logo La revue auto

Essai ŠKODA AFRIQ : Azubi des rallyes

ŠKODA est l’une des plus anciennes marques automobiles du monde. Elle doit certainement sa longévité au fait que, depuis ses débuts, la firme mise sur la formation de ses jeunes talents. Pour preuve, la ŠKODA Academy a été fondée en 1927. Depuis, la firme peut s’enorgueillir d’avoir diplômé près de 24 000 apprentis. Depuis 2014, l’institut s’est ouvert à la communication et aux paillettes, en lançant ses étudiants sur la création d’Azubi. Nous voici en route vers Mladá Boleslav, en République tchèque, pour découvrir la huitième du nom.

Exterieur_essai-skoda-afriq-azubi-des-rallyes_0 Exterieur_essai-skoda-afriq-azubi-des-rallyes_1
Voir la galerie photo

Aller voir de ses yeux et toucher de ses doigts une Azubi Car se mérite.
Il faut se lever aux aurores pour prendre le fameux RER B.
Celui-ci m’emmènera vers Charles de Gaulle. Pas le général, mais l’aéroport international qui porte son nom. Vacances scolaires obligent, je devrais appliquer les lois de la jungle pour sortir de cette cohue de vacanciers intrépides. Mais, bien heureusement, j’ai une carte magique. La carte « grand voyageur » d’Air France, qui me permettra d’éliminer une bonne poignée de gamins et leurs parents courant dans tous les sens, sans vraiment savoir où ils vont.
Malgré mes 45 minutes habituelles de timing en rab, les portes du vol AF… sont déjà ouvertes. Air France nous fait déjà embarquer…

De l’aperçu…

Je pose mon sac à dos sous le siège, récupère mon portable et mes écouteurs JBL antibruit, quand, tout à coup, surgissant de nulle part, le chef de la presse ŠKODA me tend un document. C’est le communiqué de presse annonçant le projet de la ŠKODA AFRIQ.
Ce n’est pas la première fois que l’on a son nom, mais c’est la première fois que l’on nous offre des photos et les éléments de cette Azubi Car.

Je me plonge dans les 12 pages sans trop attendre, car le commandant de bord annonce un retard au décollage à la suite « des interventions militaires au-dessus de l’Allemagne ». N’oublions pas que nous sommes à trois mois de guerre entre l’Ukraine, épaulée par l’Occident, et la petite Russie de Poutine.
Bien heureusement, 15 minutes après, les pistes annoncent un départ immédiat. Entre-temps, j’aurais appris que les 25 apprentis choisis par l’Academy se seront lancés sur une ambitieuse transformation du petit SUV urbain de la gamme, le ŠKODA Kamiq.

ŠKODA nous offre une bestiole capable d’affronter le rallye du Dakar.
C’est bien de cette course que les jeunes se sont inspirés pour construire l’AFRIQ. Il leur aura donc fallu revoir entièrement Kamiq. Plus de 2 000 heures de travail ont été nécessaires.

Dans ce temps, les apprentis ont dû renforcer la carrosserie et le châssis du Kamiq d’origine. Les portes arrière ont été soudées et les ailes, les passages de roue et les pare-chocs ont été agrandis. Ce ŠKODA Kamiq revu façon rallye-raid Dakar prend de l’envergure. AFRIQ mesure 4,36 mètres de longueur, 1,79 mètre de largeur et 1,41 mètre de hauteur. L’empattement passe à 2,65 mètres et la garde au sol, à 18 centimètres.

En vraie reine de la voltige des sables, ŠKODA AFRIQ gagne des suspensions renforcées. La traction se fait par une transmission 4x4 provenant d’une Octavia 4x4. Les jeunes ont également chipé à celle-ci un 4 cylindres turbo de 2 litres cumulant 190 chevaux pour 320 Nm de couple. La cavalerie passe sur les 4 roues via une boîte de vitesses automatique à 7 rapports, la DSG7.

Une véritable prouesse technique, puisque le Kamiq n’est pas conçu pour accueillir ce genre d’organe, tout en sachant que ŠKODA annonce que l’AFRIQ est plus léger de 100 kilos par rapport au Kamiq d’origine.

Une heure et demie plus tard, il est temps pour moi de plier bagage, car notre vol vient de poser ses roues sur le tarmac de Prague.


… au toucher de l’AFRIQ

Rejoindre l’Academy n’est pas chose si aisée.
Le siège de la firme tchèque est à plus d’une heure et demie de route de la capitale. Bien heureusement, les gens de l’Est savent nous recevoir et ne sont jamais avares pour nous faire essayer leurs produits. C’est donc tout naturellement que nos hôtes nous accueillent avec une petite armada de ŠKODA Superb.
Bien installé sur la banquette arrière, me voilà en train d’apprécier l’espace immense, la suspension ouatée et le silence de cette grande berline. Un silence qui sera vite mis à mal à mon arrivée sur le lieu de la découverte de cette ŠKODA Kamiq AFRIQ.

Car, oui, elle est là, juste devant moi.
L’AFRIQ joue des mécaniques avec sa robe blanche recouverte d’autocollants, directement issue de la toute dernière Fabia Rally2 EVO. Ses épaulements extralarges sont mis en valeur avec les jantes OZ Racing de 15 pouces montées en pneus à crampons. Le toit est doté d'un « scoop », et l'aileron arrière est directement issu de la voiture de compétition, tout comme les phares supplémentaires à l’avant, les fermetures rapides spéciales sur le capot et le coffre.

Le cockpit n’est pas en reste avec un mobilier réduit au maximum. Lui aussi provient de la ŠKODA Fabia Rally2 EVO.
On y trouve des sièges spéciaux à coque, des ceintures de sécurité à 6 points, et un système d'extinction d'incendie pour la sécurité de l’équipage. N’oublions pas que l’AFRIQ dispose également d’un système de navigation extérieur, incluant un compteur kilométrique, qui permet d'utiliser la navigation de rallye. Deux caméras avec microphones sont installées pour enregistrer le trajet et celles-ci stockent les séquences sur des cartes mémoire. Une caméra est placée sur le plafond entre les sièges, l'autre sur le pilier A gauche, au-dessus du tableau de bord.


Conclusion:


Au volant, ça donne quoi ?
Eh bien, je ne le saurai point.
Un problème d’organisation de la maison mère a privé les 8 journalistes français à en prendre la mesure. Cela dit, j’ai pu apprécier les 7 autres Azubi Car dont la plus sensuelle ŠKODA Slavia, roadster de son état, et la pétillante ŠKODA Fustar, un mini pick-up extrêmement bien réalisé qui n’hésite pas à vous offrir des sensations de conduite provoquant le fameux rictus facial.

Il faudra donc attendre le neuvième Azubi Car pour, peut-être, en prendre le volant. Mais je ne pouvais terminer cet article sans mentionner une innovation qui pourrait sauver le monde du manque d’eau. En effet, bien installé dans la malle arrière, se cache à peine un bloc de métal flanqué du logo Watergen.
Ce dispositif permet d'extraire de l'eau potable de l'air ambiant.
Le conducteur et le copilote de la ŠKODA AFRIQ ont ainsi accès à de l'eau potable refroidie et filtrée à tout moment, quel que soit l'environnement dans lequel la voiture est conduite. Cette innovation technique est disponible en plusieurs formats et peut extraire, dans sa version la plus imposante, plusieurs centaines de litres d’eau de l’air. Pour en savoir plus, nous vous conseillons de lire le petit article qui lui est consacré.


nos annonces Skoda

  • Skoda Scala
    1.0 TSI 95ch Business Euro6d-T EVAP

    Essence : Manuelle
    41462 km : Occasion
    Indépendant: Nord
    Mise en circulation : 01/03/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 16 990 €
    Mensualité : NC

  • Skoda Kamiq
    Kamiq 1.0 TSI Evo 110 ch DSG7

    Essence : Automatique
    7000 km : Occasion
    Indépendant: Seine-Maritime
    Mise en circulation : 31/07/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 26 900 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/12/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/12/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -