logo La revue auto

Essai Nissan GT-R Nismo : J’peux pas, j’ai FOOT !

« Losc - Ajax, t’y vas avec une caisse de footeux, rdv à la concess Nissan au 9 boulevard Saint-Cyr dans le 17e », le SMS du boss est des plus lapidaire.

Essai Nissan GT-R Nismo : J’peux pas, j’ai FOOT ! Essai Nissan GT-R Nismo : J’peux pas, j’ai FOOT ! Essai Nissan GT-R Nismo : J’peux pas, j’ai FOOT ! Essai Nissan GT-R Nismo : J’peux pas, j’ai FOOT !
Voir la galerie photo

Tout content d’aller à Lille, j’envoie aussitôt un message à Damien, consultant sportif. Aussitôt, la réponse fuse : « C’est un match qui n’a pas beaucoup d’enjeux », analyse-t-il. Arrivé sur place dans la concession parisienne Nissan du 17e arrondissement de Paris, les débats sont passionnés : « L’équipe lilloise est déjà éliminée. C’est mathématique, démontre Gredy Raffin, journaliste passionné de foot, quel que soit le score, ils n’auront pas assez de points pour être qualifiés ».

Sous l’approbation des autres journalistes présents, alors qu’il s’apprête à prendre place à bord de la Nissan 370Z Nismo, Gredy lance, dépité : « Tout ce que tu joues, tu le joues pour la gloire ». Comme si autant de drame ne suffisait pas, alors que je me prépare à ouvrir la baie vitrée pour sortir le bolide et prendre la direction de Lille, voilà encore un autre message de Damien : « Mais ça sera un beau match », qui vient relativiser toute la tension autour de la rencontre sportive qui a des allures tragiques. Pauline, une amie lilloise à qui j’étais ravi d’annoncer ma venue pour assister à cette rencontre de la Ligue des Champions reste toutefois lucide quant à l’issue du match et me prévient : « Tâche de supporter le Losc ».

Pas d’enjeux, mais beaucoup de pression autour de ce match

La Nissan 370Z Nismo dans laquelle nous avons pris place est notoire pour être le roadster qui plaît aux footballeurs. Pas de place dans le coffre arrière, ou tout juste un smoking replié. Mais de toute façon, le footballeur n’est pas un transporteur, son matériel et ses équipements l’attendent déjà sur place.
Cette Nissan 370Z n’est pas n’importe laquelle puisqu’il s’agit de la 50th Anniversary Edition, dévoilée au Salon de New York, remarquable grâce à ses deux bandes rouges et blanches, les couleurs historiques de l’Ajax… À cette heure, il serait hasardeux de prendre cela comme une prémonition en vue de tout pronostic. Elle est équipée de jantes 19 pouces et d’un gros moteur V6.

Greddy, du Journal de l’Automobile, me présente l’accessoire indispensable pour rouler avec ce genre de bolide : le Coyote Up. Plus qu’une simple alerte des points de contrôles, en effet, il va plus loin dans les aides à la conduite avancées, il fait des recommandations de comportement au volant, comme lever le pied comme dans des virages identifiés dangereux.


La NISMO ultime : la GT-R

Nous roulons en convoi, avec une Nissan GT-R Nismo, un monstre de 600 chevaux qui provoque l’effroi par ses dimensions massives et son aileron notoire à l’arrière. Au-delà même de l’archétype de l’image socioculturelle de la voiture du footballeur, c’est la variété des profils qui rend plus difficile de dire qu’il s’agit de l’archétype de la voiture du footballeur. En effet, de nombreuses célébrités comme : Usain Bolt, Mario Balotelli, Carlos Ghosn… ont cédé aux appels de ce bolide.

La Nissan GT-R Nismo est une voiture qui fédère. Au-delà de ses allures d’engin tout droit sorti du dessin animé « Les fous du volant », elle est une des rares supercars qui séduit à la fois les passants, les motards, qui prennent la peine de lever le pouce pendant qu’ils remontent la file, les artisans qui vous saluent à bord de leur Renault Trafic, les poids lourds et tracteurs venus bloquer le périphérique parisien et qui l’ont acclamée d’appels de phares et de klaxons. Pour ma part je retiendrait ce jeune homme à bord d’une Nissan 350Z venu se greffer et filmer le convoi.

Pierre est un fan d’anciennes, roule en Buick Park avenue, s’approche pour mieux observer ce monstre de trois lettres qui crée l’effroi à la vision de son aileron. Sa réaction d’approbation est authentique : « C’est vraiment la nouvelle Mustang, en beaucoup plus massive et surpuissante ! ». Il a énormément de mal avec les voitures de notre temps, mais reconnaît avoir un coup de foudre pour celle-ci : « Elle a un cul, un design, bref la voiture de tous les superlatifs. Elle est plus Mustang que la vraie Mustang », déclame-t-il.

À la question, fait-elle voiture de footballeur, c’est Alice qui travaille dans la communication et qui, observant attentivement la surpuissante, n’a pas pu s’empêcher de répondre en s’immisçant dans la conversation : « Il ne lui manque plus que le drapeau du Portugal ». La boucle est sûrement bouclée avec un bolide au moteur V6 3,8 l biturbo de 600 chevaux, capable d’atteindre les 325 km/h et d’abattre le 0 à 100 en 3 secondes ; heureusement que l’auto est équipée de blocs de freins céramiques Brembo pour ralentir cette machine. Alors même si les footballeurs, autant actifs que les has been, font la moue car il ne s’agit que d’une Nissan, il suffit de parler de chiffres pour leur faire lever le sourcil. En effet, avec un prix d’un cinquième de million d’euros, la Nissan GT-R Nismo a de quoi faire tourner toutes les têtes y compris les plus grosses.

Enfin, détail qui pourrait passer pour trivial, mais qui compte pour beaucoup, le bon son. Hop, hop en deux clics, on appaire avec une simplicité des plus déconcertante son téléphone aux enceintes Bose et on file dans les réglages pour augmenter les basses, puis bien évidemment on ouvre les fenêtres. Allez, petit cadeau, voici le titre qui permettra de briller lors de vos sorties : Kent Jones – Don't mind.


Performance


Performance
5 / 5
Tenue de route
5 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
2 / 5
Prix
2 / 5
Confort
3 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Prix contenu de la 370Z
  • - Le caractère de feux de la GT-R
  • - Tarif de la GT-R qui enfle année/année
  • - La 370Z manque de peps