logo La revue auto

Peugeot et TOTAL s’associent pour créer le Leader de la batterie !

Que l’on soit pour ou contre, la voiture électrique est l’avenir de l’automobile. Malheureusement, l’industrie européenne est en retard sur la conception et la fabrication des batteries. Aujourd’hui, ce savoir-faire, qui n’est présent qu’en Asie, devient le cheval de bataille du Vieux Continent qui arrose par centaines de millions les entreprises capables de faire changer cette tendance.
La bonne nouvelle de cette rentrée est que le groupe PSA et Total viennent de signer un accord pour la création de la co-entreprise « Automotive Cells Company », co-entreprise dédiée à la fabrication de batteries de nouvelle génération en Europe.

Exterieur_peugeot-et-total-s-associent-pour-creer-le-leader-de-la-batterie_0

Avec cette association, Total et Peugeot cherchent à créer un acteur mondial dans le développement et la fabrication de batteries pour l’industrie automobile.

Total, et sa filiale Saft (spécialiste de la batterie), apportera son expertise en matière de R&D et d’industrialisation.
Le groupe Peugeot SA compte bien faire profiter « ACC » de sa connaissance du marché automobile et son expérience de la production en grande série.

Le centre de R&D à Bordeaux et le site pilote à Nersac en France sont déjà en phase de démarrage pour permettre la mise au point de nouvelles technologies de cellules lithium-ion de haute performance. À l’issue de cette phase de R&D, la production en série serait lancée dans deux « GigaFactories », à Douvrin en France puis à Kaiserslautern en Allemagne.
Ce projet bénéficie du soutien financier des pouvoirs publics français et allemands pour un montant de 1,3 milliard €. Il a reçu l’accord des institutions européennes au travers d’un projet d’IPCEI qui témoigne de sa dimension stratégique pour la transition énergétique de la mobilité. L’ensemble du projet représente plus de 5 milliards d’euros d’investissements.

Quel est le but de cette association ?

Tout d’abord, ces sociétés du CAC 40, nous disent qu’avec ACC, elles comptent développer la capacité de production indispensable pour accompagner la croissance de la demande de véhicules électriques sur un marché européen estimé à 400 GWh de batteries à l’horizon 2030, soit 15 fois le marché actuel.
ACC permettra également d’assurer l’indépendance industrielle de l’Europe tant pour la conception que la fabrication des batteries avec une capacité de 8 GWh dans un premier temps pour atteindre à l’horizon 2030 une capacité cumulée de 48 GWh sur l’ensemble des deux sites. Cela correspondra à la production de 1 million de véhicules électriques par an, soit plus de 10 % du marché européen.

Conclusion:


Carlos Tavares, Président du Directoire du Groupe PSA déclare : « La construction d’un consortium européen de la batterie que nous appelions de nos vœux est aujourd’hui une réalité. Je tiens à saluer l’engagement des équipes Total/Saft et PSA/Opel qui ont permis que ce projet se concrétise. Cette nouvelle étape s’inscrit en cohérence avec notre raison d’être : offrir aux citoyens une mobilité propre, sûre et abordable » et donne au Groupe PSA un avantage compétitif dans un contexte de développement des ventes de véhicules électriques. ACC fait progresser le Groupe PSA sur le chemin de sa neutralité carbone. »

Patrick Pouyanné, Président-directeur général de Total, commente : « La création d’ACC illustre l’engagement de Total de répondre au défi du changement climatique et de se développer comme un Groupe multiénergies, acteur majeur de la transition énergétique, en continuant d’apporter à nos clients une énergie sure, économique et propre. Nous avons l'ambition de tirer parti des compétences reconnues de notre filiale SAFT sur les batteries, et du savoir-faire industriel de notre partenaire PSA pour répondre à la forte croissance du véhicule électrique en Europe. J’adresse tous mes encouragements aux équipes qui vont rejoindre ACC pour faire de cette aventure une vraie réussite technologique et industrielle européenne. »