logo La revue auto

Toyota c hr une version electrique pour la chine

Toyota produira une version entièrement électrique du C-HR pour le marché chinois à partir de 2020. Annoncé lors du salon de l'automobile de Pékin, le crossover zéro émission suivra les versions plug-in hybrides de modèles Toyota existants, les berlines Corolla et Levin, qui sont attendues en 2019.

Ces deux voitures sont censées être capables de 50 km d’autonomie en mode purement électrique tandis qu’aucune spécification n’a encore filtré pour le C-HR EV.

Ce trio de voitures rechargeables nouvellement annoncées fait partie des plans de Toyota d’introduire 10 modèles électrifiés d’ici 2020. Il suit l’exigence du gouvernement chinois pour qu’un certain quota de ventes d’une marque de voiture soit électrique.

La demande de la Chine pour les voitures rechargeables est si grande que Toyota a vendu à elle seule 140 000 voitures électriques l’année dernière. Ce chiffre représentait 40 % de toutes les ventes de voitures électrifiées Toyota sur ce marché jusqu’à ce jour et un quart du marché électrique de la Chine en 2017 (600 000 EV vendus).

Pour satisfaire la demande croissante de ses voitures rechargeables, Toyota prévoit d’augmenter sa capacité de production de modules de batteries à 220 000 unités en 2020. Elle ouvrira également une usine d’essais de batteries, Toyota Motor Engineering and Manufacturing, en Chine.

La marque a récemment révélé qu’elle travaillait à commercialiser des batteries à l’état solide d’ici le début des années 2020. Si cela était réalisé, cela en ferait le premier constructeur automobile à le faire, mais de nombreux autres y travaillent également. La technologie permet de stocker plus d’énergie que les batteries lithium-ion équivalentes et devrait donc être un grand pas pour les voitures électriques.