logo La revue auto

Lamborghini urus de premiers resultats au dela des attentes

Lamborghini a récemment cédé aux chants des sirènes en dévoilant le Urus. Le SUV italien est un pari gagnant pour la marque, avec une demande supérieure aux attentes.

Exterieur_Lamborghini-Urus_0 Exterieur_Lamborghini-Urus_1 Exterieur_Lamborghini-Urus_2 Exterieur_Lamborghini-Urus_3 Exterieur_Lamborghini-Urus_4 Exterieur_Lamborghini-Urus_5
Voir la galerie photo

Annoncé depuis de longues années, le Lamborghini Urus a vu le jour cette année. Un pachyderme très en vogue, qui n’a d’autres raisons que de donner un nouvel élan dans les courbes de ventes de la marque italienne, qui étaient déjà à un niveau historique.

À l’instar des autres SUV de cette envergure, l’objectif du constructeur est de multiplier les volumes, augmenter les marges et attirer une nouvelle clientèle. Un objectif réussi pour la firme de Sant’Agata Bolognese, qui annonce déjà des résultats allant au-delà des attentes.

Plus qu’une arme de conquête, puisque 70 % des clients du SUV sont nouveaux, le Lamborghini Urus est une véritable machine à sous. Avec l’ensemble des ces éléments techniques et mécaniques partagés avec d’autres véhicules du groupe Volkswagen, dont le V8 4,0 litres biturbo de 650 ch et 800 Nm de couple, le Lamborghini Urus est un symbole des économies d’échelle.

En outre, affiché à partir de 200 000 dollars, la moyenne d’un prix de vente d’un Lamborghini Urus se situe aux alentours des 240 000 dollars. Ce qui correspond à des bénéfices significatifs grâce aux différentes options, pour un véhicule déjà rentable.

Le Lamborghini Urus devrait porter les volumes de vente à un niveau jamais atteint. Pour 2018, la marque italienne envisage d’atteindre les 5 000 unités vendues, dont plus de 1 000 représentées par le Lamborghini Urus. À terme, Lamborghini vise un rythme de croisière fixé à 3 500 Lamborghini Urus par an.