logo La revue auto

Audi met 100 millions sur la table pour la recharge en concessions

La marque aux anneaux investit 100 millions d’euros dans les bornes de recharges, pour équiper ses concessionnaires. Bon… ne vous déplacez pas chez votre distributeur, car cette info ne vaut que pour nos amis d’outre-Rhin et en Belgique.

Exterieur_audi-met-100-millions-sur-la-table-pour-la-recharge-en-concessions_0 Exterieur_audi-met-100-millions-sur-la-table-pour-la-recharge-en-concessions_1 Audi met 100 millions sur la table pour la recharge en concessions Audi met 100 millions sur la table pour la recharge en concessions Audi met 100 millions sur la table pour la recharge en concessions
Voir la galerie photo

Audi met en place plus de 4 500 bornes de recharge pour véhicules électriques, contribuant ainsi à la transition énergétique des transports privés.

« Mettre en place une infrastructure de recharge aussi étendue est un tout nouveau défi », explique Maximilian Huber. Le chef de projet du site est non seulement responsable de la construction des points de charge mais également le gestionnaire de l'énergie et le fournisseur de logiciels pour la solution de charge complète sur les sites du constructeur automobile.


Petit aparté: nous vous conseillons de lire notre essai sur la nouvelle Audi e-tron, avec l'électrique, plus rien ne sera comme avant.

Rien que dans l'usine principale d'Ingolstadt, 3 500 points de recharge seront disponibles. Il y aura 1 000 points de recharge à Neckarsulm, un peu moins de 100 à Bruxelles et à Győr. De même, une infrastructure de recharge sera construite à l'usine de San José Chiapa. L'entreprise offre déjà des capacités de charge étendues dans ses centres de formation de l'aéroport de Munich. L'ensemble du projet dispose d'un budget total pouvant atteindre 100 millions d’euros.

Sur les sites de Bruxelles, Ingolstadt et Neckarsulm, une infrastructure de charge d'une puissance totale de 21 mégawatts est déjà disponible. Cela correspond à la consommation électrique d'une petite ville de 14 000 habitants. Cela comprend 600 points de charge d'une puissance maximale de 22 kilowatts (kW) et 60 points de charge en courant continu d'une puissance comprise entre 50 et 350 kW. D’ici 2022, il y aura 4 500 points de charge, chacun avec une puissance allant jusqu'à 22 kW, et env. 50 de plus avec une puissance allant jusqu'à 350 kW chacun sur les seuls sites de l'usine. Un système de gestion de charge dynamique et intelligent contrôlera déjà toutes les entrées d'énergie sur les sites cette année, de sorte que la connexion électrique n'ait pas besoin d'être étendue.


De plus, il y a l'équipement des trois sites Audi Training Center de l'aéroport de Munich. Le plus grand parc de recharge individuel d'Audi avec une puissance absorbée de 2,1 mégawatts est connecté au réseau ici. Dans le cadre de la construction du nouveau bâtiment ATC IV, l'énergie solaire générée est utilisée pour la procédure de charge en combinaison avec un dispositif de stockage tampon de batterie. " Il ne s'agit pas seulement de l'approvisionnement en énergie ", explique Huber.

L'équipe du projet a également créé sa propre carte de navigation sur la base de Google Maps qui permet aux employés de voir en temps réel les bornes de recharge disponibles. La facturation via des systèmes en ligne et l'intégration dans un système de règlement interne sont d'autres services importants. À moyen terme, l’idée est de rendre l'expertise acquise à la disposition d'autres entreprises qui ont besoin d'étendre leur infrastructure de recharge. Il s’agit de la prochaine étape du parcours de l’entreprise d’un pur constructeur automobile à un fournisseur de services de mobilité. Audi s'est fixé pour objectif de devenir le premier fournisseur premium neutre en CO2. D'ici 2050 au plus tard, les activités de l'entreprise doivent être entièrement neutres en CO2.