logo La revue auto

On en sait plus sur le moteur de l alpine a120

Chut !!!! Ne le dites surtout à personne, mais la tant attendue nouvelle génération d'Alpine est bien prête. Si elle doit être officiellement dévoilée en amont du Rallye WRC de Monte-Carlo 2017, plus exactement le dimanche 15 janvier, nous savons enfin ce qui se cache sous son capot moteur.

Exterieur_Renault-Alpine-A120_1 Exterieur_Renault-Alpine-A120_2 Exterieur_Renault-Alpine-A120_8 Exterieur_Renault-Alpine-A120_13 Exterieur_Renault-Alpine-A120_15 Interieur_Renault-Alpine-A120_19
Voir la galerie photo

Après plusieurs dizaines de mois d’attente, les fans de la Berlinette – plus connue sous le nom d’Alpine A110 – vont enfin pouvoir assouvir leur curiosité, car voilà que Renault se décide enfin à nous présenter l’Alpine A120. Certes, il faudra attendre le Rallye de Monte-Carlo, pour connaître la vraie descendante de l’originel coupé, réalisé par le magicien de Dieppe, M. Jean REDELE. Mais des indiscrétions nous donnent les informations que tout le monde attendait.

Ce sont les ingénieurs de Renault Sport qui ont eu la charge, très lourde, de faire renaître l’automobile « Made in France », la plus réputée à travers le monde. Les choix techniques ont donc été très complexes, mais on en sait plus aujourd’hui. En route donc !

Photos

Les lignes sont identiques au concept-car Alpine Vision dévoilé l’année dernière. Le design est une réinterprétation moderne de la berlinette. Elle en conserve les lignes fluides, tout en rondeurs. De quoi lui offrir un caractère unique dans le monde des coupés sportifs.

L’habitacle serait le mélange parfait entre l’élégance et le sport. Les plastiques utilisés et les ajustements auraient été conçus avec beaucoup de minutie pour ne pas décevoir les futurs clients et surtout tenir la comparaison avec son ennemi tout désigné, le Porsche Cayman S.

Intérieur

Tout comme la teutonne, l’Alpine A120 utilisera un 4 cylindres turbo. Sauf que sur la Française, la cylindrée se contentera de seulement 1,8 litre. Cependant, les ingénieurs motoristes lui auraient offert aux alentours de 320 chevaux, grâce à un gros turbo à double étage. Son couple devrait atteindre les 280 Nm dès les 2000 tr/minute et même 300 Nm avec l’overboost.

Pour les aficionados du « talon-pointe », j’ai le grand regret de vous dire que vos compétences seront inutiles, car l’Alpine A120 ne sera disponible qu’avec une boîte automatique séquentielle. Par contre, la cavalerie passera sur l’unique train arrière et son petit poids plume d’à peine 1100 kg, lui permettra d’expédier le 0 à 100 km/h en 4,5 secondes.

Ses tarifs débuteront à un peu plus de 55 000 €.

Crédit photos : Alpine