logo La revue auto

Les Volvo S90 et V90 passent à la microhybridation

Comme tous les constructeurs, Volvo doit optimiser sa gamme de moteurs pour limiter les amendes européennes sur le CO2. La firme profite donc du lifting de ses S90, V90 et V90 Cross Country pour faire électrifier ses moteurs.

Exterieur_kia-sportage-de-l-hybride-pas-cher_1 Exterieur_kia-sportage-de-l-hybride-pas-cher_2
Voir la galerie photo

Volvo : la magie électrique…

Pour la nouvelle gamme de ses groupes motopropulseurs sur S90 et V90, Volvo nous refait le même coup que le XC90 et la S60, c’est à dire la microhybridation. Ce « petit hybride » rajoute donc un alterno-démarreur et une batterie de 48V aux moteurs thermiques pour réduire les consommations et par voie de conséquence, les émissions de CO2.

Le lifting des Volvo 90…

Pour donner plus d’ampleur et d’intérêt à cette nouvelle génération de Volvo S90, V90 et V90 Cross Country, les stylistes ont eu le droit de revoir le design de la série 90.

La berline premium, le grand break et le baroudeur gagnent une nouvelle face avant qui dispose de nouveaux bouclier, spoiler et antibrouillards. En poupe, ce sont les feux qui ont été repensés avec de nouvelles LED capables de faire mouvoir les clignotants. Comme souvent lors d’un renouveau de gamme, la palette de couleurs et de jantes s’étoffe.

Dans l’habitacle, le constructeur propose à ses occupants un système de purification de l’air sophistiqué à capteur de particules PM 2.5. Les mélomanes seront heureux de lire que le système audio a été revu par Bowers & Wilkins. Il a la particularité de proposer de nouvelles fonctionnalités et un mode « Jazz Club ». Enfin, les passagers perdent les prises 12V au profit de ports USB-C.