logo La revue auto

Ionity, les truands de la recharge électrique … ! ou ?

Est-ce une question ou une affirmation ? Eh bien… je me pose encore la question au vu du nombre de messages que nous recevons à ce sujet. Comme vous le savez (ou pas), Ionity s’est imposée comme la première marque à investir nos autoroutes de superchargeurs. Jusque là, c’est une très bonne chose surtout lorsque l’on sait que son réseau parcourt l’Europe de l’Ouest et « offre » aux usagers de la voiture électrique la possibilité de voyager en Zéro émission.
Le problème avec Ionity est arrivé il y a plusieurs dizaines de mois en arrière. Lorsque le réseau s’est permis de facturer la recharge à la minute.
Voici ma dernière expérience avec Ionity...

Exterieur_ionity-les-truands-de-la-recharge-electrique_0

Avant toute chose, il nous faut définir ce qu’est un « Truand ».
Pas besoin de grand-chose puisque Le Robert nous dit du Truand qu’il est un « Malfaiteur qui fait partie du milieu ». Le Robert nous propose en synonymes : « bandit, gangster, malfaiteur, voleur, malfrat ».
Le terme se précise et devient limpide avec le CNRTL qui nous explique que le Truand est une « Personne sans scrupules qui abuse de la confiance ou de la naïveté d’autrui ; en partic., commerçant malhonnête. » 
Et il faut bien l’avouer, avec ma dernière expérience Ionity, je trouve que la définition semble bien seoir à la société qui abuse de sa position dominante.

En effet, Ionity s’offre le luxe de vendre sa recharge à la minute.
C’est comme si Total vous vendait le plein d’essence ou de diesel au temps passé avec la pompe à la main et au temps que vous passez à la caisse pour payer. Autant vous dire que durant les périodes d’affluence, vous auriez la petite goutte sur le front, ne sachant jamais combien vous allez payer.

Mais le système Ionity est encore plus vil !

Si en général, le temps passé pour le remplissage de 20 litres de carburant est identique entre une Renault Clio et une Porsche Panamera, il ne l’est pas du tout pour une voiture électrique.
Une voiture électrique doit disposer de deux chargeurs embarqués.
Ce sont eux qui déterminent la vitesse de recharge de la batterie pour ne pas la saturer et la faire surchauffer.
Or, une Renault ZOE accueille un chargeur de 50 kW et une Porsche Taycan fait passer la puissance à plus de 250 kW.

Pourquoi une telle différence ?
Le coût de fabrication du chargeur et la technologie de la batterie, bien évidemment.

Résultat, avec ce système Ionity, un automobiliste qui roule en voiture électrique économique, telle une ZOE, paiera en moyenne 5 fois plus cher son énergie que celui qui roule en Porsche Taycan.
Un constat que nous avons déjà dénoncé dans cet article :
« Recharge Electrique Publique : la classe moyenne paye pour les riches ! »

Si on roulait à 15L/100, mais en électrique… ?

Mes dernières expériences avec Ionity ont tendance à me rendre « paranoïaque » avec ce réseau Ionity.
Depuis la facturation à la minute, la puissance moyenne de charge à tendance à bien baisser. De fait, on prend plus de temps pour une recharge et donc le coût de celle-ci augmente sensiblement.

Le pompon avec ma dernière charge.

31 minutes pour une charge de 17 kWh !
Soit une puissance de charge moyenne de 30 kW alors que la borne est homologuée à 350 kW et que mon véhicule peut encaisser une charge DC à 80 kW. On est donc sur 1/3 de la capacité de recharge de ma voiture électrique. C’est tellement lent que Ionity me prélèvera sur ma carte, la petite somme de 24,50€ qui me permettra de faire un peu plus de 80 km sur autoroute.

En équivalent essence, c’est comme si mon engin électrique consommait l’équivalent de 14 litres pour faire 100 km. On est sur une consommation de Bugatti Chiron


Conclusion:


« Est-ce que Ionity, bride ses superchargeurs pour vous surfacturer ses électrons ? »
Avec ma facture à 1,44€ du kW soit près de 10 fois le prix de mon kW de mon domicile, nous sommes en droit de le penser.

Il faut que l’état régule les opérateurs de recharge en interdisant le tarif à la minute du moins sur les routes, car en stationnement, c’est une autre histoire.
N’oublions pas non plus les constructeurs qui participent au financement de Ionity : le groupe Volkswagen, Mercedes, BMW, Hyundai et KIA, qui avec Ionity vont "dégoûter", et le mot n’est pas fort, les précurseurs de la mobilité électrique. Sans eux, il n’y a pas d’avenir de la voiture électrique, et donc leurs investissements par milliards dans cette mutation industrielle vont tomber à l’eau. Pour preuve, le succès de TESLA est en grande partie dû à son excellent et peu cher réseau de superchargeurs.

Bien heureusement, de nouveaux opérateurs arrivent et vous facturent à la consommation de kW : Fastned, Electra, Station-e, Atalante, DBT R3 et sous certaines conditions, Total.

nos dernières annonces

  • Volkswagen Tiguan
    Tiguan 2.0 TDI 190 DSG7 4Motion

    Diesel : Automatique
    93970 km : Occasion
    Indépendant: Vaucluse
    Mise en circulation : 15/10/2019
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 34 369 €
    Mensualité : NC

  • Citroen Berlingo
    PureTech 110ch XTR + S&S

    Essence : Manuelle
    72100 km : Occasion
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 01/06/2017
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 16 480 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/12/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/12/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -