logo La revue auto

AUDI Q5 Sportback : un beau petit cul plat !

La gamme Q d’AUDI ne cesse de croître. Après un Q8, qui n’est autre qu’un Q7 Sportback, un Q3 Sportback arborant un style de SUV coupé, voici le best-seller Q5, qui se voit accompagné d’une version Sportback.
Oui, le fer de lance des SUV d’Ingolstadt se voit doublé par une version plus sportive, Sportback.

Exterieur_audi-q5-sportback-un-beau-petit-cul-plat_0 AUDI Q5 Sportback : un beau petit cul plat ! AUDI Q5 Sportback : un beau petit cul plat !
Voir la galerie photo

Q5 Sportback : une belle base

Audi renouvelle sa gamme, mais pas ses recettes. La preuve, encore une fois, avec ce nouveau modèle : Audi Q5 Sportback. Comme son nom l’indique, ce nouveau SUV reprend à son compte les attributs du célèbre best-seller des anneaux, le Q5. Il y rajoute une allure plus agressive et fluide, surtout au niveau de la malle arrière. La face avant est évidemment plus agressive avec de grandes entrées d’air encadrant la calandre Singleframe octogonale.

D’une longueur de 4,69 mètres, l’Audi Q5 Sportback mesure sept millimètres de plus que le Q5 classique. La hauteur et la largeur sont identiques, mais son coefficient de traînée est également meilleur avec un CX de 0,30. L’empattement long de 2,82 mètres offre un large espace à bord.

D’ailleurs, cet habitacle est disponible en deux lignes distinctives. Le « design selection » est la plus élégante, alors que la « S Line » se la joue clairement plus sportive. Le pack d’éclairage ambiant utilise des effets d’éclairage ciblés pour mettre en valeur la finition de qualité du SUV. Le compartiment à bagages a un volume de 510 litres. Avec les sièges arrière rabattus et chargés sur le toit, cela passe à 1 480 litres. Audi propose également une banquette arrière de plus en option, qui peut être déplacée latéralement et dotée d’angles de dossier réglables.

Enfin, pour ne pas avoir le même Q5 Sportback que votre voisin, votre concessionnaire pourra vous proposer 12 teintes de carrosserie et une large variété de configurations. La plus typique est le pack style noir et les finitions de peinture complètes et contrastées.


Le Q5 Sportback passe à l’OLED

Les geeks et fans de belles images connaissent déjà la technologie OLED. Mais c’est bien la première fois qu’on la retrouve sur une voiture. La technologie OLED numérique se retrouve sur les feux arrière. Chaque lumière comprend trois diodes électroluminescentes organiques, chacune divisée en six segments. Les éléments OLED rouges sont lumineux de manière homogène, mais la segmentation permet de les contrôler individuellement et donc de les communiquer différemment.

Quel est l’intérêt ?

Le FUN, juste le FUN, car cette technologie offre aux clients le choix parmi trois signatures de feux arrière différentes. Chaque signature comprend un scénario d’éclairage dynamique à l’arrivée et au départ de la maison. Un graphique sportif supplémentaire s’affiche si le mode de sélection de conduite Audi « dynamic » est choisi. Si un autre véhicule s’approche de la voiture à l’arrêt depuis l’arrière jusqu’à moins de deux mètres, tous les segments OLED s’allument comme un avertissement.

Q5 Sportback : sur un nuage

Audi propose de série une suspension sport plus directe que la suspension à amortisseurs de l’Audi Q5. Mais, moyennant quelques euros supplémentaires, l’acheteur pourra se faire une suspension pneumatique adaptative.

L’intérêt de celle-ci est surtout de rouler sur un nuage. De plus, le SUV ajuste sa hauteur de caisse sur une plage de 60 mm. La garde au sol peut ainsi être augmentée jusqu’à 45 mm lors de la conduite sur des chemins ou abaissée de 15 mm sur autoroute pour réduire sa résistance à l’air et gagner en toucher de route grâce à son centre de gravité plus bas. Une autre caractéristique de la suspension pneumatique est la possibilité d’abaisser l’essieu arrière de 55 mm en appuyant sur un bouton dans le coffre, ce qui facilite le chargement du coffre à bagages.


Q5 Sportback : la gamme moteurs

L’Audi Q5 Sportback est lancée en Europe avec le 2.0 TDI 204. Ce quatre cylindres turbo de deux litres développe 204 chevaux et 400 Nm de couple. La cavalerie passe sur les 4 roues, quattro ultra, via une boîte automatique à double embrayage S tronic à sept rapports. Pour limiter son impact, il est d’office équipé par le système mild hybrid qui améliore son efficience. Par exemple, lors du freinage, l’alternodémarreur récupère l’énergie au freinage et la stocke dans une batterie lithium-ion. L’Audi Q5 Sportback peut également rouler avec le moteur coupé. Le mode start and stop en douceur devient actif à une vitesse résiduelle de 22 km/h.

Les variantes de motorisations suivantes seront disponibles après le lancement de l’Audi Q5 Sportback : une deuxième variante du quatre cylindres TDI, un V6 TDI et deux moteurs TFSI quatre cylindres de 2,0 litres. L’Audi Q5 Sportback sera également proposé avec une motorisation hybride rechargeable à deux variantes de motorisation, qui a été un succès sur l’Audi Q5. Une Audi SQ5 Sportback viendra également compléter la gamme.

Conclusion:


Lancement sur le marché : premier semestre 2021

L’Audi Q5 Sportback sort de la chaîne de montage de l’usine de San José Chiapa au Mexique et sera lancée sur les marchés internationaux au premier semestre 2021.