logo La revue auto

Essai Mercedes CLA 250 e AMG Line : C LA classe

Le constructeur à l’étoile continue de transformer sa gamme, avec des modèles électriques assez spectaculaires comme la nouvelle EQS ou encore avec des hybrides classiques. Ces derniers sont concentrés sur les gammes des Classe A, B, C et E. Aujourd’hui, c’est la CLA, variante à coffre de la Classe A qui nous intéresse. Si l’électrification se montre intéressante sur ces modèles, l’offre hybride l’est-elle tout autant ?

Exterieur_essai-mercedes-cla-250-e-coupe-amg-line-c-la-classe_0
Voir la galerie photo

Opération séduction

Le style Mercedes a su évoluer avec le temps, alternant entre réussite et fadeur. Mais ces dernières années, force est de constater que la marque à l’étoile a fait de gros efforts, rendant sa gamme plus attirante et harmonieuse. Si la Classe A berline affiche un style conventionnel mais efficace pour attirer le regard, c’est opération séduction avec la variante coupé, tant les subtiles touches vont dans ce sens.

À commencer par ce profil équilibré qui offre une magnifique chute de pavillon, un léger becquet intégré à la malle ainsi que des feux spécifiques, bien plus effilés que sur la berline. Mais ce qui met le plus en avant notre modèle d’essai, c’est le contraste entre cette teinte Rouge Patagonie (option à 1 150 euros) et les touches de noir apportées par le pack sport black (550 euros) ainsi que les jantes 19 pouces AMG (1 150 euros). C’est classe et sans fioritures, contrairement à une Série 2 Gran Coupé au style quelconque ou une Audi A3 au style un peu trop affirmé.

De l’extérieur, la motorisation hybride n’offre aucun signe distinctif hormis le logo bleu EQ, apposé sur les ailes avant et la présence d’une seconde trappe dédiée à la recharge électrique.


À l’intérieur, la Classe A affiche toujours autant de technologie avec son double écran de 10,25 pouces, faisant toujours son effet. Ambiance disco garantie, mais aussi luxueuse, la marque ayant soigné la qualité de finition ainsi que les ajustements. Spécifique à cette version AMG Line, notre CLA d’essai dispose de magnifiques sièges baquets enveloppants en similicuir tandis que la motorisation EQ Power n’offre aucun signe distinctif hormis des menus supplémentaires dans l’interface.

Comme pour tout véhicule hybride, le volume de coffre se retrouve amputé de 65 l, laissant tout de même 395 l de volume de chargement, chiffre correct à la vue des concurrentes telles que A3 e-Tron (280 l) ou encore la Peugeot 308 Hybride (361 l).


City Zen

Cela pourrait être le résumé de cette CLA Hybride. Animée par la combinaison d’un petit 4 cylindres, épaulé par un moteur électrique pour une puissance cumulée de 218 ch, la CLA s’élance en tout électrique, dans un bon niveau de confort.

Si la marque annonce 71 km d’autonomie en full électrique, force est de reconnaître que cette CLA affiche une autonomie réelle très bonne, dépassant les 60 km. Amplement suffisante pour le quotidien, ce score s’obtient toutefois au prix d’une conduite anticipée, mais également sous réserve d’effectuer soi-même l’application du niveau de brake.

Ce dernier n’est d’ailleurs disponible qu’en utilisant exclusivement le mode 100 % électrique, car en mode hybride, le système se chargera de prendre le relais et l’appliquer en fonction de certains contextes (vitesse autorisée, véhicule devant…), mais reste moins efficace. En ville, la CLA se montre à l’aise, aussi bien dans les manœuvres que dans les accélérations.

De plus, son gabarit de compacte lui permet de se faufiler sans difficulté et offre une bonne visibilité globale (aidée s’il le faut par la caméra 360°). En revanche, la transition électrique/thermique est quelquefois hésitante lorsque le thermique est fortement sollicité, ce qui n’empêche pas cette CLA de se montrer véloce lors des accélérations avec un 0 à 100 km/h abattu en 6,8 s.


