logo La revue auto

Renault Mobilize Charge Pass : une recharge IONITY moins cher, qui sert à rien

Renault sera bel et bien une marque puissante sur l’électromobilité. Si aujourd’hui la firme se contente d’une ZOE et d’une Megane E-Tech électrique, le losange proposera d’ici deux à trois ans une palanquée de modèles zéro émission, qui le positionnera en référence de la voiture électrique. Mais, jusqu’à présent, Renault ne s’occupait pas d’un élément de la chaîne de valeur : la fameuse carte de recharge. C’est désormais chose faite avec Mobilize Charge Pass, et, cerise sur le capot, cette carte s’accompagne d’un accord commercial sur le réseau IONITY… mais à quoi bon ?

Exterieur_renault-mobilize-charge-pass-une-recharge-ionity-moins-cher-qui-sert-a-rien_0 Exterieur_renault-mobilize-charge-pass-une-recharge-ionity-moins-cher-qui-sert-a-rien_1
Voir la galerie photo

Une voiture électrique ne peut se vivre sans une carte RFID, c’est-à-dire une carte de recharge.
Pourquoi ?
Parce que beaucoup de bornes publiques n’ont pas de lecteur de carte bancaire.
Elles utilisent un réseau de paiement dédié à cela, et seules les cartes dédiées répondant à la norme RFID sont capables de payer, et donc de lancer la charge.

C’est d’ailleurs une opportunité pour les constructeurs d’accaparer un maillon de la chaîne de valeur en proposant leur propre carte.
La firme à l’étoile a sa carte : Mercedes Me Charge. La marque à l’hélice a sa carte : BMW Charging. Les constructeurs coréens ont leurs cartes : Charge myHyundai et Kia Charge, alors que la firme à l’ovale a sa carte : FordPass.
Et Renault ?
Bah… rien jusqu’à présent, alors que le nombre de ZOE qui circulent sur les routes européennes se compte en plusieurs dizaines de milliers de véhicules.

Cette hérésie commerciale a été enfin comblée avec le lancement de la nouvelle Renault Megane E-Tech 100 % électrique et la carte de recharge Mobilize Charge Pass. Cette carte de recharge gratuite donne accès à plus de 260 000 points de charge dans 25 pays en Europe.

Pour répondre à la problématique des coûts de la recharge sur voie rapide, Renault a, comme Mercedes, BMW, Volkswagen, Ford, Hyundai et KIA, signé un protocole de tarification avec le réseau de recharge à très haute puissance de IONITY.
La marque lance des abonnements pour avoir accès à des tarifs préférentiels sur ces fameuses bornes IONITY qui permettent de se recharger à partir de 0,30 €/kWh.

Les abonnements IONITY de la Mobilize Charge Pass

Accessibles depuis l’application MyRenault, trois offres de tarif, garanties pendant un an au moment de la souscription, sont dorénavant proposées en fonction des besoins de chaque client.

- Mobilize Basic est la première d’entre elles. Gratuite et sans engagement, elle permet de charger partout en France et en Europe, sans tarif préférentiel, à 0,71 €/kWh. Elle s’adresse plutôt aux clients qui roulent relativement peu sur autoroute.

- Mobilize Active, recommandée pour les clients parcourant entre 2 000 km et 2 500 km par an sur autoroute, est, quant à elle, disponible à 7,5 €/mois avec un engagement d’un an et propose un tarif de 0,55 €/kWh sur le réseau IONITY.

- Enfin, l’offre Mobilize Intense se présente comme l’offre la plus adaptée aux clients parcourant plus de 2 500 km/an sur autoroute. Avec un engagement d’un an et un prix de 17,5 €/mois, elle propose les tarifs les plus attractifs pour accéder au réseau IONITY avec un prix de recharge au kWh de seulement 0,30 €.


Un abonnement IONITY, est-ce vraiment raisonnable ?

IONITY a été, en dehors de Tesla, le plus gros faiseur de bornes de recharge rapide sur le Vieux Continent. Il est vrai que la marque compte plus de 1 700 points de recharge en Europe. Elles offrent jusqu’à 350 W de puissance de charge et permettent de récupérer, à titre d’exemple, jusqu’à 300 km d’autonomie (WLTP) en 30 minutes sur la nouvelle Renault Megane E-Tech EV60 Super Charge.

Ça, c’est bien…
Mais IONITY a depuis toujours abusé avec ses tarifs prohibitifs.
On vous conseille de lire notre ancien coup de gueule qui contait notre histoire lorsque IONITY faisait payer la recharge à la minute : « IONITY, les truands de la recharge électrique… ! ou ? ».
Il faut dire que IONITY se permettait cela car ils étaient en quasi-monopole pour la recharge autoroutière. Mais ce statut est bien heureusement fini.
Aujourd’hui, la marque doit affronter des concurrents de poids avec Total, et surtout Fastned, qui se « contente » d’un prix unique de 0,55 € par kWh.

Alors, si vous n’utilisez que rarement votre voiture électrique sur autoroute, le mieux, c’est d’éviter les bornes IONITY et de privilégier Fastned.


nos annonces Renault

  • Renault Grand Scenic
    IV dCi 110 Energy EDC Intens

    Diesel : Automatique
    55119 km : Occasion
    Indépendant: Seine-Maritime
    Mise en circulation : 01/04/2018
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 20 990 €
    Mensualité : NC

  • Renault Kadjar
    Blue dCi 115 Business

    Diesel : Manuelle
    65709 km : Occasion
    Indépendant: Rhône
    Mise en circulation : 01/06/2019
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 17 900 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/12/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 05/12/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -