logo La revue auto

Essai Jaguar E-Pace Hybride P300e : pas assez de cylindrée, mon fils

Mon 1er Jaguar… Non pas que ma voix soit empreinte de fierté, mais plutôt de joie, celle de découvrir une marque historique qui aura dû (comme bon nombre de ses concurrents) repenser sa stratégie afin de sortir de son image vieillissante et bourgeoise.
Aujourd’hui, la gamme s’est adaptée aux nouvelles tendances et le constructeur anglais propose une motorisation hybride pour son SUV compact : l’E-Pace. Mais est-ce un bon choix ?

Exterieur_essai-jaguar-e-pace-hybride-rechargeable-pas-assez-de-cylindree-mon-fils_0 Exterieur_essai-jaguar-e-pace-hybride-rechargeable-pas-assez-de-cylindree-mon-fils_1
Voir la galerie photo

E-Pace P300e : Baby Jag’

Le Jaguar E-Pace, s’il est perçu comme le petit frère du F-Pace, les 2 SUV n’ont que peu de choses en commun en ce qui concerne le style extérieur. Il dispose d’une signature lumineuse qui lui est propre ainsi que d’une silhouette plus ramassée et non élancée. Pour autant, ce petit SUV n’est pas déplaisant à regarder tant ses lignes – que le récent restyling a préservées – sont douces et élégantes, se contentant d’affiner les traits. Il continue alors de se démarquer également de ses concurrents que sont les Mercedes GLA et Audi Q3.

À l’intérieur, la présentation est flatteuse et la qualité des matériaux est là. Le restyling a apporté au F-Pace comme à cet E-Pace une bouffée d’oxygène, notamment avec ce nouvel écran tactile de 11,5 pouces et l’interface Pivo Pro. On y retrouve un revêtement en cuir ainsi que des plastiques moussés du plus bel effet. Sur cette partie, l’E-Pace peut légitimement concurrencer le trio allemand, en y ajoutant sa touche personnelle raffinée.

S’il dispose de côtés pratiques avec des rangements à l’avant comme la connectique USB ou la recharge par induction, les passagers arrière seront moins bien lotis notamment avec un espace aux jambes plutôt juste. Le coffre quant à lui perd 50 l de volume utile pour 1 170 l ce qui reste faible au regard de la concurrence.


Jaguar E-Pace : Mignon mais pas féroce

Disponible uniquement sur le 2d niveau de finition qu’est R-Dynamic, ce nouveau bloc 3 cylindres de 1,5 l développe 197 ch et est accouplé à un moteur électrique de 108 ch. La puissance cumulée de 309 ch permet d’effectuer le 0 à 100 en 6,5 s, chiffre plutôt alléchant et promettant quelques sensations de conduite.

Mais sous cette promesse se cache une réalité plus nuancée. Même pied au plancher, les chiffres sont bien là, mais les sensations sont trop lissées tout comme la sonorité fade qui émane dès qu’on le sollicite. À défaut de proposer des performances renvoyant à l’univers sportif, l’E-Pace P300e se veut plutôt un SUV compact véloce et adapté à la ville comme aux voies rapides.

D’ailleurs, pour rester dans des niveaux d’émissions corrects (45g) et être plus facilement toléré en environnement urbain, l’E-Pace P300e peut compter sur sa batterie permettant de parcourir 68 km (homologué) et dont vous pouvez récupérer 80 % en 30 min. En étant réaliste, on tablera plutôt sur du 55 km, le plaçant dans la bonne moyenne tandis que la consommation cumulée s’établira aux alentours d’un bon score de 5,5 l/100.

Au global, cet E-Pace P300e se comporte bien en conduite normale, avec une bascule électrique/thermique rapide et sans à-coups. Si l’on hausse le rythme, le châssis se montre à la hauteur et limite les mouvements de caisse, notamment aidé par une suspension pilotée (de série), tandis que la réponse à la pédale de frein est rassurante.


E-Pace Hybride : Un poil exclusif

Si notre modèle d’essai affichait un prix de base de 61 500 euros, cela reste un poil cher en comparaison de la concurrence directe.

Certes, un Audi Q3 Sportback TFSI e est moins puissant avec 245 ch, mais ce dernier se négociera aux alentours de 56 830 euros pour une finition équivalente (S Line) et avec un niveau d’équipement semblable.
Il en est d’ailleurs de même avec le Mercedes GLA 250e (finition AMG Line) dont le tarif de base sera aux alentours de 53 000 euros, mais pour 218 ch en puissance cumulée…

Et comme avec les marques Premium allemandes, la facture peut vite grimper avec le catalogue des options…

Conclusion:


Au contraire du F-Pace 400e qui nous séduit, cette version hybride du petit frère se montre moins captivante. La faute avant tout à une tarification trop élevée au regard de la concurrence premium ainsi qu’un mix thermique/hybride trop quelconque pour être conquis par cette puissance annoncée. En dehors de ces points (importants certes), cet E-Pace reste toutefois une alternative intéressante.

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
4 / 5
Prix
2 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Confort de conduite
  • + Qualité des assemblages
  • + Réactivité du Pivo Pro
  • - Tarifs
  • - Volume de coffre
  • - Sensations absentes

nos dernières annonces

  • Aiways U5
    Special Edition

    Electrique : Automatique
    1042 km : Occasion
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 01/12/2020
    Garantie : 54 mois
    Prix de vente : 29 990 €
    Mensualité : 483€/mois*
    Prix constructeur : 36 990 €
    Remise de : -7 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 31/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 31/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 26 640 €
    Mensualité : 189€/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 31/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 36 850 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €
    Remise de : -1 000 €