logo La revue auto

Essai Volkswagen Grand California : mon très cher fourgon aménagé

Volkswagen s’offre un Grand frère au California. La marque allemande compte bien peser sur ce marché à la rentabilité record. Et cela pour le plus grand plaisir des férus de voyage. Car il paraît que plus on est de fous plus on rit. Alors bienvenue à bord de ce « camping car » avec nos deux rédacteurs qui ont eu l’opportunité de prendre en main les premiers modèles sortis d’usine.

Que vaut ce Volkswagen Grand California ? On vous dit tout de notre voyage, en néophytes que nous sommes.

Essai Volkswagen Grand California : mon très cher fourgon aménagé Essai Volkswagen Grand California : mon très cher fourgon aménagé Essai Volkswagen Grand California : mon très cher fourgon aménagé Essai Volkswagen Grand California : mon très cher fourgon aménagé Essai Volkswagen Grand California : mon très cher fourgon aménagé
Voir la galerie photo

Grand California : ce qu’il cache dedans ?

La stature du Grand California est indéniable, ses dimensions impressionnent, mais les stylistes de Wolfsburg ont su lui offrir un petit air taquin. Un effet certainement dû à sa peinture bicolore et à sa finition irréprochable pour ce genre d’engin balourd.

Le Grand California est un outil à voyager qui se vit surtout à l’intérieur. Alors, passons faire un tour dans son habitacle qui se tourne naturellement vers la banquette et les sièges pivotants à l’avant. Ils encadrent une grande table capable de recevoir quatre personnes autour d’un repas qui aura été préparé dans le coin cuisine. Celui-ci dispose d’un frigo à tiroir de 70 litres avec un compartiment congélateur (accessible de l’extérieur ainsi que par la porte coulissante). La table de cuisson à deux feux est juste à côté de l’évier et de différents tiroirs de rangement.

La caractéristique principale du Grand California, qui le différencie du California T6.1, réside dans ses dimensions qui lui permettent de proposer une salle de bain. En plus des toilettes et de la douche, elle est équipée d’un lavabo rabattable, d’étagères, d’un porte-serviettes et d’une fenêtre de toit pour la ventilation. Pour subvenir aux besoins de ses occupants, le Grand California transporte jusqu’à 110 litres d’eau.

Ce grand California propose également, en option, un lit surélevé pour les enfants avec une fenêtre de toit panoramique intégrée au-dessus. Vous avez besoin de plus d’énergie, alors le chauffage au gaz standard peut aussi être étendu comme système de chauffage fonctionnant à l’énergie électrique au gaz ou diesel. Le catalogue des options ne s’arrête pas ici… on est chez Volkswagen tout de même. En plus du porte-vélos arrière, d’un système de climatisation supplémentaire situé sur le toit à l’arrière, le client peut s’offrir un panneau solaire monté sur le toit, une antenne parabolique (pour la réception TV) et une borne WiFi.


Grand comme une Volkswagen

Usant de la plateforme du Crafter, ce Grand California n’est pas chiche question systèmes d’aide à la conduite. Ce Volkswagen inclut le système de contrôle de l’environnement Front Assist, avec la fonction de freinage d’urgence en ville. Le Lane Assist, très efficace au demeurant, aide le conducteur à rester sur sa voie, alors que le Blind Spot monitor surveille les angles morts pour le changement de voie et la circulation à l’arrière pour sortir des places de stationnement en marche arrière. Le Park Assist s’occupe de garer l’engin, bien aidé il faut le dire par le système de protection latérale commandé par des capteurs.

Le moteur et ses 177 chevaux et la boîte automatique tractent aisément les 3 tonnes de l’ensemble. À tel point qu’il fallait que toutes les demi-heures le copilote le rappelle à son chauffeur : les 3 mètres de hauteur ne passent pas partout. Il faut rester vigilant avec certaines branches qui ont tendance à venir faire un petit tour au-dessus du macadam. Sous peine de voir la belle carrosserie prendre de nouvelles courbes, qui n’avaient pas été prévues au départ.

Ce Grand California est grand par ses prestations, mais aussi par ses tarifs. Si son prix de base est de 64 720 €, il fait grimper l’addition assez rapidement pour atteindre des sommets. Notre version était par exemple proposée au prix catalogue de 75 457 €.

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
2 / 5
Prix
2 / 5
Confort
5 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Plutôt élégant
  • - Habitacle bien pensé
  • - Autonomie d'environs 4 jours
  • - Attention au 3 mètres de haut
  • - Tarif très salé

Conclusion:


Pour savoir ce que l’on pense de ce camping-car Grand California, on vous conseille de lancer la vidéo ci-dessous et surtout de lire l'expérience avec nous en lisant notre " Essai Grand California : le camping c'est ringard ? "