logo La revue auto

Audi A3 Sportback 40 TFSI e : la meilleure compacte hybride ?

La nouvelle génération d’Audi A3 a déjà fait son apparition dans l’Hexagone, et ce malgré la COVID19 qui permuta son lancement commercial. La marque aux anneaux nous dévoile aujourd’hui la version flanquée du badge « raisonnable », car propulsée par un moteur hybride rechargeable, déjà bien connu. Et la grande surprise, c’est que les ingénieurs d’Ingolstadt ont réussi à homologuer cette A3 Sportback 40 TFSI e avec 67 km en 100 % électrique.

Exterieur_hyundai-i20-n-line-du-sport-en-apparence_1
Voir la galerie photo

Audi A3 Sportback et son moteur hybride

Comme on vous l’expliquait en introduction, la sportive Audi A3 Sportback reçoit une version hybride rechargeable. Réduction des coûts oblige, le groupe motopropulseur est chipé à la banque d’organes du groupe VW.

On retrouve en toute logique le système PHEV déjà présent sur la dernière Golf 8 eHybrid, la Seat Leon hybride et l’Octavia hybride rechargeable. Il se compose d’un moteur 4 cylindres turbo 1.4 TFSI de 150 chevaux et un moteur électrique de 109 ch intégré dans la boîte de vitesses S tronic à 6 rapports. La puissance reste identique à ses cousines avec 204 ch et 350 Nm de couple. Les chiffres de la performance restent dans le haut du panier avec un 0 à 100 km/h en 7,6 secondes et une vitesse de pointe de 227 km/h.
Bon jusqu’ici, tout est dans la norme. Ce qui l’est moins, c’est son autonomie électrique. Elle bat des records pour sa catégorie.

Audi A3 Sportback, non loin de la voiture électrique

L’ancienne génération d’Audi A3 hybride se nommait e-tron. Elle proposait une autonomie en 100 % électrique d’environ 40 km. La nouvelle génération explose littéralement ce bon chiffre pour atteindre une autonomie sans émissions de 67 km pour la nouvelle 40 TFSI e. Un résultat rendu possible grâce à une gestion de la consommation d’électricité qui s’est largement amélioré et une batterie de 13 kWh, soit presque le double de la taille de l’ancienne Audi A3 e-tron.
Pour la recharger, une prise domestique renforcée de 3 kW suffit. Il lui faudra ainsi moins de 4 heures pour récupérer ses 67 km d’autonomie électrique.

L’A3 hybride rechargeable ne se différencie guère de la gamme thermique, bien sûr à l’exception de la trappe supplémentaire qui cache la prise électrique. Elle conserve son tableau de bord numérique et son écran d’infodivertissement de 10,1 pouces. Elle est équipée de phares LED, d’un volant chauffant, d’Apple CarPlay/Android Auto et d’un hotspot Wi-Fi.

Le lancement sur les routes de l’Hexagone est prévu pour cet automne. Les tarifs devraient être salés avec un prix de base aux alentours de 45 000 €.

Conclusion: