logo La revue auto

Essai MG ZS EV : le grand mensonge

Lorsque vous achetez une MG, en 2020, au lieu d’avoir affaire à un sympathique, historique et passionné petit constructeur anglais, vous avez en face de vous un géant venu de l’empire du Milieu : SAIC Motor.
Maintenant que nous avons dévoilé ce secret de polichinelle, posons-nous la vraie question : est-ce un problème ? Pour y répondre, nous avons pris le volant du SUV électrique de la marque, le ZS EV, durant 8 jours.

Essai MG ZS EV : le grand mensonge Essai MG ZS EV : le grand mensonge Essai MG ZS EV : le grand mensonge Essai MG ZS EV : le grand mensonge
Voir la galerie photo

Le SUV électrique sino-anglais s’échange contre 29 990 €. De la même taille qu’un Peugeot 2008, il s’affiche au minimum 7 000 € moins cher. Chinois et pas cher donc, la messe est dite…

Pourtant, tout n’est pas si simple dans ce bas monde et ce MG ZS EV mérite une attention toute particulière. Certes, son design n’est pas le plus affriolant du marché, pourtant il n’est pas moche, a fortiori avec cette lumineuse teinte métallisée Aqua Cyan (650 €). Les codes stylistiques sont connus et n’innovent en rien, par ici nous trouvons des traits de Hyundai, par là une signature lumineuse évoque Mazda. Pourtant, il a bien son caractère propre et n’est pas la pâle copie d’un autre modèle, il reprend simplement les codes qui fonctionnent pour les SUV sans jamais en faire trop, sans tomber dans la vulgarité et en évitant soigneusement les accastillages aussi clinquants qu’inutiles.

Austérité toute germanique

Un patronyme anglais, des origines chinoises et un habitacle aux allures allemandes. C’est sombre et vous n’aurez pas le choix des matériaux. Votre seul choix sera le niveau de finition, Comfort ou Luxury, et la teinte extérieure.

Notre modèle d’essai, en finition Luxury et avec la seule option disponible au catalogue (la peinture métallisée), s’échange contre 32 640 €. Bref, l’intérieur est austère, sombre mais certainement pas bas de gamme. Les sièges, agréables à l’œil se paient le luxe d’être parfaitement confortables, d’un bon maintien et habillés de cuir. Il en va de même pour la console centrale qui protège les genoux en se parant de matériaux rembourrés. Tout au plus l’accoudoir central manque de garniture, mais il propose en échange un espace de rangement/porte-gobelets pratique. Côté pratique, nous trouvons une boîte à gants correcte, un autre rangement, plus important, dans la console centrale ainsi que des bacs de porte généreux.

Pour l’équipement, il y a l’essentiel, pour notre plus grand plaisir. Là encore, MG n’en fait pas de trop et ne propose pas pléthore d’équipements, souvent inutiles en fin de compte. Nous apprécions fortement les commandes de climatisation (manuelle) physiques tandis que le système d’infodivertissement, relativement lent et peu réactif, propose la navigation, un système hi-fi correct, etc.

Côté espace à bord, les passagers seront bien installés, quelle que soit leur taille, à l’avant et à l’arrière et baignés de lumière par le toit vitré panoramique et ouvrant tandis que le coffre de 448 litres aura avalé leurs éventuels bagages.

L’électrique pour tous ?

Actuellement, la MG ZS EV, comme tout autre véhicule électrique, bénéficie au minimum d’une prime de 7 000 € à l’achat, abaissant son tarif d’entrée à 23 000 €, sans nuire à l’espace à bord ni même à l’accueil des passagers.

Le loup se cache-t-il ailleurs ? Dans la motorisation par exemple ? Dans la fiabilité sinon ? Pour cette dernière, MG rassure l’acheteur en offrant la garantie de 7 ans ou 150 000 km. Quant à la motorisation, elle est, sur le papier, parfaitement honnête puisque le moteur 100 % électrique propose la puissance suffisante de 105 kW (142 ch) et un couple conséquent de 353 Nm toujours disponible. Le tout est alimenté par une batterie de 44,5 kWh rechargeable à 80 % en 40 min sur borne rapide ou entièrement en 7,5 h en courant alternatif.

Il n’empêche, l’autonomie annoncée de 263 km est rédhibitoire pour les rouleurs et cantonne la MG, comme la grosse majorité des véhicules électriques, à un rôle urbain à périurbain pour de simples trajets quotidiens… c’est-à-dire pour la grande majorité des déplacements effectués par les Français, sans même avoir besoin de brancher la voiture tous les soirs.

Il n’empêche, si vous envisagez de partir en vacances en voiture, soit la MG sera une seconde voiture pour laquelle il faudra tout de même débourser 23 000 € soit pensez à la location le temps des vacances.

À l’usage

Sur la route, le ZS se montre un bon compagnon, les accélérations sont excellentes avec un 0 à 50 km/h expédié en 3,1 secondes tandis que les 100 km/h réclament seulement 8,2 secondes. Cela se traduit par une facilité à s’extraire ou s’insérer dans la circulation, en ville ou sur voie rapide, également grâce au poids contenu (pour une véhicule électrique) de 1518 kg.

L’assise est agréable et le confort correct malgré les jantes de 17 pouces de notre finition Luxury, néanmoins l’amortissement se montre un peu sec en compression à basse vitesse. La réponse de l’accélérateur se montre parfois un peu lente, d’autant plus lorsque l’on part de l’arrêt. C’est une habitude à prendre, mais nous avons parfois tendance à appuyer un peu plus sur la pédale de droite et lorsque la réaction arrive, elle est parfois un peu trop forte.

La tenue de route est très neutre, correcte sans frôler le génial, mais l’ESP veille au grain pour vous maintenir dans votre trajectoire, bien qu’il manque légèrement de finesse. Il en va de même pour l’aide au maintien de voie et la conduite « semi-autonome », néanmoins la e-2008 ne fait franchement pas mieux.

Côté freinage et récupération d’énergie, c’est également sans mauvaise surprise. Le conducteur peut choisir selon 3 puissances de récupération d’énergie allant de la quasi-roue libre au frein moteur franc. Le choix s’effectue via un bouton sur la console centrale, simple et facile d’accès, nous aurions tout de même préféré que MG propose le choix via des palettes au volant.

Performance


Performance
4 / 5
Tenue de route
3 / 5
Habitabilité
4 / 5
Consomation
3 / 5
Prix
4 / 5
Confort
4 / 5

Verdict : la raison

Verdict : la passion

  • - Confort
  • - Prix
  • - Espace à bord
  • - Autonomie (malgré tout)
  • - Système d'infodivertissement peu réactif

Conclusion:


Cette MG, n'est pas une Morris Garage.

La firme Britannique est donc bien morte !
Son nouveau propriétaire Chinois a décidé de jouer sur la nostalgie pour nous vendre son SUV Urbain 100% électrique.

Mais peu importe ses origines ou son blason, le MG ZS EV arrive sur le marché avec de beaux atouts dans sa manche. Entre son prix plancher, sa motorisation efficace nous ayant gratifié d’un très honnête 16,2 kWh/100 km sur nos 300 km parcourus sans attention particulière, l’espace à bord et le confort global, il est un véhicule à prendre en compte pour qui veut rouler à l’électrique.
Petit bonus, en limitant les choix de finition et d'option, MG s'engage à vous livrer votre ZS EV en seulement 7 jours !