logo La revue auto

Les constructeurs automobiles européens ne croient plus en l'hydrogène

Un nouveau rapport du Financial Times a mis en évidence les réticences de plusieurs constructeurs à continuer d'investir dans l'hydrogène, pourtant un pilier potentiellement important pour atteindre la neutralité carbone d’ici 2050 voulue par l’Union européenne.

Exterieur_les-constructeurs-automobiles-europeens-ne-croient-plus-en-l-hydrogene_0

Le rapport cite plusieurs constructeurs européens qui s'éloignent des voitures à hydrogène, notamment Volkswagen, Stellantis, Mercedes et BMW. Cependant, le rapport note que les acteurs asiatiques, tels que Toyota et Hyundai, continuent de faire pression pour l'adoption de l'hydrogène comme carburant alternatif.

« Vous ne verrez aucune utilisation d'hydrogène dans les voitures », a déclaré le PDG de Volkswagen, Herbert Diess, fan déclaré d'Elon Musk et Tesla, au Financial Times. « Pas même dans 10 ans, parce que la physique derrière tout cela est tellement déraisonnable. Vous ne pouvez pas monter et descendre la pile à combustible comme un moteur à combustion. Vous avez donc besoin d'une autre batterie de 10 kW, d'un moteur électrique et de la pile à combustible. »

Pendant ce temps, Carlos Tavares, PDG du groupe Stellantis, a suggéré que les entreprises qui poussent pour des véhicules fonctionnant à l'hydrogène sont celles qui sont à la traîne sur les véhicules électriques. Cocasse quand on note à quel point le groupe n’est pas performant sur le sujet actuellement avec des consommations et des autonomies en retrait.

Cependant, Renault estime de son côté que les véhicules utilitaires ont un fort potentiel pour adopter l’énergie hydrogène. Le responsable des carburants alternatifs de Renault, Philippe Prevel, a pour objectif de capter au moins 30 % du marché des véhicules utilitaires légers à hydrogène.

Prevel pense que les camions qui doivent atteindre une autonomie de plus de 300 km devraient se pencher sur l'hydrogène. En effet, le poids des batteries, ajouté à la charge utile, est beaucoup trop important pour que l’électrique ait du sens.

Mais Herbert Diess (qui contrôle les marques de poids lourds MAN et Scania) reste catégorique sur le fait que la puissance de la batterie est la voie à suivre quel que soit le poids, suggérant que les coûts élevés de l'hydrogène tripleraient le coût par kilomètre par rapport à un camion électrique.

nos annonces Volkswagen

  • Volkswagen Tiguan
    2.0 TDI 150CH R-LINE DSG7

    Diesel : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 16/03/2021
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 41 470 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 48 335 €
    Remise de : -6 865 €

  • Volkswagen Polo
    1.0 TSI 95CH LOUNGE DSG7 EURO6D-T

    Essence : Automatique
    10 km : Neuf
    Indépendant: Seine-et-Marne
    Mise en circulation : 22/03/2021
    Garantie : 24 mois
    Prix de vente : 18 960 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 23 400 €
    Remise de : -4 440 €

  • MG ZS
    EV Luxury

    Electrique : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 26 640 €
    Mensualité : 189€/mois*
    Prix constructeur : 32 640 €
    Remise de : -6 000 €

  • MG EHS
    Hybride Rechargeable Luxury

    Hybride Essence : Automatique
    0 km : Neuf
    Concessionaire: Paris
    Mise en circulation : 27/07/2021
    Garantie : 60 mois
    Prix de vente : 36 850 €
    Mensualité : NC
    Prix constructeur : 37 850 €
    Remise de : -1 000 €