logo La revue auto

Essai Honda HR-V : Modest Citizen

Honda c’est un peu le pot-pourri des catégories : sportives, atypiques, écologiques, suffisantes, les noms ne manquent pas pour désigner la gamme du constructeur. Car entre ses prouesses de motoriste pour Red Bull en F1, des sportives iconiques telles que la NSX et la Civic Type R ou encore les vertes(ueuses) Jazz e :HEV et maintenant HR-V, il y en a pour tous les goûts. N’ayant pas encore essayé la « Kawaï » Honda e (honte sur moi), c’est donc cette 3e génération de HR-V, SUV hybride, qui fera office d’entrée en la matière.

Exterieur_prise-en-main-honda-hr-v-modest-citizen_1
Voir la galerie photo

Designed by function

Le style du HR-V reste sobre dans son ensemble, que ce soit avec cette face avant douce, ce profil de coupé baroudeur (effet barre de toit) ou encore l’arrière tout aussi simple. Les seuls éléments « funky » de cette version haut de gamme « Advanced Style » (sur les 3 proposées) sont les rares touches de couleurs au niveau des bas de caisse ou de la calandre ainsi que le dessin intérieur des feux.

Simple et sans fioritures en somme. Car c’est bien là l’esprit du véhicule, à l’extrême opposé de la Civic Type R (toutefois moins exubérante que sa prédécesseure), j’en viens à la conclusion que le design est avant tout pensé pour être utile et non pour en mettre plein la vue. Cela peut d’ailleurs expliquer la chute de pavillon moins sensuelle que chez certains concurrents ou les roues qui semblent flotter dans les passages de roue malgré une monte de 18 pouces.


Il en est de même pour son intérieur qui reprend la formule du simple mais efficace : une planche de bord horizontale, un écran tactile surplombant le tout et de l’espace en bas de console. Pas de quoi révolutionner les intérieurs, mais là encore, c’est suffisant d’autant que la qualité perçue n’est pas si mal. À tel point que les compteurs mêlent numérique et traditionnel, après tout, c’est la seule information qu’il faut garder visible coûte que coûte.


Si ce n’est pas le plus excitant des SUV urbains, le HR-V peut toutefois compter sur ces « magic seats », sièges qui peuvent se soulever depuis l’habitacle afin de conserver le volume de coffre à part, ou qui peuvent donner un plancher plat en fonction de vos besoins : malin pour le coup, d’autant que même un enfant pourrait effectuer la manipulation.

Si l’espace arrière profite aux passagers et notamment aux jambes, on reste sur sa faim concernant un très modeste volume de coffre allant de 319 à 1 289 l, en baisse par rapport à la génération précédente et ses 448 l.

Urbain avant tout

Fibre écolo oblige, le HR-V est uniquement proposé en version hybride de 131 ch. Sur le papier, ce n’est pas fou-fou, mais sur la route… cela se confirme étant donné qu’il faut 10,6 s pour effectuer le 0 à 100 km/h.

Autant dire que vous n’allez pas déposer tout le monde à la sortie d’un péage, terrain qui n’est pas celui de prédilection étant donné que le bloc moteur tend à hurler à la mort dès que l’on enfonce l’accélérateur, sans parler d’une insonorisation moyenne.

Les quelques kilomètres parcourus à son bord mettent en avant un châssis sain, un freinage adapté pour ce véhicule, ainsi qu’un enchaînement moteur thermique/électrique prometteur. La visibilité est également bonne, avec un intérieur lumineux, mais qui aurait mérité un toit panoramique en bonus.

Lors des manœuvres, la visibilité de 3/4 arrière du HR-V est très utile, ne nécessitant pas d’utiliser intensément la caméra de recul. Honda nous a avancé des chiffres de consommation plus bas que la concurrence avec une moyenne de 5,4 l. Vu les canassons sous le capot ainsi qu’un poids contenu de 1 380/1 401 kg, on aimerait les croire, mais faute de temps, nous n’avons pu effectuer nos mesures. 


Conclusion:


Cette première approche reste intéressante avec un HR-V qui peut miser sans problème sur sa modularité ou encore l’hybridation qui est bien pensée (en ville). Reste à déterminer lors d’un essai si la consommation ainsi que l’utilisation au quotidien en feront un sérieux concurrent aux Renault Captur et Peugeot 2008.

nos dernières annonces

  • MG Marvel R
    Comfort

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 28/11/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 33 990 €
    Mensualité : 239€/mois*
    Prix constructeur : 39 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG Marvel R
    Performance

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 28/11/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 46 990 €
    Mensualité : 329€/mois*
    Prix constructeur : 48 990 €
    Remise de : -2 000 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 28/11/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 28/11/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €