logo La revue auto

Ventes en septembre : tous les feux sont au VERT

Alors que le mois de septembre vient juste de tirer sa révérence, AAA DATA, l’expert de la donnée augmentée, nous offre déjà son analyse du marché. Sans surprise, cette rentrée automobile s’est tout naturellement tournée vers « les énergies vertes ». Il faut dire que le gouvernement a fortement orienté les achats de voitures neuves, et même d’occasion, vers les automobiles 100 % électriques et hybrides rechargeables via des primes à la conversion, le soutien au développement de l’hydrogène vert et l’aide aux véhicules les moins polluants. Le projet du gouvernement est bien inscrit dans son plan de relance : « Les énergies vertes doivent être largement privilégiées pour relancer l’économie française tout en atteignant la neutralité carbone d’ici à 2050. »

Exterieur_ventes-en-septembre-tous-les-feux-sont-au-vert_1 Exterieur_ventes-en-septembre-tous-les-feux-sont-au-vert_2

Première tendance du marché

Dans le tout dernier classement des immatriculations des marques proposant des véhicules électriques et hybrides rechargeables établi par AAA DATA, Renault et Peugeot sont en tête, suivies de Tesla et DS. Le mois de septembre affiche un total de 168 291 immatriculations (contre 173 443 en 2019), avec un peu moins d’un véhicule sur deux acheté par un particulier avec 76 162 immatriculations.

Les marques françaises gagnent du terrain

Le mois de septembre rime encore avec électromobilité, puisque l’on observe 10 009  immatriculations de véhicules électriques et 7 838 d’hybrides rechargeables, en forte hausse par rapport au mois précédent (5 263 hybrides rechargeables et 5 590 électriques), représentant 11 % des ventes globales.

Alors que l’an dernier, Peugeot et DS étaient respectivement à la 15e et 20e place du classement des marques en électromobilité, elles atteignent cette année la deuxième et la quatrième place et supplantent notamment Nissan qui se retrouve à la 12e place, avec 2 648 enregistrements depuis le mois de janvier 2020.

Renault reste le grand gagnant avec 27 719 véhicules immatriculés depuis janvier, devançant Peugeot avec 20 915 enregistrements, et DS avec 5 654 immatriculations, témoignant d’un engouement 100 % français pour les électriques et les hybrides. Tesla continue sa lancée et arrive en troisième position juste devant DS avec 5 669 immatriculations. (Chiffres arrêtés au 29/09)

Le timide démarrage des énergies alternatives

Le développement de l’hydrogène vert est l’un des points saillants du plan de relance, mais qu’en est-il vraiment pour les voitures particulières ? Trois modèles concentrent les ventes ces deux dernières années avec le IX35 et le NEXO de Hyundai, ainsi que le MIRAI de Toyota, totalisant 49 immatriculations sur la période janvier-septembre 2020, contre 63 sur la totalité de l’année 2019. C’est d’ailleurs en Île-de-France que se concentre la majorité des achats avec 44 modèles immatriculés dans la région.

S’agissant des biocarburants, Ford proposait en 2019 son modèle Kuga qui avait rencontré un succès conséquent, avec 1 804 immatriculations sur l’année, mais le modèle 2020 a fait l’impasse sur une version au bioéthanol E85, sans voir apparaître de concurrence sérieuse sur le marché des biocarburants.

Un marché de l’occasion chez les particuliers en pleine expansion

Pour le quatrième mois consécutif, les ventes de véhicules d’occasion sont extrêmement dynamiques, puisque l’on observe une augmentation de 21 % en septembre 2020 avec 563 436 immatriculations.

Source© AAA DATA