logo La revue auto

Le premier BUS à hydrogène est portugais ! Il roule grâce à Toyota.

Le bus de CaetanoBus qui porte le nom de H2.City Gold est bel et bien un bus roulant à l’eau… euhhh … à l’hydrogène grâce à la pile à combustible fournie par Toyota. En effet, les ingénieurs du bus utilisent la même pile à combustible que celle de la Toyota Mirai.

Exterieur_le-premier-bus-a-hydrogene-est-portugais-il-roule-grace-a-toyota_4 Exterieur_le-premier-bus-a-hydrogene-est-portugais-il-roule-grace-a-toyota_3 Exterieur_le-premier-bus-a-hydrogene-est-portugais-il-roule-grace-a-toyota_2

Un BUS hydrogène portugais

Si vous vous êtes laissés porté par les clichés, le Portugal est synonyme de soleil, vie douce, sardines au barbecue, morue baignée à l’huile d’olive et maisons recouvertes de carrelage. Bon, ok … ces clichés ont la vie dure mais en même temps c’est vrai…

Sachez tout de même que ce petit pays d’un peu plus de 12 millions d’habitants est en train de se spécialiser dans l’énergie électrique. Si aucune centrale nucléaire et encore moins thermique n’est présente, le pays est totalement autonome en énergie électrique grâce à ses barrages et autre éolienne.

Aujourd’hui, la société CaetanoBus SA dévoile le premier BUS à Hydrogène de série. Une innovation qui devrait s’imposer dans nos centres urbains, car c’est la seule solution viable.

La technique hydrogène

Ce bus est basé sur la même pile à combustible que celle de la Toyota Mirai, sauf que la pile est installée sur le toit. Elle est couplée à cinq réservoirs d’hydrogène d’une contenance totale de 37,5 kg, ce qui vaut au bus une autonomie maximale de 400 km. Le plein d’hydrogène comprimé à 350 bars s’effectue en moins de neuf minutes, et le véhicule ne rejette que de la vapeur d’eau.

Les opérateurs de bus urbains disposent ainsi d’une solution zéro émission, sans pénaliser l’exploitation par la durée de recharge ou des conditions de forte charge. Dans les mois à venir, des essais auront lieu dans différentes villes européennes, avant la commercialisation du bus en milieu d’année 2020.


Un avenir électrique et hydrogène…

« Nous sommes en relation depuis longtemps avec Toyota, » commente pour sa part José Ramos, Président de Salvador Caetano Indústria. « L’élargissement de ce partenariat aux piles à combustible de nos nouveaux bus urbains en Europe permet aux deux entreprises de faire la démonstration de technologies complémentaires et de capacités techniques de très haut niveau. Ce projet permettra aux grandes villes de repenser leur mobilité de demain et d’améliorer la qualité de vie. »

Les équipes de TME et CaetanoBus, qui travaillent ensemble depuis 2018, ont réussi à mettre au point ce nouveau bus à pile à combustible grâce aux efforts et aux compétences techniques des ingénieurs. Ce faisant, elles prouvent aussi l’adaptabilité de la technologie PAC Toyota à d’autres véhicules que la berline Mirai.

Johan van Zyl, Président et CEO de TME assure que : « Par sa relation de longue date avec Toyota, sa compréhension des exigences du marché et ses capacités techniques, CaetanoBus était le partenaire idéal pour amorcer la commercialisation de notre groupe motopropulseur hydrogène en Europe, »… « J’attends avec grand intérêt les premiers retours du secteur sur cette initiative qui, je l’espère, nous permettra de diffuser plus largement notre technologie de pile à combustible. »