logo La revue auto

Nouveau Ford Ranger Raptor : fini le diesel, place au V6 turbo essence !

Le diesel n’est plus en odeur de sainteté depuis le Diesel Gate de Volkswagen. Ce fait est surtout une vérité pour les voitures particulières. Les travailleurs ont encore besoin de machines au couple gargantuesque et à la solidité sans faille. C’est pour cela que Ford nous proposera, en fin d’année 2022, son nouveau pick-up Ranger avec un « gros » bloc carburant au mazoute.
Cela étant dit, sachez qu’il y en aura un qui dénotera dans cet univers. Lui, c’est la nouvelle génération du Ranger Raptor qui abandonne son bloc à 4 cylindres turbo diesel pour une charpente V6 biturbo essence. Un changement de nature qui s’accompagne d'un gros lot de modifications qui devrait nous faire monter les poils…

Exterieur_nouveau-ford-ranger-raptor-fini-le-diesel-place-au-v6-turbo-essence_0 Exterieur_nouveau-ford-ranger-raptor-fini-le-diesel-place-au-v6-turbo-essence_1 Exterieur_nouveau-ford-ranger-raptor-fini-le-diesel-place-au-v6-turbo-essence_2
Voir la galerie photo

L’histoire du Ranger Raptor a commencé en 2018. C’est à cette date que les ingénieurs de Ford Performances se sont lâchés pour nous fournir un pick-up large, puissant, capable de tenir la comparaison avec les engins incroyables de la Baja 1000.
Voici la bonne nouvelle du jour.
Le Ranger Raptor nous revient dans son millésime 2023, mais il troque son moteur de tracteur pour un bloc digne d’une sportive.

Ranger Raptor : Du 4 au 6 pattes !

En effet, le nouveau Ranger Raptor franchit la frontière du pick-up pour se muer en machine à sensations brutes avec l’adoption d’un V6 de 3 litres gavé d’air par un biturbo. Les motoristes en ont tiré la bagatelle de 288 canassons et surtout un couple camionesque de 491 Nm.
Pour maximiser ses performances, ce V6 dispose d’un nouveau système anti-décalage qui maintient le papillon des gaz ouvert jusqu'à trois secondes après que le conducteur a relâché l'accélérateur, permettant une reprise plus rapide de la pression de suralimentation et une combustion optimisée lorsque le conducteur recule sur l'accélérateur. De plus, le moteur est programmé avec un profil de turbocompression individuel pour chacun des rapports de la boîte automatique avancée à 10 vitesses, pour des performances optimisées.

Dave Burn, ingénieur en chef du programme Raptor, nous confie que : « Le moteur de 3,0 litres du Ranger Raptor apporte une dynamique qui satisfera également les amateurs de performances les plus inconditionnels. L'accélération et les performances brutes du nouveau groupe motopropulseur sont un réel plaisir ». On veut bien le croire surtout que ce nouveau Ranger Raptor s’offre en plus un échappement actif à commande électronique. C’est une première dans cette catégorie qui lui permet d’offrir des sons de moteur réglables avec quatre modes d'échappement pour s'adapter à différents scénarios de conduite.

Les conducteurs peuvent ainsi choisir leur son de moteur préféré en appuyant sur un bouton sur le volant ou en sélectionnant un mode de conduite qui utilise l'un des paramètres suivants : 
- Quiet (Silencieux) : privilégie le silence aux performances pour maintenir le calme avec le voisinage tôt le matin.
- Normal – destiné à un usage quotidien, ce profil offre un son d'échappement plus prononcé tout en restant suffisamment modéré pour une utilisation dans la rue. Ce profil est appliqué par défaut aux modes de conduite Normal, Slippery (Glissant), Mud/Ruts (Boue) et Rock Crawl (Rocailleux).
- Sport - offre une tonalité plus forte et plus agressive.
- Baja – le profil d'échappement le plus agressif en volume et en note, en mode Baja, l'échappement se comporte comme un système direct complet. Destiné à une utilisation hors route uniquement.


Ranger Raptor : Un contrôle tout-terrain 

Cette nouvelle génération de Ranger Raptor tire parti, et cela pour la première fois, d'un système e-AWD. C’est une toute nouvelle boîte de transfert à deux vitesses à commande électronique qui combine des différentiels de verrouillage avant et arrière. Une caractéristique qui ravira les passionnés de tout-terrain.
« Alors que l’ADN du Raptor est le pilotage dans le désert, le Raptor est capable d’être extrêmement performant sur route. Nous avons créé un véhicule tout-terrain que vous n'avez pas besoin de modifier pour vous rendre là où vous souhaitez aller », a déclaré Burn.

Jusqu'à sept modes de conduite sont sélectionnables, dont le mode Baja orienté tout-terrain, qui configure les systèmes électroniques du véhicule pour des performances ultimes lors de trajets hors route à grande vitesse. « Nous voulions vraiment que le mode Baja soit l'expression parfaite et ultime du tout-terrain à grande vitesse », a déclaré Burn. « C'est une fonctionnalité au cœur des attentes de l’utilisateur du Ranger Raptor. »

Chaque mode de conduite sélectionnable ajuste un certain nombre d'éléments du moteur et de la transmission à la sensibilité et à l'étalonnage de l'ABS, aux commandes de traction et de stabilité, à l'actionnement des soupapes d'échappement, ainsi qu’à la direction et à la réponse de l'accélérateur. De plus, les jauges, les informations sur le véhicule et les thèmes de couleur sur le groupe d'instruments et l'écran tactile central changent avec le mode de conduite sélectionné. 

Sur route :
- Normal - conçu pour le confort et l'économie de carburant 
- Sport : plus réactif pour une conduite sportive sur route 
- Slippery/Glissant - pour une conduite plus sécurisante sur des surfaces glissantes ou inégales 

Hors route :
- Rock crawl (Rocailleux) - pour un contrôle optimal en conduite à très basse vitesse sur des terrains extrêmement rocheux et accidentés 
- Sand/Sable – optimise les changements de vitesse et la puissance délivrée pour progresser sur le sable et la neige en quantité 
- Mud/Ruts (Boue) - pour une adhérence maximale lors des sauts et le maintien de l'élan sur les surfaces meubles 
- Baja - pousse tous les systèmes au maximum pour des performances optimales

Hors route à grande vitesse : 
Le Ranger Raptor de nouvelle génération est également doté du Trail Control, qui s'apparente à un régulateur de vitesse pour la conduite tout-terrain. Le conducteur sélectionne simplement une vitesse inférieure à 32 km/h et le véhicule gère son accélération et son freinage pendant que l’utilisateur se concentre sur la conduite sur terrain difficile.

nos annonces Ford

  • Ford Ranger
    3 (3) 2.0 ECOBLUE 213 7CV SUPER CABINE WILDTRAK AUTO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 25/02/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 37 680 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 166 €
    Remise de : -12 486 €

  • Ford Ranger
    3 (3) 2.0 ECOBLUE 213 7CV SUPER CABINE WILDTRAK AUTO

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 17/03/2021
    Garantie : 36 mois
    Prix de vente : 37 880 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 50 166 €
    Remise de : -12 286 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/07/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 06/07/2022
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €