logo La revue auto

Essai Taycan Cross Turismo : une Porsche polyvalente… ?

Porsche change ! Si nous avons toujours le droit aux spectaculaires bolides à 6 cylindres qui empilent les centaines de chevaux, sachez que la firme investit également ses énormes moyens dans la propulsion électrique. Après la très réussie Porsche Taycan, voici le second modèle 100 % électrique, la Taycan… Cross Turismo. Deux petits mots qui changent tout, ou presque.

Exterieur_essai-taycan-cross-turismo-une-porsche-polyvalente_0 Exterieur_essai-taycan-cross-turismo-une-porsche-polyvalente_1

Essayer une nouvelle Porsche c’est toujours quelque chose de spécial.
Si en plus, je vous dis qu’elle carbure aux électrons.
Qu’elle reprend à son compte les lignes classiques d’un break sportif.
Et qu’en plus de tout cela, elle est perchée haut sur pattes.
Vous comprendrez facilement que la Taycan Cross Turismo n’est pas une Porsche comme les autres.

Taycan Cross Turismo : le break des champs…

Comme annoncé il y a déjà plusieurs mois, Porsche décline sa berline électrique Taycan en break des champs.

Si de face, il faudra se contenter de menus chargements au niveau des spoilers, il en est franchement autrement du profil. La ligne de toit plongeante, singeant celle d’une 911, a entièrement disparu.
Nous ne sommes plus devant une berline sportive, mais devant un break. Un break qui plus est SUVisé. En effet, elle se pare d’arches de roue noires et de bas de caisse plus massifs, tout en faisant grimper sa hauteur de caisse.

La Cross Turismo allonge donc son toit de plusieurs centimètres, par rapport à la berline, pour transformer sa malle de coffre en un hayon. En plus du côté pratique de la soute à bagages qui peut dorénavant charger jusqu’à 1 200 litres, elle offre plus d’espace pour caser la tête des grands passagers arrière (+3,6 cm).
Cerise sur le capot, cette cinquième porte ne dénature pas son sex appeal. La poupe dispose toujours d’un galbe unique, franchement inspiré de sa sœur 911.

Taycan Cross Turismo : le cockpit d’un vaisseau spatial

À l’intérieur, il sera quasi impossible de différencier le mobilier de la berline et du break. Et c’est tant mieux, car l’habitacle rompt franchement avec la tradition. La planche de bord s’équipe de série de trois écrans.
Le premier mesurant 16,8 pouces de diagonale prend place devant le volant et s’occupe de l’instrumentation.
Le second contrôle la climatisation et la charge tout en offrant un retour haptique. Le troisième se charge du système d’infodivertissement.
Comme chez Porsche, on peut en avoir toujours plus, en passant par la case options, il est possible d’en commander un quatrième.
Il se place devant le passager, afin que ce dernier puisse prendre le contrôle de la musique ou de la navigation.

Taycan Cross Turismo : la Porsche technologique

La Taycan est avant tout une prouesse technologique pour la marque de Stuttgart. Et, histoire de marquer le coup, cette variante haute sur pattes ne fait pas l’impasse sur les quatre roues motrices, la batterie haute performance et la suspension pneumatique. Ils sont, tous trois, livrés de série.

Porsche propose, pour les plus « aventuriers » d’entre nous, un Off Road Design Package. Ce dernier comprend des appendices de carrosserie renforçant le côté baroudeur du break et une garde au sol relevée de 3 cm.
En tout, ce Cross Turismo peut augmenter sa garde au sol de 5 cm vis-à-vi de la berline.

Pour catapulter la belle, la firme nous propose 4 versions de son break de chasse. L’entrée de gamme se fait par les 380 chevaux (476 en overboost) de la Taycan 4 Cross Turismo. Juste au-dessus, le modèle qui devrait plaire au plus grand nombre est la Taycan 4S Cross Turismo qui dispose de 490 chevaux et même 571 en overboost. Les haut de gamme sont les Turbo disposant de 625 ch (680 en overboost) et ma stupéfiante Turbo S.

Car OUI… j’ai eu le droit à la plus velue de toutes pour mon essai.


Taycan Cross Turismo : la Porsche à tout faire !

Comme tout bon produit sorti de Zuffenhausen, la Porsche Taycan Cross Turismo ne fait pas l’impasse sur le comportement routier sportif.

Dès les premiers tours de roue, en dépit de la batterie placée sous le plancher, on se place parfaitement sur les sièges sport. La conduite est moins basse que sur la berline, mais l’on ne parle ici que de quelques menus centimètres.
La direction est précise et naturelle. Lorsque le macadam s’échine à vouloir exécuter des courbes, la grande et lourde Porsche de 2,2 tonnes se dandine telle une ballerine.
On pourrait presque se croire au volant d’une 911 Turbo S… mais sans la bande sonore !
Outre les performances frappantes des moteurs électriques et surtout leur couple instantané, cette Taycan Cross Turismo dispose d’un châssis mis au point avec brio. Comme la suspension est pneumatique, elle absorbe et filtre toutes les aspérités de la route. C’est la dualité parfaite du confort et de la sportivité.

On notera l’effort fait par les ingénieurs, au niveau de la chaîne de traction électrique et de sa récupération d’énergie au freinage. Si le break passe en roue libre dès qu’on lève le pied, en usant de la pédale des freins, on peut récupérer jusqu’à 270 kW de puissance. Le must du moment.

Pour vous expliquer la performance du système, sachez que pour un freinage de 200 à 0 km/h, cette Porsche est capable de recharger jusqu’à 4 km.

Continuons sur ses capacités, hors du commun pour une Porsche. Car nous avons pu sortir franchement des sentiers battus avec cette machine. Bon, n’allez pas la prendre pour un franchisseur. On en est loin. Il n’empêche qu’elle est capable de crapahuter facilement dans les méandres du parc naturel du Marquenterre.
Cette séquence est, de plus, inoubliable.
Faire du hors piste en électrique c’est juste magique. On passe de chemin en chemin, tout en entendant les oiseaux gazouiller. Croiser le chemin d’un sanglier et de ses marcassins sans perturber outre mesure la petite famille.
Bref… cette Cross Turismo semble faire corps avec la nature.

Conclusion:


Avec la Cross Turismo, Porsche a affiné la polyvalence de sa Taycan.
Plus logeable à l’arrière et disposant d’un hayon de coffre bien plus pratique, elle saura accueillir votre famille avec bien plus d’égards. Tout cela en proposant en plus un confort de suspension notablement supérieur. En contrepartie, elle sera un chouïa moins efficace que la berline, du fait de sa hauteur de caisse, qui vous permettra d’affronter les aléas de nos jungles urbaines. Et si le cœur vous en dit, vous pouvez aller crapahuter dans les champs avec, sans avoir peur de ne plus pouvoir rebrousser chemin.
Comme les bonnes nouvelles ne voyagent jamais seules, la firme vous la propose, grosso modo, au même tarif que la Taycan berline.

D’ailleurs, elle en reprend aussi les limites.
À savoir, une autonomie un peu juste pour les grands voyages, mais compensée par sa vitesse de recharge fulgurante de 270 kW par heure. Soit, sur superchargeur, moins de 15 minutes pour refaire le plein d’électrons de 10 à 80 %.

Performance


Performance
5 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
4 / 5
Consomation
2 / 5
Prix
1 / 5
Confort
3 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • + Une Porsche pratique.
  • + Étrangement confortable.
  • + Des performances de supercar…
  • - … mais pas longtemps, env. 380 km.
  • - Des tarifs Porsche.

nos dernières annonces

  • MG Marvel R
    Comfort

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/10/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 33 990 €
    Mensualité : 239€/mois*
    Prix constructeur : 39 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG Marvel R
    Performance

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/10/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 46 990 €
    Mensualité : 329€/mois*
    Prix constructeur : 48 990 €
    Remise de : -2 000 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/10/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 32 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -7 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 17/10/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €