logo La revue auto

Essai Range Rover P400e : j'ai souillé Sa Majesté hybride !

La légende, Range Rover, s’est mise à l’électrique avec un nouveau système de propulsion hybride rechargeable. Les motoristes ont réussi l’exploit d’associer un « petit » 4 cylindres turbo essence de 2 litres à un moteur électrique. Celui-ci étant placé au niveau de la boîte de vitesses, il offrirait bien plus de performances en tout chemin que sa petite sœur Evoque P300e, qui installe le moteur électrique sur le train arrière. C’est du moins ce qu’annonce la firme anglaise…
Pour en avoir le cœur net, nous voici sur la piste totalement défoncée du Forest Hill de Montalet-le-bois. Un endroit auquel seuls les 4x4 et les pilotes les plus chevronnés osent s’attaquer…

Exterieur_essai-range-rover-p400e-sa-majeste-hybride-m-ecoeure_2 Exterieur_essai-range-rover-p400e-sa-majeste-hybride-m-ecoeure_3 Exterieur_essai-range-rover-p400e-sa-majeste-hybride-m-ecoeure_4
Voir la galerie photo

Le Range Rover P400e, c’est quoi ?

C’est avant toute chose un Range Rover. C’est donc un objet roulant massif, ultra confortable, extrêmement luxueux et très technologique. D’ailleurs, il l’est tellement que sous le capot moteur se cache l’un des systèmes de propulsion hybrides rechargeables les plus évolués.

Le moteur principal est en aluminium. Il dispose de quatre cylindres et cube deux litres. Ce bloc turbo délivre une puissance de 300 pur-sang. Il est accompagné par un moteur électrique de 116 chevaux monté sur la boîte de vitesses à huit rapports.
L’écurie passe ainsi à 404 canassons avec un couple maximal de 640 Nm. Une cavalerie qui lui permet de sprinter de 0 à 100 km/h en 6,8 secondes et de pointer à 220 km/h sur Autobahn.

Pour alimenter le moteur électrique, les ingénieurs ont placé une batterie lithium-ion sous le plancher du coffre. Cet accu affiche une capacité de 13,1 kWh. Une capacité de stockage qui offre jusqu’à 51 kilomètres d’autonomie. Il est même capable de faire rouler ce Range Rover à une vitesse de 135 km/h sans consommer une goutte d’essence. Pour profiter de cette magie et conserver sa carte Total dans son portefeuille, nous vous conseillons de le recharger régulièrement.
Sur une prise domestique, il demande environ 7 h 30 pour faire le plein d’électrons. Avec un chargeur rapide, la charge prend moins de 3 heures. C’est ainsi que vous aurez le moyen d’atteindre les 3 litres aux 100 km de la consommation mixte.

La conduite 100 % électrique s’enclenche par une simple pression sur le bouton « EV » disposé sur la console centrale. Toutefois, le Range Rover P400e peut déterminer lui-même le choix de sa propulsion (électrique et/ou thermique).
Son choix peut être influencé par les données de navigation. Il peut également maintenir le niveau de charge de la batterie et ne fonctionner dès lors que sur le moteur thermique.

C’est bien beau tout cela, mais nous, on est là pour pavoiser sur la route. Il nous faut enclencher les modes extrêmes. Ainsi parée, Sa Majesté, active sa transmission 4x4, pour nous offrir le maximum de « force » et l’ensemble de son savoir-faire.


Un Range dans son élément

Avant de partir tout de go à l’aventure, les gens de Land Rover nous donnent quelques informations, surtout techniques, pour user comme il se doit ce beau Range.

« Il a plu la veille. La piste est boueuse, et même par endroits, inondée. »
On n’en saura pas plus, mais avec Étienne, il faut avouer que nous étions déjà en train de rêvasser à nos exploits assis bien au chaud dans notre engin. Mais comment ne pas apprécier la finition irréprochable de l’habitacle, les écrans tactiles grande taille et cette superbe sono digne des meilleurs dômes de concert !
Bref… On enclenche les suspensions pneumatiques en mode franchissement. L’assiette de caisse grimpe de plusieurs centimètres. On positionne la boîte de vitesses en mode « court » et l’électronique de la transmission 4x4 en mode « boue ».

Les premiers tours de roue se font dans un calme absolu. Positionnés à 23 mètres de hauteur. C’est du moins notre impression à bord. On survole gentiment le chaos de la piste. Assis sur notre tapis volant, on discute de tout, mais surtout de rien…

Évidemment, la forêt fait place à de la grimpette. Le problème, c’est que le système Terrain Response 2 et son antipatinage sont incroyablement efficaces. Ils permettent de tirer le meilleur parti de l’adhérence sans aucune compétence ou technique 4x4.
Les obstacles les plus extrêmes ? Ce Range en fait fi !
Il les absorbe avec une facilité déconcertante !
Tout se fait avec une telle fluidité que l’on se sent spectateur…
Un effet amplifié par le fait qu’il n’est nul besoin d’envoyer un éclaireur à l’avant pour estimer les obstacles. Il suffit de suivre les informations des nombreuses caméras qui entourent la carrosserie.

Cela fait déjà une bonne heure que l’on crapahute et nous voilà toujours au chaud dans l’habitacle. C’est presque l’ennui à bord… on n’a plus rien à se dire… C’est trop simple.

Bien heureusement, après avoir passé des montagnes, jonglé avec des croisements de ponts, nous voici devant un lac. Bon, ok, un « lacounet ».
Sauf qu’il nous faut le passer. Il n’y a pas de détour possible.
Ici, Étienne sort son masque, son tuba et se prépare à se jeter à l’eau pour vérifier la profondeur. Il ouvre la portière, et même si le petit diablotin sur mon épaule gauche m’ordonnait de la laisser faire, je le retins d’une petite voix fébrile.
« Étienne, t’inquiète. On n’a pas besoin de sortir de l’engin. Il dispose de capteurs capables de nous donner la profondeur. Il suffit d’activer le Wade Sensing. Ça passe juste… Mais ça passe ! On est à 90 cm ».

Rassuré. Je mets les gaz et ce Range Rover balance sa force en créant une sorte de tsunami devant sa calandre.
Rien ne lui résiste !


Conclusion:


Un Range Rover, une limousine écolo et un 4x4

Ce Range est devenu écoresponsable grâce à son système de propulsion hybride rechargeable. Si le conducteur joue bien le jeu, il pourra se déplacer au quotidien sans émettre un gramme de CO2 à l’échappement.

Sur route, où, soyons francs, le Range Rover sera le plus souvent utilisé, c’est une réussite. Impressionnant par sa taille et ses prestations dynamiques, il présente une tenue de route moelleuse et sûre, presque dynamique. Ce qui est déconcertant, c’est qu’il le fait dans un confort digne d’une limousine. Il a une capacité à absorber les nids de poule et autres trous hors du commun.
Et si une guerre nucléaire nous tombe sur le coin du museau – on ne sait jamais, après une pandémie mondiale… –, ce Range Rover sera capable de se sortir des plus hauts et gros obstacles. Sans oublier qu’il a une proportion à l’apnée hors normes.

Bien heureusement, ce Range a un défaut.
Cette machine n’est pas donnée !
Il faudra débourser un chèque de plus de 125 000 € pour en prendre possession. Une somme à laquelle il conviendra de rajouter le Malus écolo de…
Bahhh non, il n’y en a pas !
Ce n’est pas grave, avec sa masse de plus de 2,5 tonnes, il devrait tomber sous le coup de boutoir du Malus Poids…

Bon après vérification, il ne le sera pas en 2021, puisqu’il est hybride rechargeable.
En fait, il n’est pas si cher !

Photos© Étienne Rovillé pour LRA

Performance


Performance
5 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
3 / 5
Confort
5 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Habitacle de limousine
  • - Confort de limousine
  • - Franchisseur à l'opposé d'une limousine
  • - Consommation de limousine
  • - Prix de limousine

nos dernières annonces

  • Renault Scenic
    4 1.7 BLUE DCI 120 BOSE INTENS + TOIT PANO

    Diesel : Manuelle
    5 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 28/10/2020
    Garantie : 22 mois
    Prix de vente : 24 270€
    Mensualité : 365,00/mois*
    Prix constructeur : 37 480€
    Remise de : -13 210€

  • Renault Clio
    1.0 TCE 90CH INTENS E6D-FULL

    Essence : Manuelle
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 11/01/2021
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 16 770€
    Mensualité : 251,94/mois*
    Prix constructeur : 22 300€
    Remise de : -5 530€