logo La revue auto

Essai Alpine A110 Légende GT : mariage contre nature ?

Après un début en fanfare, plébiscitée par la presse et d’excellents chiffres de vente, l’A110 peine malheureusement à trouver sa clientèle après seulement quelques années d’existence. Le petit constructeur français tente donc de faire vivre son modèle unique avec différentes versions, et en attendant un modèle franchement radical ou un très hypothétique cabriolet, le catalogue propose soit une A110, GT confortable, soit une A110 S plus sportive. Pour ceux qui ne savent pas se décider, il y a le modèle que nous essayons aujourd’hui, un mélange étonnant des deux, la Légende GT.

Exterieur_essai-alpine-a110-legende-gt-mariage-contre-nature_3 Exterieur_essai-alpine-a110-legende-gt-mariage-contre-nature_0 Exterieur_essai-alpine-a110-legende-gt-mariage-contre-nature_2
Voir la galerie photo

L’idée d’Alpine, c’est de proposer une série limitée à seulement 300 exemplaires – déjà tous vendus – d’un modèle hybride recevant l’amortissement confortable de la version de base de l’A110 avec le moteur plus pêchu de l’A110 S.

Série limitée

La berlinette n’affiche pas de grands changements esthétiques pour cette version Légende GT, mais habille efficacement la carrosserie d’un Argent Mercure mat franchement réussi qui lui donne plus de prestance que le classique et élégant bleu Alpine. En effet, cette teinte spécifique dessine un peu plus ses courbes, insiste sur son aspect trapu, lui confère visuellement plus de muscle sans surjouer son rôle. Elle conserve son énorme capital sympathie tout en y ajoutant un petit effet supplémentaire qui n’aura pas laissé grand monde indifférent.

Il faut dire qu’elle a une bonne bouille, suffisamment moderne pour parler aux jeunes, et aux moins jeunes en évoquant la « vraie » A110. À peine plus longue qu’une Clio, pas plus large et franchement plus basse, l’A110 semble être un jouet, pas forcément pour adulte d’ailleurs. Seulement 1,25 mètre de haut, et pourtant…

Fierté nationale

Voulue légère, agile, joueuse, petite, l’A110 se veut surtout vivable et accueillante. S’il est préférable de bénéficier des mêmes attributs précités pour y monter, ou en descendre d’ailleurs, il est possible d’y caser un adulte de quasiment 2 mètres qui prend pourtant grand soin d’éviter tout cours de yoga.



Une fois bien installé dans les sièges baquets Confort Sabelt en cuir, le siège abaissé au maximum grâce au réglage simple que l’on ne trouve pas sur une A110 Pure, je découvre le soin apporté à l’ensemble. Les sièges en partie matelassés, le cuir sur la planche de bord et le volant, quelques détails bien sentis tel le logo sur les aérateurs (de Clio 4), la console flottante et son rangement pas toujours pratique en dessous, les toggle touchs sous l’écran tactile, les grandes palettes grises. Les commodos issus de modèles plus populaires, telles les commandes de climatisation, sont suffisamment bien intégrés pour ne pas heurter l’œil sensible et l’ensemble ne fait pas regretter les petits drapeaux français çà et là sur la voiture, nous pouvons même nous en réjouir.

Ce qui n’est pas le cas des rangements trop justes, même avec deux (tout) petits coffres, ou de l’agaçant système multimédia qui souffre d’un manque d’ergonomie évident, a fortiori quand le prix dépasse les 70 000 € comme c’est le cas pour cette Légende GT.

Routes secondaires

Mais là n’est pas l’essence de ce modèle sans concurrence, qui vous agace avec son système multimédia, commence à vous consoler avec sa hi-fi Focal de bonne facture et vous redonne franchement le sourire volant en main.

La Française se fait discrète et se faufile en ville avec dextérité. Échappement peu sonore en mode normal, gabarit réduit, ensemble moteur-boîte réactif. On la prendrait presque pour une citadine lorsque l’on évolue en ces lieux. Moins lorsque l’on va faire les courses, mais tout de même. L’A110 Légende GT, en reprenant les trains roulant des modèles de 252 ch, offre un confort aussi inattendu que franchement bienvenu et se joue avec souplesse des diverses aspérités de la route.

Utilisable au quotidien, la petite GT titille l’esprit, incite à l’évasion, au détour de plusieurs de dizaines de kilomètres sans autre raison que le bonheur de passer du temps avec elle, de partir en week-end en prenant un malin plaisir à se tenir loin des autoroutes soporifiques aussi chères que dénuées de virages.



L’A110 est parfaite pour les balades bucolo-champêtre, l’odeur de la nature, des champs et forêts traversés par ces langues de bitumes y serpentant délicieusement, sans fin, sans but. Là, l’Alpine offre à son pilote une danse grisante, elle joue avec lui plus qu’il ne joue avec elle, l’entraînant avec malice dans un jeu qui peut devenir dangereux.

Impeccable lorsque la route est très sinueuse, tenant le cap grâce à son train avant précis et enroulant avec plaisir de l’arrière, la berlinette vous imprime un sourire sur les lèvres bien plus qu’elle n’imprime vos vertèbres dans le dossier de votre siège. Les performances sont là et le 4 cylindres turbo de 1,8 litre de 292 ch et 320 Nm ne rechigne pas à la tâche, propulsant les 1 134 petits kilos de 0 à 100 km/h en tout juste 4,4 secondes. La vitesse maximale de 250 km/h n’est pas non plus digne d’un grand intérêt, contrairement au plaisir sans cesse distillé, le toucher de route, malgré une direction manquant de consistance, la sonorité qui ne tombe pas dans l’excès, le ressenti, les vibrations présentes juste comme il faut, tout participe à vous donner envie de rouler des heures. Si besoin, le mode Sport apporte son surplus de plaisir en rendant la boîte de vitesses à double embrayage, excellente au passage, encore plus rapide et le moteur plus sonore et rageur.
Mais attention à l’excès de confiance, l’A110 Légende GT, reçoit l’amortissement moelleux de la Légende, étudié pour rendre la Française amusante dans le sinueux, mais particulièrement sensible dès lors que le rythme devient élevé. En recevant le moteur de l’A110 S, capable d’accélérer plus fort, de prendre plus de vitesse, il faudra alors veiller à ne pas dépasser ses limites et les vôtres non plus.

Conclusion:


L’Alpine A110 Légende est de ces voitures à vous redonner le sourire quand rien ne va dans votre vie, un concentré de plaisir auquel nous pardonnons les quelques défauts, capable de vous suivre au quotidien ou de jouer avec vous le week-end, sans jamais vous brusquer par un manque de confort malvenu.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
4 / 5
Habitabilité
3 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
3 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • Style
  • Espace à bord finalement très correct
  • Plaisir volant en main
  • Espaces de rangement très insuffisants
  • "Vicieuse" à rythme élevé

nos dernières annonces

  • MG Marvel R
    Comfort

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 33 990 €
    Mensualité : 239€/mois*
    Prix constructeur : 39 990 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG Marvel R
    Performance

    Electrique : Automatique
    10 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : NC mois
    Prix de vente : 46 990 €
    Mensualité : 329€/mois*
    Prix constructeur : 48 990 €
    Remise de : -2 000 €

  • Aiways U5
    Standard

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 33 300 €
    Mensualité : 299€/mois*
    Prix constructeur : 39 300 €
    Remise de : -6 000 €

  • Aiways U5
    Premium

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/11/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 37 230 €
    Mensualité : 404€/mois*
    Prix constructeur : 43 230 €
    Remise de : -6 000 €