logo La revue auto

Essai Lexus NX 350h : un cocon sur roues

Lancé en 2014, le NX fut très rapidement un succès pour le constructeur nippon qui en a alors écoulé 175 000 en Europe, soit un tiers des ventes Lexus sur ce marché, et plus d’un million dans le monde. Autant dire que son remplacement revêt une importance capitale dans les objectifs de croissance affichés. Pour ce faire, rien ou presque n’a été préservé du modèle sortant puisque 95 % des pièces sont nouvelles.

Exterieur_essai-lexus-nx-350h-un-cocon-sur-roues_4
Voir la galerie photo

Calandre agrandie, verticalisée. Arrière relevé, bandeau lumineux. Le NX veut gagner en caractère et s’en donne les moyens. Son long capot plongeant, l’arrière ramassé et son pare-brise incliné lui donnent une allure dynamique de profil, l’arrière bénéficie d’une belle stature et d’un équilibre certain des lignes tant dans la hauteur que dans la largeur tandis que les différentes lignes sont plutôt homogènes et offrent une étonnante finesse malgré de nombreux traits et galbes marqués. Seule l’énorme calandre nous laisse, au mieux, indifférent tant elle semble se caricaturer elle-même, mais c’est la mode…

Notre modèle d’essai, F Sport, s’offre un beau bleu Saphir exclusif à cette finition ainsi que des jantes spécifiques de 20 pouces, un maillage de calandre différent et des boucliers avant et arrière légèrement plus ajourés.

Prendre de la hauteur

Lexus est une marque premium et en tant que telle se doit de proposer à ses clients raffinements et dernières technologies, si possible sans tomber dans l’excès de l’un ou de l’autre, tout en proposant un espace à bord au diapason.

De ce côté-là, le coffre est dans la moyenne du segment avec un volume de chargement de 545 litres extensible jusqu’à 1 436 litres une fois la banquette 40/20/40 rabattue. Le problème vient lorsque l’on prend place à bord et que l’on s’installe sur les excellents sièges en cuir au maintien parfaitement étudié. Malheureusement, la position de conduite n’est pas aussi bien étudiée et le conducteur est assis très haut, ce qui sera un problème pour les grands, malgré le réglage en hauteur évidemment présent. Ajoutez à cela le très agréable toit panoramique qui inonde l’habitacle de lumière, mais grève, en échange, de quelques centimètres la garde au toit. Néanmoins, les clients friands de SUV apprécieront sans doute d’être assis aussi haut.

Si nous goûtons la qualité des ajustements, certains matériaux, tel celui qui recouvre le haut de la planche de bord, ne nous semblent pas d’une qualité exceptionnelle, la qualité perçue générale demeurant plutôt de bonne facture et le dessin de la nouvelle planche de bord fort agréable. Plus incurvée, elle donne l’impression au conducteur et au passager d’avoir leur espace dédié. Le passager appréciera l’impression d’espace qui lui est offert tandis que le conducteur bénéficiera des dernières technologies tels le chargeur sans fil du téléphone, les deux prises USB (une A et une C) et surtout un tout nouveau système d’infodivertissement accessible via le très grand écran tactile de 14 pouces (disponible de série sur tout le niveau de finition excepté le tout premier).



L’ergonomie globale est en forte amélioration bien que le système multimédia souffre encore de quelques défauts sur ce point tandis que l’écran est presque trop grand et atteindre son tiers droit n’est pas naturel. Néanmoins, l’ensemble est rapide et réactif, les propriétaires d’actuels NX auront l’impression de changer de monde.

Qui dit marque haut de gamme, dit système audio de qualité et en la matière, Lexus fait une fois de plus appel à Mark Levinson pour son système haut de gamme. Afin de contenir le poids, le modèle rechargeable ne peut pas en bénéficier et reçoit un système Pioneer à 10 haut-parleurs. Dans notre cas, ayant pris le volant de l’hybride non rechargeable, nous avons droit au meilleur système, avec 17 haut-parleurs…, qui ne nous a pas donné la satisfaction attendue. Si le son est effectivement d’une excellente qualité en lui-même, il nous a paru étouffé tout en venant trop de l’avant, même en réglant la balance. Espérons que ce ne soit qu’un cas isolé de notre modèle de présérie.

Frugal NX 350h

Le NX évolue dans chaque domaine et nous passerons sur les aides et assistances à la conduite, nombreuses et se voulant toujours plus précises et efficaces avec le système de sécurité Lexus Safety System +.

À La Revue Automobile, nous avons une préférence pour la conduite par nos propres moyens et bien que ces systèmes semblent bien calibrés, nous ne les avons pas testés bien longtemps, contrairement à la nouvelle motorisation hybride de notre modèle d’essai 350h. Sous le capot, nous avons donc un groupe motopropulseur hybride non rechargeable bien connu chez Lexus, mais largement revu avec désormais un total de 244 ch cumulés avec d’un côté un moteur thermique 4 cylindres de 2,5 litres pour 190 ch et de l’autre, deux moteurs électriques de 182 ch à l’avant et 54 ch à l’arrière.

L’ensemble marche de concert dans le but principal de maintenir les consommations, tout en transparence pour le conducteur et de fait, les 5,7 litres de moyenne relevés sur notre essai en usage normal sont très satisfaisants pour ce bestiau de plus de 1 850 kg.



Bien sûr, dès que le risque s’accélère ou que la route monte, la consommation en pâtit très vite autant que la boîte de vitesse CVT qui devient bruyante. Heureusement, Lexus a bien travaillé l’insonorisation de son modèle et que ce soit les bruits de roulement, de moteur, d’air ou de boîte, les occupants ne se sentent jamais envahis.

Sur la route, notre modèle F Sport se montre plus neutre que la Suisse, confortable, il avale les diverses aspérités de la route avec aisance tandis que son train avant est bien guidé, précis. Simplement, nous n’en avons aucun retour ou presque dans la direction. Tout est filtré, les sons, la route, le ressenti, rien ne dépasse. Dommage, car notre modèle est capable de démontrer un peu de dynamisme en mode Sport, son amortissement piloté devenant alors plus rigide, mais ce n’est que visuel finalement, même lorsque l’avant subit le poids élevé de l’engin sur des virages serrés, l’information ne semble pas transmise dans la direction, c’est presque frustrant.

Conclusion:


La Lexus NX 350h ne souffre pas la critique, suffisamment performante avec un 0 à 100 km en 7,7 secondes, économe en carburant, offrant une bonne tenue de route et un confort appréciable. Les conducteurs souhaitant se tenir à l’écart de la route et voyager dans un cocon honnêtement fini y trouveront leur compte. Ceux qui ont tout de même besoin de savoir ce qui se passe sous leurs roues risquent d’être déçus.

- Puissance totale du Lexus NX 350h : 244 chevaux.
- Le 0 à 100 km du Lexus NX 350h en 7,7 secondes
- Consommation moyenne d'essence du Lexus NX 350h : 5,7 litres aux 100 km.
- Poids 1850 kg.
- Coffre du Lexus NX 350h 545 à 1436 litres

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
4 / 5
Consomation
4 / 5
Prix
4 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Confort
  • + Consommation
  • + Tenue de route
  • - Trop neutre

nos dernières annonces

  • MG Marvel R
    Comfort

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 24/10/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 33 990 €
    Mensualité : 239€/mois*
    Prix constructeur : 39 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG Marvel R
    Performance

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 24/10/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 46 990 €
    Mensualité : 329€/mois*
    Prix constructeur : 48 990 €
    Remise de : -2 000 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 24/10/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 32 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -7 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 24/10/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €