logo La revue auto

Hyundai i20 N : la GTi coréenne frappe fort !

La chose est dure à avouer. Mais le constructeur coréen Hyundai ose faire ce que les Gaulois abandonnent. Les petites GTi, qui étaient la spécialité de nos chers constructeurs automobiles hexagonaux, passent dans le giron du pays du matin calme. La preuve aujourd’hui avec la présentation de la Hyundai i20 N, alors même que Peugeot et Renault nous disent avoir abandonné ce segment.

Exterieur_hyundai-i20-n-la-gti-coreenne-frappe-fort_0 Exterieur_hyundai-i20-n-la-gti-coreenne-frappe-fort_1 Exterieur_hyundai-i20-n-la-gti-coreenne-frappe-fort_2
Voir la galerie photo

Hyundai a réussi son challenge. Prendre une place de choix dans les petites sportives sur le Vieux Continent. Après une i30 N vaillante et percutante, Hyundai nous dévoile la dernière réalisation des ingénieurs de la firme. Directement inspirée par son modèle champion du Monde des Rallyes en 2019, la p’tiote nous propose un châssis affûté, un moteur turbo essence de plus de 200 ch et look aguicheur.

Thomas Schemera, chef de la division produits de Hyundai Motor Company, nous dit que : « Avec la toute nouvelle i20 N, nous élargissons notre gamme N haute performance afin d’attirer encore plus de clients qui veulent vivre les sensations fortes du circuit dans leur vie quotidienne ».

Hyundai i20 N, la technique

Une bombinette se doit, avant toute chose, d’offrir un comportement digne de ce nom. Pour ce faire, les ingénieurs nous proposent un châssis renforcé en 12 points. Ceci génère, selon les concepteurs, davantage de rigidité et d’efficacité. Celui-ci est combiné avec des amortisseurs plus fermes et une direction plus directe. D’ailleurs, le train avant N Power Sense est combiné, à l’arrière, à un essieu à double poutre de torsion qui sert la maniabilité.

Sous le capot moteur, on trouve un généreux 4 cylindres de 1,6 litre. Il est gavé d’air par un gros turbocompresseur capable de délivrer une puissance de 204 chevaux pour 275 Nm de couple. Avec sa petite masse de 1 190 kg, elle profite d’un beau ratio Poids/Puissance. Assez bon, en tout cas pour établir un TOP 100 en 6,7 secondes pour une vitesse de pointe de 230 km/h.

La cavalerie est transmise aux roues avant via une boîte manuelle à 6 vitesses. La bonne nouvelle, c’est que dans le catalogue des options, nous trouvons un différentiel mécanique à glissement limité « m-LSD ». Une astuce mécanique venue du Rallye pour optimiser la motricité et l’agilité dans les virages.

Reste à connaître le prix de cette Hyundai i20 N.