Vous vous doutez bien qu’une fois les batteries vides, les performances ne seront pas aussi marquantes même s’il faut souligner que le petit 4 cylindres tire plutôt bien son épingle du jeu, le temps que vous rechargiez les batteries. À cet effet, le système de recharge est bien pensé avec du 7,4 kW en courant alternatif (type wallbox) ou du 24 kW en courant continu.

De ce fait, les temps de recharge respectifs (de 10 à 80 %) sont de 1 h 30 et 25 minutes, et vous autorisent à effectuer des sorties sur autoroute sans pour autant effectuer votre trajet batterie vide et tirer sur la consommation. Cette dernière remontait sur un parcours de 1 700 km (tout type de routes), un des meilleurs scores avec 5,5 l/100 : chapeau !

Malgré les 150 kg de batterie supplémentaires, la Mercedes coupé n’en perd pas son efficacité sur la route, conservant une certaine agilité même si celle-ci est légèrement moins efficace, surtout lorsqu’il s’agit d’augmenter le rythme dans les courbes.

Le comportement global est sain et le châssis efficace, seul le freinage demandera un temps d’adaptation lorsque le système de récupération d’énergie automatique fonctionne. À noter également que la belle n’en oublie pas ses bonnes manières et se montre confortable y compris avec les jantes 19 pouces optionnelles de notre véhicule d’essai.


Ça pique tant que ça ?

Premium oblige, la CLA se montre exigeante niveau tarifs et équipements, avec des tarifs de base démarrant à 36 549 euros. Mais pour les motorisations EQ, ces derniers s’échelonnent de 47 549 euros à 49 499 euros. Malgré le fait que la finition AMG Line soit le « haut de gamme », il faudra aller piocher dans le catalogue des options pour y ajouter les compteurs digitaux ou encore les assistants d’aides à la conduite (pack à 1 800 euros).

Yeah, yeah, comme avec tout véhicule premium en somme. De ce fait, la facture peut vite dépasser les 50 000 euros, rendant impossible l’attribution du maigre bonus écologique de 1 000 euros. Si vous cherchez une compacte hybride premium, vous n’aurez pas l’embarras du choix, BMW ne disposant pas d’offre tandis qu’Audi avec son A3 e-tron dispose de tarifs plus contenus, allant de 39 670 à 48 250 euros.

N’espérez pas avoir plus d’équipements de série, car il faudra également piocher dans le catalogue des options, tandis que cette dernière est moins véloce (7,6 s contre 6,8 s) et dispose d’un coffre moins grand (280 l contre 395 l). Reste l’alternative Peugeot 308 Hybrid 225 (retrouvez notre essai ici) dont les tarifs démarrent à 43 300 euros (en finition GT), avec une qualité de finition, des performances ainsi qu’un volume de coffre légèrement en retrait, mais constituant une bonne synthèse.

Conclusion:


Pour peu que l’on joue le jeu de la récupération d’énergie, cette Mercedes CLA 250 e se montre assez économique au quotidien (passé outre un prix d’achat digne du premium) et mérite une certaine attention. Bien finie, encore pratique (malgré l’hybridation) et offrant une bonne expérience de conduite, je ne l’attendais pas sur ce terrain et cela constitue en soi une excellente surprise : difficile de lui résister !

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
5 / 5
Prix
2 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Autonomie en full électrique
  • + Consommations maîtrisées
  • + Qualité des assemblages et matériaux
  • - Récupération d’énergie en mode automatique
  • - Prix

nos annonces Mercedes

  • Mercedes GLA
    (X156) 200 D FASCINATION 7G-DCT

    Diesel : Automatique
    48725 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 05/04/2017
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 26 470 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 075 €
    Remise de : -23 605 €

  • Mercedes GLA
    (X156) 200 156CH SENSATION 7G-DCT EURO6D-T

    Essence : Automatique
    25968 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 26/11/2018
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 25 970 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 42 350 €
    Remise de : -16 380 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/07/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/07/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €