logo La revue auto

Essai DS 9 E-Tense : l’excellence… à la chinoise… et alors ?

Après de multiples expérimentations infructueuses des constructeurs automobiles hexagonaux dans le segment de la berline haut de gamme, voici que la marque, qui se veut être l’expression du luxe à la française, se lance dans cette aventure avec la toute nouvelle DS 9 E-Tense.
Cette énième tentative d’une berline « haut de gamme à la française » va-t-elle prendre ? Surtout, si je vous dis que cette berline est en réalité assemblée en Chine.

Exterieur_essai-ds-9-e-tense-l-excellence-a-la-chinoise-et-alors_0 Exterieur_essai-ds-9-e-tense-l-excellence-a-la-chinoise-et-alors_1 Exterieur_essai-ds-9-e-tense-l-excellence-a-la-chinoise-et-alors_2
Voir la galerie photo

Qu’est-ce que cette chinoiserie ?

Vous avez bien lu. L’expression du « haut de gamme à la française » proviendra des chaînes d’assemblage des usines chinoises de PSA.

Il faut dire en même temps que c’est le premier marché mondial pour ce genre de véhicule. Notons également que l’histoire n’est pas si simple, car si cette DS 9 est bien construite sur le sol de l’empire du Milieu, sa conception a bien mobilisé nos ingénieurs. Notons également que le système d’infodivertissement, les cuirs, les assistances électroniques, les pneumatiques et bien d’autres éléments sont bien fabriqués sur le sol européen. N’oublions pas non plus que le cœur de cette berline, le 4 cylindres turbo à injection directe à essence, est également produit sur le Vieux Continent…

Vous l’aurez compris, la chose n’est pas si simple…
À tel point que pour vous déterminer la valeur ajoutée de cette DS 9 E-Tense, et ainsi connaître la part chinoise et la part européenne de cette berline, les concepteurs sont restés malheureusement muet. Pourtant, je suis persuadé qu’elle n’est pas si Chinoise que cela.
Histoire à suivre…

DS 9 : La vie en grand

Après ces quelques considérations patriotiques, revenons à notre grande, très grande berline. Car si elle utilise la même plateforme que sa sœur, Peugeot 508, elle dispose de la version à empattement extralong. Entre le train avant et le train arrière, le châssis s’allonge de 2,90 mètres alors que la Peugeot 508 se « contente » de 2,79 mètres. Et mine de rien, ces 11 centimètres profiteront principalement aux passagers arrière. On a l’impression d’être à bord d’une voiture du segment supérieur comme les Mercedes Classe E ou Audi A6.



L’expérience valorisante continue par les équipements technologiques. Rien ne lui manque. L’éclairage actif à LED avec faisceau adaptatif, le Connected Pilot qui utilise le régulateur de vitesse adaptatif et l’assistant de voie pour guider la voiture de manière autonome de 0 à 180 km/h font d’elle une voiture semi-autonome de niveau II. Plus spectaculaire, le Night Vision, qui détecte piétons et animaux jusqu’à 100 mètres de distance. N’omettons pas le Driver Attention Monitoring qui décèle toute forme de distraction du conducteur via des caméras, ou le Park Pilot qui se chargera de garer la voiture.

On le voit, la DS 9 E-Tense n’a rien à envier aux ténors de la catégorie premium en matière d’équipements technologiques. Pour les avoir testés, nous pouvons vous le confirmer, ils fonctionnent tous efficacement. Mais son véritable « PLUS » technologique vient de ses suspensions. Grâce à de gros calculateurs et à la caméra laser qui scrute la route, les suspensions pilotées gomment la moindre imperfection de la chaussée. On est tout simplement sur le niveau de l’amortissement pneumatique d’une Classe S.

Un confort royal qui s’accompagne en plus d’un silence de roulement des meilleurs niveaux. Le multimédia, bien que suffisant et réactif, est d’ancienne génération. Le dessin de l’habitacle est pour le moins clinquant question style et matériaux. Ceci dit, le cuir est d’une belle qualité et les ajustements sont parfaits.

DS 9 E-Tense : un hybride rechargeable suffisant

La DS 9 propose aujourd’hui trois groupes motopropulseurs. Nous avons eu en main la version la plus raisonnable, l’E-Tense 225. Sous ce nom se cache un groupe motopropulseur hybride rechargeable cumulant jusqu’à 225 chevaux. Il associe un moteur essence turbo à injection directe de 180 chevaux et un moteur électrique de 110 chansons sur le train avant.

