIAT dévoilait au monde... Voir plus

Dans les coulisses mouvementées du monde automobile français, une nomination résonne tel le coup de tonnerre annonçant un changement de cap. Leasys... Voir plus

nos annonces

Voir plus de galerie photo Fiat

Nos dernières actus

Comparatif

Voiture n°1
Voiture n°2

Actus les plus vues

Hashtags

7 BYD SEAL 8 BYD Dolphin 3 Renault Rafale 3 Rafale 0 Dolphin 7 KIA EV9