logo La revue auto

Essai Skoda Superb iV : économie spacieuse

Afin de séduire les entreprises ou les rouleurs quotidiens, Skoda propose une version hybride rechargeable de sa grande berline. Si elle ne manque pas d’atouts sur le papier, au-delà des habituelles qualités de la marque tchèque, celle-ci ne s’adresse néanmoins pas à tous les clients, et il faudra la choisir en connaissance de cause.

Exterieur_essai-skoda-superb-iv-economie-spacieuse_4 Exterieur_essai-skoda-superb-iv-economie-spacieuse_3 Exterieur_essai-skoda-superb-iv-economie-spacieuse_2
Voir la galerie photo

La Skoda Superb n’est plus à présenter, la grande berline de Mladá Boleslav propose un style sobre sans jamais en faire trop. Habillée du Bleu Lave, elle ne manque pas d’une élégance mise un peu plus en avant avec les divers inserts chromés, barre interfeux à l’arrière, contour de vitre, cerclage de calandre, ou encore ses jantes Trinity en alliage de 19 pouces.

Lorsque l’on achète une Skoda, on s’octroie un espace de vie à bord au-dessus de la moyenne et, en la matière, la Superb est sans doute le meilleur exemple de la famille. Passons sur le coffre de seulement 485 litres… Seulement ? De fait, c’est déjà un volume de chargement confortable qu’une Audi A6 n’atteint pas et, ici, c’est parce qu’il est réduit à cause de la batterie de notre version PHEV, sinon nous pourrions compter sur 625 litres.

Espace qualitatif

L’habitacle de notre modèle d’essai équipé de la finition haut de gamme Laurin & Klement reçoit une belle sellerie en cuir dont le coloris Cognac n’est facturé que 90 €, difficile de ne pas craquer. D’autant qu’avec un tarif débutant tout de même à 53 280 € pour la Superb iV avec cette finition (58 000 € pour notre modèle du jour), nous ne sommes plus à ça près. Il n’empêche, ça illumine avantageusement un intérieur plutôt austère sinon, et nous fait oublier une planche de bord plutôt triste. Néanmoins, celle-ci reçoit des commandes de climatisation physiques bienvenues ainsi qu’un écran tactile un peu long au démarrage, mais ensuite facile d’utilisation et plutôt réactif. Un second écran prend place sous la forme du Digital Cockpit qui affiche les informations primordiales au conducteur. Celui-ci offre bien entendu la possibilité d’être paramétré afin d’afficher diverses informations.



Le plaisir de cet habitacle, outre son confort de très bonne facture, demeure néanmoins l’espace dédié tant aux passagers avant qu’arrière. Ces derniers bénéficient à la fois d’une garde au toit satisfaisante et d’un dégagement pour les jambes conséquent. Ils peuvent en plus profiter d’un réglage de climatisation dédié ainsi que d’une prise 230 V et de deux prises USB-C. À l’avant, nous trouvons également deux prises USB-C ainsi qu’une prise USB-A dans le rangement de l’accoudoir, il sera difficile de ne pas trouver où se brancher !

Sans surprise, il faut charger !

Spacieuse et confortable, la Skoda Superb ne manque, pour autant, pas d’une agilité inattendue pour une grande berline de près de 1 800 kg, avec un train avant bien guidé sans excès de précision et un arrière plutôt neutre sans être ennuyeux. Si ce poids ne se ressent pas particulièrement sur les performances avec un 0 à 100 km/h effectué en 7,7 secondes, il se fait sortir sur l’amortissement. Bien que piloté, celui-ci se montre relativement mou, quel que soit le mode sélectionné. Le mode Sport demeure le plus agréable, au final, en contenant mieux les effets de pompage trop marqués sur les autres modes.

C’est d’ailleurs dans ce seul mode Sport que la tchèque vous donnera les 218 ch et 400 Nm cumulés issus du groupe motopropulseur hybride, ou alors il faudra aller chercher le boost disponible en enfonçant à fond la pédale d’accélérateur dans les autres modes. La boîte de vitesses, naturellement un peu longue au kick down en raison de sa conception, se montre néanmoins très fluide à la montée, mais maintient un régime moteur trop élevé en mode Sport, qu’il conviendra de contrecarrer via l’utilisation des palettes au volant.



Côté motorisation, la Superb iV reçoit un petit 4 cylindres de 1,4 litre TSI de 156 ch et 250 Nm, assisté par un moteur électrique de 116 ch et 330 Nm situé dans la boîte DSGe 6. Les deux fonctionnent en parfaite harmonie et en toute transparence pour le conducteur qui peut choisir de rouler en mode hybride automatique ou entièrement électrique. Dans ce cas, avec la batterie de 13 kWh, il sera possible de parcourir près de 50 km en ville dans le meilleur des cas, mais comptez plutôt sur 40 dans la pratique. En mode hybride, tant que la batterie possède encore des ions, les accélérations et reprises sont d’une belle efficacité tandis que la consommation ne s’envole jamais. Sur nos premiers 100 km, la Superb s’est contentée de 2,4 litres aux 100 km. Ensuite, sans recharge, la moyenne s’élève gentiment, et nous avons, après 500 km de routes mixtes, relevé une consommation moyenne de 6,8 litres aux 100 km. Néanmoins, une fois la batterie vide, le 4 cylindres se sent un peu seul, et il le fait savoir d’un point de vue sonore. Heureusement, la Skoda est correctement insonorisée.

Il faudra donc jouer le jeu de la recharge… à domicile, le chargeur embarqué de 3,7 kWh étant financièrement sans intérêt avec la facturation à la minute de la plupart des bornes publiques. Les gros rouleurs, de leur côté, qui n’auront que peu la possibilité de recharger, devront s’orienter vers un diesel finalement plus économe sur longues distances et bénéficieront, de plus, d’un réservoir de 66 litres, quand celui de cette version PHEV est réduit à seulement 50 litres.

Conclusion:


La Skoda Superb iV est fidèle à son blason en offrant un espace à bord conséquent et le confort qui va avec. Elle y ajoute une tenue de route très correcte, mais pèche par amortissement trop souple, qui se traduit par des effets de pompage marqués mais pas rédhibitoires. Côté motorisation, si vous jouez le jeu de la recharge, la tchèque ne déméritera pas côté performances et consommation, mais commencera à se montrer gourmande dès lors que la batterie sera vidée.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
4 / 5
Prix
3 / 5
Confort
4 / 5

Verdict

nos annonces Skoda

  • Skoda Karoq
    Karoq 1.5 TSI 150 ch ACT DSG7

    Essence : Automatique
    32223 km : Occasion
    Indépendant: Drôme
    Mise en circulation : 27/06/2020
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 30 890 €
    Mensualité : NC

  • Skoda Fabia
    Fabia 1.0 TSI 110 ch DSG7

    Essence : Automatique
    10831 km : Occasion
    Indépendant: Var
    Mise en circulation : 07/04/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 21 900 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/12/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/12/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -