logo La revue auto

Essai Volkswagen Caddy : Une affaire conclue … ?

Voici une silhouette en voie de disparition. Pourtant, les ludospaces ont eu un véritable succès, il n’y a pas si longtemps. Leur intérêt pour les petites familles n’aurait jamais dû faiblir, surtout depuis les dernières générations qui s’éloignent franchement des utilitaires pour se rapprocher des breaks compacts. Cependant, le marché s’est tourné vers les SUV.
Pourtant, cette nouvelle génération de Caddy, qui chipe tout à la Golf, a vraiment des arguments pour nous convaincre. On vous explique ci-dessous.

Exterieur_essai-volkswagen-caddy-une-affaire-conclue_0 Exterieur_essai-volkswagen-caddy-une-affaire-conclue_1
Voir la galerie photo

Volkswagen Caddy : la vie en grand

Cette 5e génération de Volkswagen Caddy est entièrement nouvelle. Et cela, même si son style ne s’éloigne pas tant que cela de la précédente version. En même temps, ce coup de crayon cubique est le gage d’une habitabilité hors du commun. Surtout qu’en se penchant sur la fiche technique, on apprend que ce Caddy 2021 croît de 10 cm en longueur, dont 7 rien que pour l’empattement, ce qui va directement profiter à l’espace à vivre et bien sûr, à la soute à bagages.

C’est vrai que l’on s’y sent bien à l’intérieur !
Les sièges sont vraiment accueillants et on ne peut que féliciter l’adoption de nouvelles mousses de sièges. Même à 5, l’espace ne manque pas. Cependant, on regrette que la banquette arrière ne soit pas plus évoluée dans sa conception.

Pas de plancher plat.
Il faut la plier, puis l’enlever à la force de ses bras, pour profiter d’une configuration « déménageur ». Tout cela se fera avec tous les tourments physiques que cela suppose, sans oublier qu’il faut être capable de stocker les sièges quelque part.



Personnellement, j’adore l’immense toit panoramique. L’un des plus grands de la production. Sauf que l’absence de store occultant sera vécue comme un véritable tracas pour les plus « sudistes » d’entre nous.

Impossible de ne pas noter la montée en gamme criante de cette génération. Le mobilier est en nette progression. Le dessin est épuré de presque tous ces boutons, car c’est le système multimédia, via son écran de 10 pouces, qui pilote presque tout. Cela va de la sono au GPS et à la ventilation via des touches sensitives placées juste en dessous de celui-ci.

On apprécie l’inédite cavité aménagée au sommet de la planche de bord. On peut y mettre ses clés, un bonnet et autres accessoires du quotidien. Les rangements sont évidemment vastes. Le volant gainé de cuir laisse apparaître, derrière lui, un écran dernier cri capable de modifier ses informations.

Volkswagen Caddy : la Golf attitude

Sous cette carrosserie plutôt joliment dessinée – surtout de face avec le bouclier élégant et en poupe, avec les blocs optiques verticaux forts en caractère – se cache la dernière plateforme technique MQB. C’est la même base technique que la dernière Golf… rien que cela !

Grâce à celle-ci, les ingénieurs ont pu installer une palanquée d’aides électroniques à la conduite. Assez en tout cas pour en faire une voiture semi-autonome de niveau II. C’est légalement le plancher technique d’aujourd’hui. C’est vous dire !
Le Caddy peut donc être pourvu d’un régulateur autoadaptatif, d’un freinage automatique et d’un maintien dans la voie. Dans les faits, c’est aussi efficace que sur la Golf

Sous le capot moteur, pas de grosse nouveauté pour l’instant. Volkswagen se contente surtout d’utiliser son gros 2 litres TDI. Mais sachez qu’en fin d’année 2021 ou début d’année 2022, Volkswagen proposera un moteur hybride rechargeable qui disposera d’environ 200 chevaux.

Pour notre prise de contact, on s’est orienté sur le cœur de gamme. Le TDI 122 chevaux.
Un peu trop présent en pleine charge, ce Caddy ne manque pas de puissance pour se mouvoir. Et cela, que ce soit en ville, sur route ou voie rapide. Les reprises sont d’ailleurs convenables si l’on se place sur le bon rapport.

Mais c’est le comportement du nouveau Caddy qui retient l’attention. Il limite le roulis et vire sans trop se pencher à l’extérieur du virage. Il contrôle ses mouvements de caisse et sa direction apporte une bonne précision. On est bien loin de la conduite d’une camionnette.


Conclusion:


Le nouveau Caddy est incontestablement beaucoup plus efficace et agréable que son prédécesseur. Il distille, kilomètres se faisant, un certain plaisir de conduite à son volant.
Il le fait, en plus, en maîtrisant ses consommations.
L’ordinateur de bord annonce une moyenne de 7,2 litres pour 100 km.
L’habitacle est extrêmement vaste et maintenant fini correctement.

Le problème ?
Ses prestations deviennent de plus en plus chères.
Notre version milieu de gamme, le Caddy Life TDI 122, s’échange contre un chèque de 33 400 €.
Alors, est-ce une affaire conclue pour vous ?

Consommation durant l’essai : 7,8 litres
Prix Caddy Life TDI 122 : 33 400 € + 2 500 € d’options
Puissance : 122 chevaux pour 320 Nm de couple
Émissions de CO2 : 128 g

Photos© Julien Fautrat pour LRA

Performance


Performance
3 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
5 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
2 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Espace à bord
  • - Tenue de route
  • - Consommation
  • - Tarifs des la finition moyenne
  • - Style un peu trop camionnette

nos annonces Volkswagen

  • Volkswagen Tiguan
    2.0 TDI 150CH R-LINE DSG7

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 16/03/2021
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 41 470 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 48 335 €
    Remise de : -6 865 €

  • Volkswagen Polo
    1.0 TSI 95CH LOUNGE DSG7 EURO6D-T

    Essence : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 22/03/2021
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 18 960 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 23 400 €
    Remise de : -4 440 €

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 29/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 26 640 €
    Mensualité : 189€/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 29/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 36 850 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €
    Remise de : -1 000 €