logo La revue auto

MG4 Electric : les secrets de la berline électrique chinoise

En nous suivant régulièrement, vous n’avez pas pu échapper au retour en force de la marque MG. Il faut dire qu’elle est aujourd’hui le fer de lance de SAIC, le plus gros constructeur automobile de l’empire du Milieu. Alors que la marque n’est de retour sur le Vieux Continent que depuis un peu plus de 2 ans, elle peut s’enorgueillir d’avoir signé avec plus de 130 concessionnaires pour sa distribution, et de proposer une gamme de 4 véhicules qui va passer à 5 avec ce MG4 Electric.

Voici les premières informations sur cette berline compacte électrique.

Exterieur_mg4-electric-les-secrets-de-la-berline-electrique-chinoise_0 Exterieur_mg4-electric-les-secrets-de-la-berline-electrique-chinoise_1 Exterieur_mg4-electric-les-secrets-de-la-berline-electrique-chinoise_2

Nous vous l’annoncions, c’est maintenant chose officielle. La MG Mulan posera bien ses roues sur le Vieux Continent, mais en changeant son nom pour quelque chose de plus conventionnel, pour ne pas dire ennuyeux, MG4.

MG4 Electric : les ressources

La gamme 100 % électrique de la marque MG est déjà l’une des plus pléthoriques. On y trouve le malin et spacieux SUV urbain, MG ZS EV ; le SUV haut de gamme, MG Marvel R ; et le premier break électrique, MG5.
La MG4 Electric s’attaquera, quant à elle, au segment des berlines compactes électriques. Le nombre de voitures positionnées dans ce segment n’est pas des plus prolifiques, puisque l’on n'y trouve que la Volkswagen ID.3 et sa sœur ibérique, la CUPRA Born. Deux concurrentes de poids qui ont du mouron à se faire, car la MG4 Electric dispose de plusieurs armes bien affûtées.

La première est sa base technique. En effet, la MG4 Electric repose sur la plateforme modulaire MSP (Modular Scalable Platform) développée par SAIC Motor, la société mère de MG. Celle-ci servira de base à l’ensemble des prochains modèles électriques de la marque anglo-chinoise. Sa conception donne la possibilité d’user d'un empattement allant de 2 650 à 3 100 mm. De quoi concevoir et produire une petite citadine polyvalente, mais également une très grande limousine.

Le second atout technologique est la conception de ses accumulateurs. La firme nomme ce nouveau procédé de « ONE PACK ». Selon elle, sa disposition limite sa hauteur. Elle se contenterait de 110 mm. Associée à la nouvelle conception du système de refroidissement, la batterie « ONE PACK » offre trois avantages majeurs : une intégration ultraélevée, une durée de vie ultralongue et une sécurité « zéro emballement thermique ».

Une MG4 Electric, concurrente de la VW ID.3

Posons-nous un peu plus sérieusement sur la MG4 Electric, car, comme expliqué plus haut, elle se lance de front contre la Volkswagen ID.3 et sa sœur ibérique, la CUPRA Born. D’ailleurs, elle en reprend les recettes avec un moteur positionné sur le train arrière qui en fait une propulsion.

Ses mensurations sont également très proches avec une longueur de 4 287 mm, une largeur de 1 836 mm et une hauteur de 1 504 mm. Dans le plancher se cachent des batteries d’une capacité allant de 51 à 64 kWh. La plus petite est annoncée à 350 km d’autonomie et la plus grosse à 450 km en cycle WLTP.

D'autres variantes de la MG4 Electric sont prévues, notamment une version équipée d’une transmission intégrale. Pour la plus grande batterie, le moteur électrique transmet une puissance maximale de 204 ch à l'essieu arrière. La version à batterie de 51 kWh développe, quant à elle, 170 ch. La MG4 Electric accélère de 0 à 100 km/h en moins de 8 secondes, tandis que la vitesse maximale est fixée à 160 km/h.

MG pense déjà à l’avenir !

De plus, MG tient à nous dire que la tension du système comprend une technologie en épingle à cheveux à 8 couches et un système spécial de refroidissement de l’huile. Grâce à cela, à moyen terme, MG vise à utiliser des batteries de 800 V qui sont les seules capables de tenir la charge ultrarapide comme le fait la Porsche Taycan. Grâce à cette conception, il est théoriquement possible d’utiliser facilement des batteries allant de 40 kWh à 150 kWh.

Le groupe motopropulseur est également capable de prendre en charge les futurs systèmes d'échange de batterie BaaS (Battery as a Service). L'architecture orientée services (SOA) intégrée permet aux véhicules de recevoir des mises à jour à distance (over-the-air, OTA) tout au long de leur cycle de vie. Enfin, la plateforme est équipée d'un système de cartographie complète de l'environnement en essaim (PP CEM), nécessaire aux solutions avancées de conduite autonome.

Conclusion:


Ce nouveau modèle MG sera lancé en Europe au quatrième trimestre 2022 et est actuellement dans sa phase finale de tests.


 

nos annonces MG

  • MG ZS
    1.0L T-GDI 111ch 2WD Luxury

    Essence : Manuelle
    8000 km : Occasion
    Indépendant: Deux-Sèvres
    Mise en circulation : 01/08/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 19 449 €
    Mensualité : NC

  • MG EHS
    PHEV 1.5T GDI 258ch Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    10 km : Occasion
    Indépendant: Ille-et-Vilaine
    Mise en circulation : 01/12/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 35 680 €
    Mensualité : NC

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 03/12/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Tesla Model Y
    Grande Autonomie

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 03/12/2022
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 64 190 €
    Mensualité : 578€/mois*
    Prix constructeur : 64 190 €
    Remise de : -