logo La revue auto

Le Range Rover Coupé existe bien …

… mais il n’est pas réalisé dans les usines de Land Rover. Il faut parcourir le chemin jusqu’à l’atelier de Niels van Roij Design, pour pouvoir apprécier ce look inimitable d’un Range Rover moderne à 3 portes. L’Adventum coupé, c’est ainsi que le préparateur le nomme, est devenu réalité suite à l’abandon du projet par la firme britannique. Voici ce qu’il faut savoir.

Exterieur_le-range-rover-coupe-existe-bien_0 Exterieur_le-range-rover-coupe-existe-bien_1 Exterieur_le-range-rover-coupe-existe-bien_2
Voir la galerie photo

L’Adventum Coupé, une création dérivée du Range Rover SV Coupé Concept qui avait foulé le parquet du stand Land Rover au Salon de Genève 2018. Mais début 2019, la marque annonçait l’abandon de cette série spéciale qui était au départ prévue pour 999 exemplaires.

Ceci dit, le préparateur ne fait pas dans la demi-mesure en nous « offrant » un Range Rover Coupé bien costaud. Son capot moteur dissimule le somptueux V8 de 5 litres disposant de 565 chevaux vapeurs. De quoi expédier le 0 à 100 en 5,3 secondes et atteindre en pointe la vitesse de 266 km/h.

L’Adventum Coupé est, selon son concepteur Niels van Roij, un « coachbuild ». Ce qui dans le jargon des tuners du monde entier, veut dire « une variante de carrosserie reposant sur une base existante ».

C’est vrai qu’ils ont travaillé, les préparateurs. Si la face avant est identique, l’arrière a été totalement revu. Les portières arrière ont disparu pour laisser plus de place à deux portières longue d’un mètre et demi. Le cockpit a été repensé avec l’apparition de deux luxueux fauteuils individuels, en lieu et place de la banquette.