logo La revue auto

Volkswagen T-Roc R Line : le SUV met le survêtement

Déjà présenté rapidement à l’aube de sa carrière, le Volkswagen T-Roc officialise désormais son niveau de finition R-Line, qui lui donne un look encore plus sportif.

Reposant sur le plus haut niveau de finition disponible, le Volkswagen T-Roc R-Line reprend la recette habituelle déjà connue sur les autres modèles de la gamme. Sans devenir un véritable SUV sportif, il reprend tous les canons stylistiques du milieu.

Le Volkswagen T-Roc se présente donc avec des boucliers remaniés, des jantes de 19 pouces Suzuka, des bas de caisse couleur carrosserie et un toit noir. L’habitacle a été remanié dans le même tonneau avec des inserts gris, un pédalier en aluminium et un volant sport. L’intérieur et l’extérieur reçoivent bien entendu les traditionnels badges R-Line.

Aucun changement n’a été revendiqué au chapitre technique et mécanique, à l’exception de l’apparition d’une suspension Sport. Le Volkswagen T-Roc conserve les motorisations existantes, mais ne s’équipe que des plus puissantes, à savoir le 1,5 litre TSI de 150 ch et le 2,0 litres TDI de 150 ch ou 190 ch. Ces deux dernières étant d’office associées à la transmission intégrale 4Motion.

Le Volkswagen T-Roc R-Line sera prochainement ajouté au catalogue français du constructeur, à un prix qui devrait avoisiner les 30 000 euros. Rappelons que le crossover débute à partir de 21 990 euros et grimpe à 28 810 euros en finition Carat ou First Edition. 

Vous pouvez retrouver la gamme tarifaire complète du Volkswagent T-Roc, ainsi que son essai routier.