L’avantage de cette solution technique est de proposer un PHEV qui n’est pas soumis au Malus grâce à sa batterie d’un peu plus de 11 kW capable de mouvoir cette DS 9 E-Tense sur 35 kilomètres d’après notre essai.



Évidemment, les 225 chevaux ne possèdent hélas pas le velouté d’un six cylindres, mais ils offrent un confort de fonctionnement très élégant. Tout est fluide et on ne sent pas les changements de rapports de la boîte de vitesses qui en compte 8.

Le mode Sport lui donne de meilleures reprises, tandis que le mode Eco met la voiture en roue libre (et donc le moteur au ralenti) dès qu’on relève le pied. Mais c’est décidément le mode Hybrid que nous privilégions, qui exploite au mieux les moteurs pour se contenter d’une moyenne inférieure à 7 litres sans oublier la gestion des suspensions. La lecture prédictive de la route apporte une réelle plus-value et rend le comportement de la DS 9 bluffant d’efficacité, tant en termes de comportement routier que de confort

La DS 9 nous impressionne encore par sa conduite semi-autonome sur l’autoroute et dans les embouteillages, réellement fluide et efficace. Rien à dire sur la direction ou les freins, parfaitement calibrés. Et ce n’est pas mon petit passage à l’arrière qui me fera dire le contraire.

Un défaut ? Peut-être pas assez de puissance pour aller chercher les Allemandes… Mais bien heureusement, DS Automobiles a prévu le coup avec la DS 9 E-Tense 4x4 qui accueil le même groupe motopropulseur que la Peugeot 508 PSE et dispose donc de 360 chevaux. Et nous avons eu l’occasion de prendre le volant d’une présérie sur une petite boucle… Mais c’est une autre histoire.


Conclusion:


L’industrie automobile française tente depuis des années de conquérir le segment des berlines haut de gamme. Elle pourrait bien y arriver cette fois-ci grâce à l’appui des Chinois qui ont assemblé cette DS 9 E-Tense qui ne démérite en rien.

Sa finition de haut niveau n’a guère à envier aux Allemandes dont elle se démarque par des ambiances plus « originales ». Trop, peut-être.
Son comportement routier n’appelle pas la critique, bien au contraire. Que l’on soit devant ou derrière, voyager à bord est vraiment relaxant. N’oublions pas la super sono signée Focal.
Elle offre un rendu digne d’une salle de concert.
La dotation technologique de la DS 9 est dans le coup et sa mécanique sait rester assez frugale, même batterie vide.

La firme en demande 55 000 €.
Ce qui la place en haut du segment des berlines telles la Renault Talisman ou la Skoda Superb, mais 10 à 20 % moins cher que les Allemandes de même gabarit comme une Mercedes Classe E ou BMW Série 5.

Bref… vous l’aurez compris, nos ingénieurs ont fait un excellent boulot. Maintenant, le style bling-bling qui plaît aux clients de l’empire du Milieu est-il à votre goût ? Car c’est que là-dessus que, personnellement, je mettrais un bémol.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
3 / 5
Confort
5 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Confort de limousine
  • - L’espace à bord
  • - La sono Focal
  • - Le moteur hybride
  • - L’ouverture de coffre
  • - Le surplus de chrome
  • - Le tarif entre deux eaux

nos annonces DS

  • DS Ds 3 crossback
    PURETECH 155CH GRAND CHIC AUTOMATIQUE 114G

    Essence : Automatique
    11197 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 20/11/2019
    Garantie : 8 mois
    Prix de vente : 26 480 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 42 200 €€
    Remise de : -15 720 €€

  • DS Ds 3 crossback
    PURETECH 130CH GRAND CHIC AUTOMATIQUE 109G

    Essence : Automatique
    16494 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 07/11/2019
    Garantie : 8 mois
    Prix de vente : 25 970 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 40 520 €€
    Remise de : -14 550 €€

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 25 640 €€
    Mensualité : 189/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €€
    Remise de : -7 000 €€

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 08/05/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 35 850 €€
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €€
    Remise de : -2 000 €€