logo La revue auto

Essai Ford Ranger 2022 : L’EMBARRAS

Ford est la marque incontestée et incontestable du pick-up. D’ailleurs, son F-150 est tout simplement la voiture la plus vendue à travers le globe, bien qu’il soit rare de la voir hors du continent américain. Le Ranger est en quelque sorte la version européenne de ce gros bloc yankee. Et cela fonctionne bien, puisque le Ranger truste le haut du classement depuis plus d’une dizaine d’années. Alors que le nouvel opus de ce best-seller pointe le bout de sa carrosserie, Ford nous fait patienter avec le lancement de 4 séries spéciales.

Exterieur_essai-ford-ranger-2022-l-embarras_0 Exterieur_essai-ford-ranger-2022-l-embarras_1 Exterieur_essai-ford-ranger-2022-l-embarras_2
Voir la galerie photo

Il y a un peu plus d’un an, Ford lançait une édition limitée de son Ranger, le Thunder. Son succès commercial sur le Vieux Continent porta les marqueteurs à reproduire la recette avec les séries Stormtrak, Wolftrak. L’une est plus haut de gamme alors que l’autre est prête à s’attaquer à tous types de terrains. Mais que les plus sportifs d’entre nous se rassurent, la firme à l’ovale nous gratifie également d’un Ranger Raptor SE et d’un Ranger MS-RT.

Pour prendre en main ces engins, Ford nous a conviés sur les terres à la fois riches et arides du nouveau Far West « made in France ». Ce lieu hors du temps se trouve non loin du Castellet, mais il est plus réputé pour ses attractions que pour ses règlements de comptes au Colt. Bref… nous voici à OK Coral.


Ford Ranger Stormtrak ou Wolftrak ?

Le Ranger Wolftrak

Le Ranger Wolftrak n’est pas un pick-up qui se la joue routier. Lui, il a été conçu pour traverser les terrains les plus hostiles, et cela sans rechigner. Ford lui a donc offert un turbo diesel à 4 cylindres de 2.0 litres. Il développe 170 chevaux pour 420 Nm de couple. Il peut être associé à une boîte manuelle à six rapports ou automatique à 10 rapports. Dans tous les cas, il embarque un mode quatre roues motrices à gamme courte et un différentiel arrière à blocage électronique.

Un ensemble mécanique capable de lui faire passer des obstacles, réputés infranchissables. Il faut dire que ce Ranger Wolftrak est bien aidé par ses jantes de 17 pouces chaussées de gros pneus tout-terrain. Et si vous avez besoin de tracter un bateau, il pourra le faire si celui-ci est positionné sur une remorque freinée et qu’il passe sous la barre des 3,5 tonnes.

Il se reconnaît des autres Ranger par sa teinte Gris Conquer, ses jantes noires, sa calandre, son pare-chocs et ses protections du dessous de caisse noir mat. Tout ceci vient en écho aux rétroviseurs latéraux, poignées de porte et arceau sport tubulaire long en noir mat également. Il n’oublie pas d’être polyvalent avec un habitacle bien fini, à défaut d’être élégant, et un système multimédia SYNC 3 pilotable via l’écran tactile.

Son tarif est assez serré avec une attaque de marché à 30 755 € pour le Wolftrak Super Cab BVM6 alors que l’addition monte à 41 706 € pour Wolftrak Double Cab en boîte automatique.


Le Ranger Stormtrak

Comparé au Wolftrak, le Stormtrak s’appuie sur une mécanique plus charnue. Il s’agit du même bloc turbo diesel que le fameux Ranger Raptor. S’il se contente d’un 4 cylindres diesel de deux litres, avec son système à double turbo, il accueille une écurie de 213 pur-sang pour un couple camionesque de 500 Nm. La puissance passe sur les quatre roues via une boîte de vitesses automatique à 10 rapports. Les performances s’en ressentent avec des accélérations plus franches et des reprises vigoureuses.

Si ses capacités à sortir des sentiers battus ne sont pas altérées, elles sont même bonifiées grâce à la puissance disponible, on hésitera un peu plus à le faire crapahuter. Le Ranger Stormtrak est un brin plus « chic » et demande à se ménager un peu plus, car il n’est pas question de rayer sa belle teinte Rouge Lucid totalement exclusive tout comme sa calandre. Elle est revêtue d’éléments Race Red et est mise en valeur par les optiques à LED. Le style s’affine également grâce aux jantes de 18 pouces, aux coques de rétroviseurs, aux poignées de porte, au pare-chocs arrière, à l’arceau sport et à la protection du soubassement, le tout revêtu en noir.

Le Ranger Stormtrak est disponible à partir de 41 255 € en Super Cab. Il faudra compter 52 026 € pour la version Double Cab.


Le Ranger Raptor

Le Ranger Raptor est déjà sur nos routes depuis plusieurs années. Mais, pour le millésime 2022, Ford nous propose un Raptor SE (Special Edition) pour 60 270 €.

La bonne nouvelle c’est qu’en fait, ce nouveau Raptor n’évolue pas. Il s’agit juste d’une « série limitée » de façade. Ce qui le différencie des autres Raptor n’est que de l’ordre de la cosmétique avec des stickers noirs et des crochets de remorquage rouge vif.

Le Raptor SE conserve donc son groupe motopropulseur de 213 canassons pour 500 Nm de couple et sa boîte de vitesses automatique à 10 rapports avec palette au volant. Il conserve également ses capacités, hors normes, en tout-terrain avec sa suspension à long débattement couplé aux amortisseurs Fox. Les deux systèmes transforment le Raptor en véritable kangourou capable de sauter par-dessus le Grand Canyon… ou presque.

Dans tous les cas, il a été conçu pour répondre aux besoins des machines de la Baja 1000 et cela se voit avec son allure de vilain garçon. Bodybuildé aux quatre coins. Gueule béante noire portant fièrement « FORD » en son centre, la Raptor fait pétiller les yeux des petits comme des grands. Il offre un bout d’Amérique !


Le Ranger MS-RT

Le dernier est le plus cher d’entre tous. Il s’échange contre un chèque de 54 155 € en Super Cab ou 67 986 € pour le Double Cabine. Un tarif élitiste qui s’explique par son pedigree. En effet, ce Ranger de luxe est préparé par les sorciers de MS Racing Team qui se trouvent de l’autre côté de la manche. Ce Ranger MS-RT s’anime avec le même bloc biturbo du Raptor, mais sa boîte automatique perd les palettes au volant. Bien heureusement, la transmission 4x4 est toujours capable de lui faire gravir les montagnes, même s’il y sera moins à son aise que les autres.

Quoi de plus normal avec ses jantes OZ Racing de 20 pouces chaussées en pneus route ! Le Ranger MS-RT est le routier de la gamme. Son style en atteste avec son bouclier avant unique fabriqué à la main, largement plus enveloppant et plus bas que les autres. Au-dessus, la calandre singe les SUV avec une grille en fibre de carbone façon en nid d’abeille. De la fibre de carbone, il en est aussi question sur les coques de rétroviseurs. Pour finir son allure, le MS-RT gagne des arches de roue élargies et jupes latérales sculptées à la mode d’une sportive.

L’habitacle n’est pas en reste avec une garniture en cuir haut de gamme avec surpiqûres orange. Les sièges avant sont en cuir et chauffants. Ce Ranger dispose de multiples détails MS-RT comme sur les tapis de sol et les plaques de seuil. Le pick-up n’oublie pas son côté pratique avec un système multimédia doté de la navigation Ford SYNC 3 et de la caméra de recul.


Conclusion:


Je suis dans l’embarras… du choix.

Ford, gratifie son Ranger de 4 séries spéciales.
Le problème, c’est qu’elles ont toutes leur intérêt.

Pour les clients soucieux des compétences en tout chemin et de charge, qui ont besoin d’un travailleur sans peur et sans reproche, nous conseillons le Ranger Wolftrak.
Pour les clients disposant d’un budget plus large et qui veulent un Ranger au look affirmé sans être ostentatoire, mais capable de transporter une troupe ou des grosses charges, nous conseillons le Ranger Stormtrak.
Pour les clients recherchant les performances en tout-terrain, un look exubérant à l’américaine, il n’y a que le Ranger Raptor qui captivera leur attention.
Pour les clients ne cherchant que l’exclusivité et qui ne mettront au grand jamais une roue hors du bitume, ils se tourneront vers le Ranger MS-RT… ou bien vers le Raptor, car les 7 000 € de plus qui le séparent du Raptor ne semblent pas se justifier.


Performance


Performance
5 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
2 / 5
Prix
3 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Le choix du style
  • + Capacité de traction
  • + Performance en 4x4
  • + Le RAPTOR
  • - Plus de V6
  • - Le tarif du Ranger MS-RT

nos annonces Ford

  • Ford Ranger
    3 (3) 2.0 ECOBLUE 213 7CV SUPER CABINE WILDTRAK AUTO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 25/02/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 37 680 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 166 €
    Remise de : -12 486 €

  • Ford Ranger
    3 (3) 2.0 ECOBLUE 213 7CV SUPER CABINE WILDTRAK AUTO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 17/03/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 37 880 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 166 €
    Remise de : -12 286 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 15/08/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 15/08/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €